Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°217387

La région Pays-de-la-Loire conditionne le versement de ses aides à la politique sociale des entreprises

La commission permanente du conseil régional des Pays-de-la-Loire, réunie lundi 2 avril 2012, a adopté une charte régionale sur la conditionnalité de ses aides, et a voté le principe de contrats de progrès, passés entre la région et les entreprises qui bénéficient d'une aide de la collectivité. La charte de conditionnalité des aides et de progrès « permet d'inciter les entreprises bénéficiaires d'une aide régionale à mieux prendre en compte les préoccupations sociales et environnementales, mais aussi la lutte contre les discriminations », explique la collectivité. « En soumettant ainsi nos aides à conditions, nous faisons avancer ces sujets, en cohérence avec notre projet politique, et toutes les entreprises bénéficiaires d'une aide régionale concourent à cet objectif », ajoute Jean-Philippe Magnen, vice-président en charge de l'emploi, de la formation professionnelle et des métiers de demain.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Réindustrialisation du site Ford (Blanquefort) : les collectivités conditionnent leurs aides à la proportion d'emplois maintenus

La CUB (communauté urbaine de Bordeaux), le conseil général de la Gironde et la région Aquitaine (1) ne soutiendront la réindustrialisation du site Ford de Blanquefort, estimée à plus de 132 millions d'euros, qu'en « proportion des emplois maintenus par rapport à l'objectif de 1 000 emplois en équivalent temps plein et en contrat à durée indéterminée » que le constructeur automobile s'est engagé à salarier dans cette usine, lorsqu'il l'a rachetée en 2010. Déjà validé par les conseillers régionaux et généraux (2), ce principe, soumis au vote des élus de la CUB le 16 décembre 2011, sera décliné à l'identique. Les aides, étalées sur cinq ans, seront versées par tiers et le solde de la subvention pourra être revu à la baisse ou ne sera pas versé si Ford est en deçà de ses engagements fin 2013 ou début 2014. C'est la première fois que les trois collectivités s'accordent sur les critères de conditionalité de leurs aides à l'investissement pour une entreprise.

Lire la suiteLire la suite
NAO : une nouvelle circulaire DSS/DGT précise les modalités de contrôle de la conditionnalité des allégements de cotisations sociales

Une circulaire DSS/5C/DGT/2011/92 du 7 mars 2011 apporte de nouvelles précisions relatives à la mise en œuvre du mécanisme de conditionnalité des allégements de cotisations sociales prévu par l'article 26 de la loi n° 2008-1258 du 3 décembre 2008 en faveur des revenus du travail. Elle porte particulièrement sur les modalités du contrôle par les inspecteurs du recouvrement (relevant des Urssaf) du respect de ces dispositions par les entreprises. Elle se substitue à la circulaire DSS/DGT/2009/145 du 29 mai 2009 relative à la mise en œuvre du mécanisme de conditionnalité des allègements de cotisations sociales qui est abrogée (AEF n°293100).

Lire la suiteLire la suite
PSE : une proposition de loi Nouveau centre vise à conditionner les aides de l'État à « la situation économique de l'entreprise »

Une proposition de loi, déposée par l'ensemble des députés Nouveau centre mardi 2 novembre 2010, vise à encadrer l'octroi d'aides du FNE (Fonds national de l'emploi) aux entreprises qui mettent en place un PSE (plan de sauvegarde de l'emploi). « Afin d'éviter que les entreprises qui font des bénéfices ne puissent voir leur plan social payé en tout ou partie par l'État, la proposition de loi permet une intervention du directeur départemental de l'emploi qui pourrait, au vu de la situation économique de ces dernières, leur refuser le bénéfice des conventions prévoyant l'attribution des aides du FNE pour la mise en œuvre de leur PSE », précise l'exposé des motifs.

Lire la suiteLire la suite