Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Certificats d'économies d'énergie : un programme et onze opérations standardisées deviennent éligibles au dispositif

Le programme « Toits d'abord », élaboré par la fondation Abbé Pierre, et qui vise la réduction de la consommation énergétique des ménages les plus défavorisés, est éligible au dispositif des CEE (certificats d'économies d'énergie), établit un arrêté publié au Journal officiel du mardi 10 avril 2012. Par ailleurs, onze « fiches nouvelles d'opérations standardisées d'économies d'énergie » entrent en vigueur, à la suite de la parution le mercredi 11 avril d'un autre arrêté au Journal officiel.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Certificats d'économie d'énergie : l'agrément et la délivrance confiés à un « pôle national » créé au sein du ministère de l'Énergie

Un décret publié au Journal officiel de samedi 1er octobre 2011 confie « l'ensemble des compétences en matière d'agrément de plans d'actions d'économies d'énergie et de délivrance de certificats d'économies d'énergie au ministre chargé de l'Énergie », et non plus aux préfets du département dans lequel se situent les sièges sociaux des fournisseurs d'énergie. Il s'agit, selon le gouvernement, « d'adapter le dispositif aux objectifs plus ambitieux de la deuxième période d'obligations d'économies d'énergie tout en conservant sa fiabilité et en maîtrisant sa charge administrative ».

Lire la suiteLire la suite
Certificats d'économies d'énergie : la circulaire du 29 juin 2011 relative à la deuxième période est publiée

Le ministère du Développement durable a publié sur internet, le 8 août 2011, la circulaire du 29 juin 2011 relative à la deuxième période du dispositif des CEE (certificats d'économies d'énergie), qui annule et remplace la circulaire du 26 novembre 2007 relative à la délivrance des CEE pour les opérations engagées à partir du 1er janvier 2011. Ce nouveau texte décrit les procédures que l'autorité administrative doit mettre en œuvre pour délivrer les CEE et agréer les plans d'actions d'économies d'énergie, et notamment celles relatives à l'information du demandeur sur l'état de sa demande, l'instruction des demandes de CEE, l'instruction des demandes d'agrément des plans d'actions d'économies d'énergie (nouveaux plans ou plans modifiés) et l'inscription des CEE sur le registre national dédié. L'application de cette circulaire, adressée aux préfets de région et de département, est « immédiate ».

Lire la suiteLire la suite
Certificats d'économies d'énergie : le gouvernement multiplie par six l'objectif de la première période

Le dispositif des certificats d'économies d'énergie « entre à présent dans une phase de maturité et d'accélération, avec un objectif de 345 TWh [térawattheures] en trois ans, soit une multiplication par plus de six des ambitions de la première période [2006-2009] », indiquent le MEDDTL et le ministère de l'Économie, jeudi 30 décembre 2010, à l'occasion de la publication au Journal officiel de deux décrets et deux arrêtés (1) reconduisant le dispositif pour une seconde période (2011-2013). Ces textes élargissent dès le 1er janvier 2011 le dispositif aux distributeurs de carburant, et permettent « le renforcement des actions de lutte contre la précarité énergétique ». Les fournisseurs d'énergie devront réaliser une part de leurs obligations en faveur de la réduction de la consommation énergétique des ménages les plus défavorisés.

Lire la suiteLire la suite