Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Permis de conduire : « Tous les lycéens quitteront l'école avec le code en poche », promet Nicolas Sarkozy

« De même que tous les enfants apprennent à nager à l'école parce que cela fait partie des apprentissages élémentaires, les auto-écoles viendront dans tous les lycées apprendre le code aux jeunes et l'examen sera organisé dans les établissements », déclare Nicolas Sarkozy, président de la République et candidat UMP à l'élection présidentielle des 22 avril et 6 mai 2012 au « JDD » daté du 8 avril 2012. « Tous les lycéens quitteront l'école avec le code en poche », poursuit Nicolas Sarkozy qui qualifie cette réforme d' « ambitieuse ». « Pour l'examen de conduite, l'État prendra l'engagement d'un délai maximum d'un mois entre deux essais. Enfin, à tous ceux qui effectuent le service civique, nous offrirons la possibilité d'apprendre à conduire et de passer le permis. »

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 76 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Présidentielle : Nicolas Sarkozy chiffre ses principales propositions

Le coût de la « mise à disposition des enseignants de bureaux » (AEF n°220272) proposée par Nicolas Sarkozy est estimé à 100 millions d'euros et la création de conseils de soutien pour les élèves de maternelle et de CP (AEF n°218155) à 200 millions d'euros, indique le document de « présentation du projet » du candidat de l'UMP à l'élection présidentielle des 22 avril et 6 mai 2012. Nicolas Sarkozy présente « 32 principales propositions » ainsi que sa « Lettre au peuple français » lors d'une conférence de presse, jeudi 5 avril 2012, à Paris.

Lire la suiteLire la suite
Primaire : Nicolas Sarkozy propose la création de « conseils de soutien » pour venir en aide aux « élèves en perdition »

« Dans ces équipes qui seront sollicitées par le conseil de soutien pour intervenir, nul doute que des Rased seront présents », affirme à AEF Jean-Baptiste de Froment, conseiller éducation de Nicolas Sarkozy, mercredi 28 mars 2012. La veille, lors d'un meeting à Nantes (Loire-Atlantique), le candidat UMP à l'élection présidentielle a proposé que « chaque directeur d'école puisse avoir une enveloppe de crédit pour aider et suivre plus particulièrement, avec les spécialistes nécessaires, les enfants en difficulté, en maternelle et en primaire ». En effet, « beaucoup d'enfants, peut-être 100 000 sur une génération de 750 000 chaque année, ont des difficultés, trop lourdes pour que l'enseignant puisse les aider et les parents sont souvent trop démunis pour y faire face », estime Nicolas Sarkozy. Le candidat UMP doit présenter son programme chiffré la semaine prochaine. « Mon objectif pour les cinq années qui viennent, c'est qu'on sauve ces enfants en perdition [car] nous sauverons l'équilibre de notre société », affirme le candidat. « Voilà une des priorités de mon quinquennat. Elle n'est pas technique, elle est simplement humaine. »

Lire la suiteLire la suite
RGPP, bureaux pour les enseignants, bac : les précisions de l'entourage de Nicolas Sarkozy sur son programme éducatif

« Il n'y aura plus de suppressions de postes dans le premier degré à partir de 2013 », indique à AEF l'entourage de Nicolas Sarkozy, mercredi 29 février 2012. La veille à Montpellier (Hérault), le candidat UMP à l'élection présidentielle a présenté son programme sur l'éducation (AEF n°220312 et AEF n°220318), sans prononcer l'intégralité de son discours, dont ce passage sur les suppressions de postes dans le premier degré. « Ce sont les hasards du direct », explique l'entourage du candidat. « Un meeting ne présente pas l'ensemble d'un projet éducatif. C'est d'abord une relation entre un public et un orateur. » Pour autant, « il ne s'agit aucunement d'un renoncement ou d'une suspension de la RGPP », prévient l'entourage. Car « la révision générale des politiques publiques n'est pas 'le un sur deux', c'est une notion qualitative à laquelle nous ne renoncerons jamais car elle vise à optimiser le service public » (AEF n°227036).

Lire la suiteLire la suite