Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Forages pétroliers en Méditerranée : plusieurs ONG se disent « vigilantes » quant à l'annonce de Nicolas Sarkozy

« Nous prenons acte de la déclaration du candidat-président de la République le 6 avril annonçant que le gouvernement refusera de renouveler le permis exclusif de recherche d'hydrocarbures 'Rhône-Maritime' », déclarent les collectifs locaux « gaz et huile de schiste : non merci ! », samedi 7 avril 2012. En meeting à Caen (Calvados), Nicolas Sarkozy a précisément assuré la veille qu'il « [n'accepterait] pas de forages pétroliers en Méditerranée devant les Calanques ». « Nous exprimons nos plus vives réserves quant à l'effet d'annonce en cette période électorale », indiquent toutefois les collectifs, qui « [maintiendront] la mobilisation ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Présidentielle : « Le Monde » compare les engagements de huit candidats sur dix points clés relatifs à l'énergie et à l'environnement

« Eva Joly ne sort pas la mieux placée » tandis que « [Jean-Luc] Mélenchon joue au Vert radical », commente « Le Monde » dans son édition du 8 avril 2012 après avoir analysé les engagements de huit des dix candidats à l'élection présidentielle (1) en matière énergétique et environnementale. Le quotidien « a envoyé un questionnaire » aux candidats, portant sur « dix points-clés » : nucléaire, énergies fossiles, gaz de schiste, péage urbain, biodiversité, aéroport Notre-Dame-des-Landes, climat, OGM, pesticides et algues vertes. Verdict : « la planète brûle et ils regardent ailleurs », estime le quotidien, paraphrasant les propos du président de la République Jacques Chirac, lors du sommet de la Terre de Johannesburg en 2002 (2).

Lire la suiteLire la suite
Hydrocarbures de schiste : l'Ufip « espère » que la commission nationale « apportera un peu d'objectivité au débat »

« Nous espérons que la commission apportera un peu d'objectivité dans le débat sur les gaz de schiste et la fracturation hydraulique », déclare à AEF Jean-Louis Schilansky, président de l'Ufip (Union française des industries pétrolières), jeudi 22 mars 2012, après la publication au Journal officiel du même jour d'un décret entérinant la création de la « commission nationale d'orientation, de suivi et d'évaluation des techniques d'exploration et d'exploitation des hydrocarbures liquides et gazeux » (AEF n°218582). « La France est le seul pays au monde où la fracturation hydraulique est interdite », rappelle-t-il, « cela mérite qu'on analyse le pourquoi de cette interdiction ».

Lire la suiteLire la suite
Hydrocarbures de schiste : le RAC dénonce « l'hyprocrisie du gouvernement » avec la création de la commission nationale

« Sous couvert de recherches scientifiques, le gouvernement joue aux apprentis sorciers pour le plus grand bonheur des lobbies pétroliers et gaziers », dénonce le RAC France (Réseau action climat), jeudi 22 mars 2012, en réaction à la publication au Journal officiel du même jour d'un décret relatif à la « commission nationale d'orientation, de suivi et d'évaluation des techniques d'exploration et d'exploitation des hydrocarbures liquides et gazeux » (AEF n°218582). « Pourquoi cette évaluation des risques alors que tant d'études scientifiques indépendantes démontrent de manière certaine la dangerosité de cette technique ? », interroge le réseau associatif, dénonçant « l'hypocrisie du gouvernement ». Les Amis de la Terre n'y « partiperont pas », annonce d'ores et déjà Romain Porcheron, membre de l'association.

Lire la suiteLire la suite