Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Intégration de l'aviation dans le marché ETS : François Fillon a écrit à Jose Barroso sur les menaces de rétorsion

Le Premier ministre François Fillon, également ministre des Transports et de l'Ecologie, a écrit une lettre à Jose Manuel Barroso à propos de l'intégration de l'aviation dans le marché carbone européen ETS (emission trading scheme). Elle « vise à presser urgemment la Commission européenne à être la plus présente possible pour plaider et défendre à l'international la directive », indique à AEF le ministère de l'Écologie, vendredi 6 avril 2012, confirmant une information dévoilée par Reuters. « Ce n'est pas une inflexion de la position française, nous continuons à soutenir la directive », précise-t-il. L'Union européenne fait face depuis plusieurs mois à une fronde de plusieurs pays, dont les États-Unis, la Chine et l'Inde, ainsi qu'à des menaces de guerre commercialen. Depuis le 1er janvier 2012, les compagnies aériennes effectuant un vol au départ ou à l'arrivée du sol européen doivent s'acquitter de quotas qui correspondent à leurs émissions.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 72 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Entrée de l'aviation dans le marché ETS : cinq prix Nobel américains appellent Barack Obama à soutenir l'UE

« Nous vous implorons de soutenir les efforts innovants de l'Union européenne pour donner un prix aux émissions de CO2 de l'aviation à travers le marché européen du carbone ETS ou, au minimum, d'arrêter de vous opposer activement à ces efforts. » C'est par ces mots que débute la lettre qu'adressent, le 14 mars 2012, cinq prix Nobel d'économie américains et 21 professeurs d'économie d'universités américaines (Harvard, MIT, Columbia ou encore Stanford), au président des États-Unis, Barack Obama. La lettre fait suite aux vives polémiques que suscite, sur la scène internationale, la décision de l'Union européenne d'inclure, depuis le 1er janvier 2012, les émissions de CO2 de tous les vols au départ ou à l'arrivée du sol européen dans le marché européen du carbone ETS. En 2012, 85 % des quotas sont attribués gratuitement et 12 % vendus aux enchères.

Lire la suiteLire la suite
Marché ETS : neuf entreprises européennes du secteur aérien dénoncent « des menaces réelles et concrètes » de représailles commerciales

Six compagnies aériennes européennes, Air France, British Airways, Virgin Atlantic, Lufthansa, Air Berlin, et Iberia, ainsi que trois constructeurs et équipementiers, Airbus, Safran et MTU, dénoncent, dans une série de lettres adressées à leur Premier ministre respectif et au président de la Commission européenne, « les menaces réelles et concrètes » qui pèsent sur le marché mondial en raison de la décision de l'Union européenne d'inclure le secteur de l'aviation internationale dans le marché européen du carbone ETS. Depuis le 1er janvier 2012, l'ensemble des compagnies effectuant un vol au départ ou à l'arrivée du sol européen sont soumises au marché ETS et doivent s'acquitter de quotas de CO2 correspondant à leurs émissions de gaz à effet de serre. Ces quotas sont dans un premier temps attribués gratuitement pour 85 % d'entre eux, vendus aux enchères pour 12 % et mis de côté pour 3 %.

Lire la suiteLire la suite
Marché européen du carbone : la Chine interdit la participation de ses compagnies aériennes

« Les compagnies aériennes chinoises ne sont pas autorisées à payer la taxe sur leurs émissions de CO2 imposée par l'Union européenne ni même à augmenter leurs tarifs ou ajouter des taxes supplémentaires sans la permission du gouvernement », indiquent lundi 6 février 2012 la CAAC (administration civile de l'aviation chinoise) et le gouvernement chinois. La Chine fait partie, avec les États-Unis, des pays se déclarant opposés à l'entrée des compagnies aériennes internationales dans le marché européen du carbone ETS. Depuis le 1er janvier 2012, l'ensemble des compagnies effectuant un vol au départ ou à l'arrivée du sol européen sont soumises au marché ETS et doivent s'acquitter de quotas de CO2 correspondant à leurs émissions de gaz à effet de serre. Ces quotas sont dans un premier temps attribués gratuitement pour 85 % d'entre eux, vendus aux enchères pour 12 % et mis de côté pour 3%.

Lire la suiteLire la suite