Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°217373

Gérard Larcher appelle à revoir le financement du paritarisme et à négocier sur la représentativité patronale (rapport)

« Un autre cadre sur l'organisation et le financement du paritarisme doit maintenant être trouvé », indique le sénateur Gérard Larcher (UMP, Yvelines) dans son rapport « La formation professionnelle : clé pour l'emploi et la compétitivité », dont la remise officielle au président de la République est annoncée par l'Élysée, vendredi 6 avril 2012. Rappelant que « les fonds de la formation financent pour partie le fonctionnement du paritarisme via le Fongefor et les 'préciputs Opca' », Gérard Larcher explique que « toutes les réformes de la formation professionnelle ont buté sur la question du financement du paritarisme », ce qui a pu engendrer des « malentendus préjudiciables » au paritarisme et aux partenaires sociaux. Le Fongefor et les préciputs des Opca ont dernièrement fait l'objet de critiques appuyées dans le rapport non publié du député Nicolas Perruchot (NC, Loir-et-Cher) (AEF n°221144).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Représentativité patronale : les candidats à l'élection présidentielle répondent à l'Usgeres

« Quelle forme doit, selon vous, prendre la reconnaissance de la représentativité patronale de l'économie sociale qui constituerait une évolution importante de la démocratie sociale dans notre pays ? » Telle était la question adressée par l'Usgeres (Union de syndicats et groupements d'employeurs représentatifs dans l'économie sociale) aux partis politiques qui présentent des candidats à la présidence de la République. Si l'organisation patronale « ne prendra position pour aucun des candidats en lice », elle compte sur cette campagne pour faire valoir ses propositions, au premier rang desquelles figure la modification du « code du travail pour donner aux syndicats d'employeurs de l'économie sociale leur juste place dans le dialogue social national ». Voici les éléments de réponses des partis de gouvernement contactés par l'Usgeres.

Lire la suiteLire la suite
Modernisation du paritarisme : le détail du projet d'accord national interprofessionnel du 17 février 2012

« Une gestion paritaire exemplaire conforte la place et le rôle des partenaires sociaux dans la démocratie sociale, et renforce ainsi leur légitimité dans la création de normes par la négociation », affirme le projet d'accord national interprofessionnel du 17 février 2012 sur la modernisation du paritarisme et de son fonctionnement. Après plus de deux années de discussions, les partenaires sociaux aboutissent à un texte qui devrait être signé par la CFDT, la CFTC et Force ouvrière (AEF n°221059). En pratique, les dispositions de ce projet d'accord ne s'appliquent directement qu'aux organismes paritaires nationaux interprofessionnels, dans lesquels les partenaires sociaux ont une capacité de gestion autonome, c'est-à-dire, même si des contrôleurs d'État peuvent siéger, des organismes concernant la formation professionnelle (avec le Fongefor ou les Opca nationaux interprofessionnels), les retraites complémentaires (avec l'Agirc ou l'Arrco) ou encore l'emploi (avec l'Unédic ou l'Apec). Voici le détail du projet d'accord national interprofessionnel.

Lire la suiteLire la suite
Modernisation du paritarisme : les partenaires sociaux aboutissent à un projet d'accord après deux ans de négociation

« Nous avons beaucoup avancé et nous avons un texte de compromis après deux années de négociation. Cela représente un très gros travail et c'est un accord national interprofessionnel très important qui est soumis à signature », déclare Benoît Roger-Vasselin, chef de file (Medef) de la délégation patronale, à l'issue de la 19e et ultime séance de négociation sur la modernisation du paritarisme, vendredi 17 février 2012. Le projet d'accord sur la modernisation du paritarisme et de son fonctionnement recueille un avis plutôt favorable de la part des représentants de la CFDT, de la CFTC et de FO. En revanche, les représentants de la CGT et la CFE-CGC n'envisagent pas de signer le texte, parce qu'il ne retient pas le vote par collège dans les conseils d'administration des organismes paritaires et qu'il acte la fin des élections pour désigner les administrateurs des institutions relevant de l'Agirc, même s'ils reconnaissent des avancées en matière de transparence du paritarisme,

Lire la suiteLire la suite
Représentativité patronale : Jean-François Roubaud (CGPME) et Alain Cordesse (Usgeres) reviennent pour AEF sur leur protocole commun

« En nous mettant ensemble, nous étions plus forts » pour porter un dispositif de mesure de la représentativité patronale, résume Jean-François Roubaud, président de la CGPME, revenant pour AEF, avec Alain Cordesse, son homologue de l'Usgeres, sur leur protocole rendu public fin novembre 2011. Un accord CGPME-Usgeres sur la représentativité patronale, « cela a pu surprendre dans le paysage social du pays, c'est vrai, mais cela ne devrait pas ; nous avons un certain nombre de caractéristiques qui nous sont communes, même si nous n'avons pas les mêmes positions sur tel ou tel sujet », souligne Alain Cordesse. Les deux leaders patronaux détaillent la genèse et la construction de ce protocole, 18 mois durant, et les suites qu'ils souhaitent y donner.

Lire la suiteLire la suite
François Fillon plaide pour un dialogue social responsable et une révision des règles de la représentativité patronale

« Avec la loi du 20 août 2008, nous avons jeté les bases d'une réforme de la représentativité pour les organisations syndicales de salariés. Je pense que la prochaine étape devra être la révision des règles de la représentativité patronale. » C'est ce qu'a indiqué François Fillon devant les ingénieurs et scientifiques de France à l'Hôtel de Matignon, mercredi 3 novembre 2010. Dans son discours, le Premier ministre, dont la presse prévoit le maintien dans ses fonctions à l'occasion du prochain remaniement gouvernemental, a souligné que « si l'on veut préserver notre modèle social, si l'on veut construire les bases d'une flexisécurité à la française, notre pays a encore besoin de réformes. Et pour cela je considère que la place du dialogue social doit être centrale », insiste-t-il.

Lire la suiteLire la suite