Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Déménagement d'équipements scientifiques à Angers : le président de l'université indique que les équipements appartiennent à l'université

« Tous les équipements de l'unité Inserm 564, du SCCAN (service commun de cytométrie et d'analyse nucléotidique, et de la Padam (plate-forme automatisée de développement d'anticorps monoclonaux) appartiennent à l'université d'Angers », affirme à AEF Jean-Paul Saint-André, président de l'université d'Angers, qui a tenté de faire procéder au déménagement de ces équipements dont la valeur est estimée entre un million et deux millions d'euros, mardi 3 avril 2012. L'opposition de militants syndicaux a rendu l'opération impossible (AEF n°217685). « Contrairement à ce qu'on a entendu dire ici et là, ces équipements, même si leur acquisition a été rendue possible grâce à une aide du GIS Biogenouest, sont la propriété de l'université. Et leur transfert du bâtiment Montéclair vers le bâtiment IBS (Institut de biologie en santé) était prévu depuis l'ouverture du nouveau bâtiment (AEF n°229897). Tous ont leur place à l'IBS », ajoute le président, répondant ainsi au SNTRS-CGT, qui dénonce la « destruction d'une équipe de recherche médicale à l'université d'Angers ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Angers : des militants syndicaux s'opposent à un déménagement d'équipements scientifiques décidé par l'université

« Le président de l'université d'Angers, Jean-Paul Saint-André, accompagné de déménageurs et d'un huissier, a tenté de pénétrer ce matin dans les locaux du laboratoire Inserm 564 pour procéder au déménagement des équipements scientifiques. Face à notre opposition, il a fait constater par l'huissier l'impossibilité d'entrer dans les locaux et est reparti, probablement dans l'intention de faire appel à la force publique. » C'est ce que relate à AEF Daniel Renou, porte-parole de l'association Sauvons la recherche à Angers, mardi 3 avril 2012. De son côté, Jean-Paul Saint-André confirme, par voie de communiqué diffusé le même jour, que « l'entreprise de déménagement » et lui-même « n'ont pu accéder aux locaux », car « un groupe de personnes dont des représentants syndicaux CGT et Daniel Renou leur en ont physiquement interdit l'accès ». Il ajoute que « l'université poursuivra, par l'ensemble des moyens réglementaires et judiciaires, les démarches pour obtenir dans le meilleur délai un fonctionnement normal de l'ensemble de ses équipements dans les locaux prévus ».

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Jean-Paul Saint-André élu président de l'université d'Angers
Lire la suite
Recherche en santé à Angers : regroupement des laboratoires hospitaliers et universitaires sur un même site

« Ces dix dernières années, la recherche en santé à Angers a été tirée vers le haut », estime Michel Baslé, PU-PH, ancien vice-président du conseil scientifique de l'université d'Angers, et chargé de mission recherche à l'Unam. « La construction de l'IBS (Institut de biologie en santé) et la création de l'IFR santé ont eu des effets structurants ». Michel Baslé est le chef de projet IBS pour la partie universitaire. Ce bâtiment, inauguré le 12 octobre dernier, regroupe le Plateau de biologie hospitalière du CHU d'Angers et l'Iris (Institut de recherche et d'ingénierie de la santé) de l'université d'Angers. « Ce sont donc les huit laboratoires de recherche médicale de l'université et la grande majorité des activités de biologie du CHU qui sont donc désormais regroupés », explique Michel Baslé.

Lire la suiteLire la suite