Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Perturbateurs endocriniens : « La France ne doit plus être attentiste » (Sylvie Drugeon, ministère de l'Écologie)

« On ne peut pas attendre indéfiniment une définition commune européenne des critères d'identification des perturbateurs endocriniens pour aller vers un encadrement réglementaire de ces substances. La problématique est sur la table depuis suffisamment longtemps pour qu'on agisse, la France ne doit plus être attentiste », déclare le mardi 10 avril 2012, Sylvie Drugeon, adjointe au chef du bureau des substances et préparations chimiques de la DGPR (direction générale de la prévention des risques au sein du ministère de l'Écologie). « La France a mis en place un groupe de réflexion dont l'objectif est d'élaborer une proposition de définition de ces critères », poursuit-elle, précisant que ce groupe examine « les propositions déjà sur la table, formulées par les parties prenantes ou d'autres États membres de l'Union européenne ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Bisphénol A : les députés adoptent la proposition de loi suspendant la commercialisation dès 2014

Par 346 voix pour et deux contre, les députés ont adopté en séance publique, mercredi 12 octobre 2011, la proposition de loi issue des rangs socialistes visant la « suspension de la fabrication, de l'importation, de l'exportation et de la mise sur le marché de tout conditionnement à vocation alimentaire contenant du bisphénol A » à partir du 1er janvier 2014. Le texte prévoit également que les conditionnements dédiés aux enfants de moins de trois ans soient suspendus « à compter du 1er janvier 2013 » et que tous les conditionnements destinés à recevoir des produits alimentaires comportent « un avertissement sanitaire déconseillant son usage aux femmes enceintes et aux enfants de moins de trois ans du fait de la présence de bisphénol A dans le contenant ».

Lire la suiteLire la suite
Bisphénol A : l'Anses recommande sa substitution pour « les matériaux au contact des denrées alimentaires »

L'Anses considère « disposer de suffisamment d'éléments scientifiques pour identifier d'ores et déjà comme objectif prioritaire la prévention des expositions [au bisphénol A] des populations les plus sensibles que sont les nourrissons, les jeunes enfants, ainsi que les femmes enceintes et allaitantes », indique-t-elle mardi 27 septembre 2011, à l'occasion de la publication de deux rapports. Elle recommande donc de substituer la molécule « dans les matériaux au contact des denrées alimentaires qui constituent la source principale d'exposition de ces populations ». Elle soumet le résultat de ses travaux à consultation et lance un appel à contributions auprès de la « communauté scientifique et des parties prenantes », « afin de recueillir d'ici fin novembre 2011 toute donnée scientifique concernant, notamment, les produits de substitution disponibles et les données relatives à leur innocuité et leur efficacité ».

Lire la suiteLire la suite
Reach : l'ONG internationale ChemSec demande l'interdiction de 22 perturbateurs endocriniens

ChemSec présente, mardi 3 mai 2011, sa « liste 2.0 » de 22 substances chimiques présentes dans « des produits de grande consommation » qu'elle considère comme « extrêmement préoccupantes » et qui, à ce titre, devraient être interdites de mise sur le marché dans le cadre du règlement européen Reach (enregistrement, évaluation, autorisation et restriction des substances chimiques). L'ONG internationale, qui avait déjà publié une première liste de 356 substances, s'est focalisée sur des molécules qu'elle présente comme des « perturbateurs endocriniens », à l'instar du perchloroéthylène et de plusieurs phtalates.

Lire la suiteLire la suite
Bisphénol A : l'UE interdit la fabrication des biberons au 1er mars 2011 et leur commercialisation au 1er juin

Les 27 États membres ont adopté, jeudi 25 novembre 2010, la décision d'interdire la fabrication des biberons contenant du bisphénol A dans l'Union européenne au 1er mars 2011. Leur commercialisation et leur importation sera interdite au 1er juin 2011. C'est ce qu'indique à AEF le porte-parole du commissaire européen à la Santé et à la Protection des consommateurs, John Dalli, à l'origine de cette proposition d'interdiction.

Lire la suiteLire la suite
Reach : les futurs « défis » sont les cocktails de substances et les perturbateurs endocriniens (Stavros Dimas)

Les « cocktails de substances chimiques », les « perturbateurs endocriniens », la procédure d'autorisation, et la première phase d'enregistrement sont considérés comme les principaux « défis » de la mise en oeuvre du règlement Reach par le commissaire européen à l'environnement, Stavros Dimas. C'est ce qu'il déclare dans un discours tenu jeudi 28 mai 2009, lors du forum des produits chimiques d'Helsinki (Finlande), siège de l'Echa (Agence européenne des produits chimiques). « Alors que Reach considère les effets des substances seules, le fait est que nous sommes ordinairement le plus exposé à des cocktails de nombreuses substances différentes. C'est un domaine dans lequel il reste des lacunes importantes en termes de connaissance et d'évaluation. Ces lacunes nécessitent d'être comblées dans les prochaines années », précise l'homme politique grec.

Lire la suiteLire la suite