Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Fonds national de péréquation : « l'Île-de-France paie pour les autres, et plus que ce qu'on avait pu imaginer » (échos Amif)

« Fonds de péréquation communal et intercommunal : l'Île-de-France paye-t-elle pour les autres ? » « La réponse est oui, et plus que ce qu'on avait pu imaginer », estime Philippe Laurent, maire (divers droites) de Sceaux (Hauts-de-Seine) et président de la commission des finances locales de l'Amif (Association des maires d'Île-de-France) mercredi 4 avril 2012 à l'occasion des Assises de l'association (AEF Habitat et Urbanisme n°243774). À partir des montants de prélèvement et de reversement de l'ensemble intercommunal (1) au titre du FPIC (Fonds national de péréquation des ressources communales et intercommunales) (2), mis en ligne mardi 3 avril par la DGCL (direction générale des collectivités locales), Jean-Pierre Chauvel, spécialiste de la gestion financière des collectivités territoriales à l'IAU d'Île-de-France évalue à 71 millions d'euros la contribution de la région francilienne pour 2012. Inversement, elle ne devrait en bénéficier qu'à hauteur de 7 millions d'euros.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Paris Métropole s'inquiète de l'évolution du projet de loi relatif à la création du FPIC et à la réforme du FSRIF

Le comité syndical de Paris Métropole, réuni le 5 décembre 2011 (AEF Habitat et Urbanisme n°226366), exprime, dans la perspective de la prochaine commission paritaire mixte, son inquiétude quant à l'évolution récente du PLF 2012, qui prévoit la création d'un FPIC (fonds national de péréquation des ressources entre les communes et les intercommunalités) et la réforme du FSRIF (fonds de solidarité de la région Île-de-France) (AEF Habitat et Urbanisme n°228671). Selon Paris Métropole, « certains changements envisagés modifient l'économie générale des dispositifs de péréquation ». Or, « ces évolutions pourraient avoir des conséquences lourdes sur les collectivités et sur l'équilibre de la solidarité entre les territoires, sans pour autant permettre effectivement de réduire les inégalités », prévient le syndicat mixte.

Lire la suiteLire la suite
Finances locales : une péréquation pour faire face au désengagement de l'État (échos des Assises de l'Amif)

« Pour créer un mécanisme de péréquation horizontale, il faut laisser aux collectivités suffisamment de marges de manoeuvre, d'autonomie, et inciter à la solidarité plutôt que la pénaliser », plaide Pascal Buchet, maire (PS) de Fontenay-aux-Roses et rapporteur de la commission finances de l'AMF (Association des maires de France). La question du dispositif de péréquation du « bloc local » (à savoir communes et intercommunalité), qui doit être mis en place par la prochaine loi de finances, a donné lieu à un débat animé mercredi 6 avril 2011 aux assises de l'Amif (Association des maires d'île-de-France) lors d'une table ronde intitulée « Quelles solidarités financières pour l'Île-de-France ? ». La région « est dans une situation particulière avec le FSRIF (Fonds de solidarité de la région Île-de-France) qui place la région en avance sur le reste du pays », observe Éric Jalon, DGCL (directeur général des collectivités territoriales). Ce fonds permettra la redistribution de 190 millions d'euros en 2011 et devra atteindre 270 millions en 2015.

Lire la suiteLire la suite