Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°217382

Présidentielle : l'Association nationale des apprentis de France formule quatre propositions pour sécuriser l'apprentissage

« Comment comptez-vous donner la chance de l'apprentissage à davantage de jeunes en France ? Et comment allez-vous améliorer l'accompagnement des apprentis pendant leurs formations ? » Telles sont les deux interrogations qu'adresse Morgan Marietti, président et cofondateur de l'Anaf (Association nationale des apprentis de France) aux candidats à l'élection présidentielle, dans une lettre ouverte rendue publique mercredi 4 avril 2012. Contre le « préjugé tenace qui pénalise si fort la jeunesse de France sur la formation en alternance », il formule quatre propositions pour sécuriser et améliorer la situation des apprentis.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Présidentielle 2012 : France apprentissage propose de réformer la collecte de la taxe, de supprimer la CSA et de créer un crédit d'impôt 

« Réformer la taxe d'apprentissage », « créer un crédit d'impôt apprentissage » et « supprimer la surtaxe et le système des quotas versés par les entreprises ». Ce sont trois des six propositions de l'association France apprentissage (1) adressées aux candidats à l'élection présidentielle des 22 avril et 6 mai 2012. Ainsi, la CSA (Contribution supplémentaire à l'apprentissage, due en cas de non-respect du quota d'alternants dans les entreprises de 250 salariés et plus) est considérée comme « un impôt déguisé dont on ne connaît pas la réaffectation » par l'association. Concernant, la taxe - qu' « il s'agirait de renommer par exemple en 'Cotisation pour le développement de l'apprentissage' (CDA) » - France apprentissage suggère de la consacrer « exclusivement » au financement de l'apprentissage et d'en faire assurer la collecte par les seules Urssaf selon « un seul taux fixe, révisable annuellement […] appliqué selon la taille de l'entreprise ». Et ce, dans des objectifs de « simplification » et de « lisibilité ».

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle : les Maisons familiales rurales prônent le développement de l'apprentissage et de la formation tout au long de la vie

Les MFR (Maisons familiales rurales) publient un « Manifeste » à l'intention des candidats à l'élection présidentielle et aux élections législatives, le 22 février 2012. Y sont recensées 50 propositions « pour changer de paradigme éducatif », avec six grandes idées parmi lesquelles celle de « développer une politique ambitieuse pour l'enseignement professionnel ». Les MFR préconisent d'encourager le développement de l'apprentissage, notamment en généralisant « l'alternance scolaire dans toutes les classes de seconde professionnelle même en CFA », et de « réinventer des parcours promotionnels tout au long de la vie », en faisant par exemple « bénéficier des actions de formation continue à ceux qui ont bénéficié moins que d'autres de la formation initiale ».

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle 2012 : la Conférence des directeurs d'écoles d'ingénieurs souhaite un « plan triennal de financement de l'apprentissage »

« Ouvrir des États généraux de l'apprentissage » car « le développement de l'apprentissage est une nécessité, notamment dans l'enseignement supérieur ». C'est ce que propose Christian Lerminiaux, président de la Cdefi (Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs), dans ses « 25 propositions pour l'enseignement supérieur et la recherche » qui viennent d'être rendues publiques dans la perspective de l'élection présidentielle (AEF n°222634). L'apprentissage est « un outil de professionnalisation et d'ascension sociale » qui permet « à des étudiants de faire leurs études sous statut salarié. Pour autant, celui-ci doit être régulièrement ajusté aux capacités d'accueil par les entreprises de nouveaux apprentis. Cette évaluation doit être conjointement conduite par l'ensemble des parties prenantes et donner lieu à un plan triennal de financement de l'apprentissage impliquant l'ensemble des acteurs », estime la Cdefi.

Lire la suiteLire la suite
Les propositions de l'Association nationale des apprentis de France pour développer l'apprentissage à l'université

« Créer des postes réservés aux apprentis » dans les instances de gouvernance des universités, mettre en place un « label des formations en apprentissage » et « développer des formations en alternance » dans les filières universitaires « littéraires ». Telles sont trois des propositions de l'Anaf (Association nationale des apprentis de France) « pour améliorer le statut des alternants », développées dans un communiqué mis en ligne le 16 janvier 2012. Son président et cofondateur, Morgan Marietti, explique qu'il s'agit « d'avertir et d'alerter les candidats [à la présidentielle] et les hommes et femmes politiques au niveau national, mais aussi des régions ». Toutefois, il assure qu'il « veut éviter de courir après l'actualité, toujours assez chaude sur l'apprentissage ». Partant du constat que les apprentis n'ont pas de « représentants » spécifiques « ni dans les entreprises ni dans les universités », l'association a pour objectif de « promouvoir l'alternance professionnelle », d'informer sur l'apprentissage » et de « défendre les conditions des apprentis », peut-on lire sur son blog.

Lire la suiteLire la suite