Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Alain Bravo, nouveau président de l'association Pasc@line

L'association Pasc@line, destinée à promouvoir les métiers d'ingénieurs et de cadres dans le domaine des technologies numériques, annonce le 10 avril 2012 la nomination de son nouveau président Alain Bravo, directeur général de Supélec depuis septembre 2004. Déjà président de l'observatoire de l'association, qui publie des rapports sur les liens entre filières d'ingénieurs et entreprises, il succède à Alain Donzeaud, secrétaire général de Capgemini. Alain Bravo, 67 ans, est membre de l'académie des technologies et vice-président de la Cdefi (Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 81 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Métiers du numérique : « le risque est de voir dans dix ans la France recruter à l'étranger les ingénieurs » (association Pasc@line)

« Il manque clairement en France une approche pour la diffusion de la culture numérique, et en particulier pour la formation aux nouvelles compétences-clés pour les 20 années à venir », considère l'association Pasc@line dans un document publié début décembre 2011 qui liste une série de propositions pour le « développement d'une société numérique cohérente ». L'association souligne qu'il « semble légitime de s'interroger sur la prise en compte des véritables enjeux de société à tous les stades et à tous les niveaux de l'appareil de formation », et prévient que « à défaut d'une approche cohérente, le risque est de voir dans dix ans la France recruter à l'étranger les ingénieurs du numérique ».

Lire la suiteLire la suite
Métiers du numérique : reprise du marché de l'emploi pour les jeunes diplômés (Association Pasc@line)

« La reprise du marché de l'emploi pour les jeunes diplômés et débutants (moins de deux ans d'expérience) dans le secteur des technologies numériques se confirme en 2011 », selon le baromètre « recrutement des jeunes diplômés dans les métiers des technologies de l'information et de la communication » publié par l'association Pasc@line le 27 juin 2011. Ainsi, « les entreprises du secteur, dans leur ensemble, prévoient une croissance des recrutements (différent de la création nette d'emplois), de +44 % (+30 % en 2010 versus 2009) et de +24 % pour les PME ». Les profils recherchés par les recruteurs sont en majorité (51 %) des débutants de niveaux Bac+5, alors que ces profils étaient recherchés dans 64 % des cas en 2010.

Lire la suiteLire la suite
L'association Pasc@line prône la « transversalité » des enseignements pour promouvoir la culture de l'économie numérique dans le supérieur

Afin de faciliter la diffusion d'une « culture de l'économie numérique » auprès des étudiants, « il est aujourd'hui essentiel de promouvoir un enseignement conçu de manière plus transversale », de « créer un esprit business entre écoles d'ingénieurs et de management » et de « former les jeunes à l'esprit critique face à un monde de plus en plus complexe ». C'est le constat dressé par l'association Pasc@line, qui réunit 75 établissements du supérieur et 1 200 entreprises du secteur du numérique, dans un rapport publié par son observatoire, mardi 7 juin 2011. Le document, qui repose sur l'analyse d'un ensemble de rapports datés de fin 2008 à début 2010, vise à « dégager des pistes de réflexion permettant une évolution adaptée des offres de formation dans l'enseignement supérieur à un horizon de 6 à 10 ans ».

Lire la suiteLire la suite