Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Xavier Lameyre pointe « la pénalisation croissante des comportements humains et sociaux » dans « Le glaive sans la balance »

« Il faut du courage pour être mesuré dans ses décisions pénales lorsqu'on est juge », affirme Xavier Lameyre, vice-président chargé de l'application des peines au tribunal de grande instance de Paris. Dans son ouvrage « Le glaive sans la balance » paru en mars 2012 aux éditions Grasset, il indique qu'il « ne faut pas craindre de résister aux diverses pressions du glaive qui s'abat avec force sur la balance judiciaire afin de la faire pencher du côté de la seule répression. Il faut déployer bien des efforts pour résister à la volonté de punir, sans limites, bruyamment affichée par les pouvoirs publics, fréquemment exprimée par l'opinion ». Il pointe « la pénalisation croissante des comportements humains et sociaux ». Pour lui, « ce mouvement punitif aggravé est devenu manifeste lorsque le nouveau code pénal, voté en 1992, est entré en vigueur le 1er mars 1994. Depuis lors, cette évolution n'a cessé de se poursuivre, en s'amplifiant et s'accélérant, au passage du nouveau millénaire ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Treize syndicats et associations avancent 90 propositions pour « penser autrement la sécurité et la justice »

« Les sujets justice et sécurité ne sont pas très présents dans la campagne électorale, nous souhaitons donc proposer un certain nombre de propositions pragmatiques, dans la concertation la plus large avec l'ensemble des professionnels concernés. » C'est ce qu'indique Christophe Régnard, président de l'USM (Union syndicale des magistrats), lors de la présentation des proposition avancées par treize syndicats et associations du monde de la justice et de la sécurité (1), vendredi 6 avril 2012 à Paris. Le document d'une centaine de pages, intitulé « Penser autrement la sécurité et la justice » a notamment été écrit par le syndicat de police Snop-SCSI, le Syndicat national des directeurs pénitentiaires ou encore l'Unsa-SPJJ. L'objectif est de « coopérer tous ensemble entre acteurs de la justice et de la sécurité et usagers de cette justice, et de faire tomber les frontières », précise Virginie Duval, secrétaire générale de l'USM.

Lire la suiteLire la suite
Consommation de drogue : une circulaire du ministère de la Justice vise à obtenir une « réponse pénale systématique et plus efficiente »

« Le gouvernement s'attache, notamment dans le cadre de l'élaboration de son prochain plan gouvernemental de lutte contre les drogues et la toxicomanie 2012-2015, à améliorer la qualité de la réponse publique face à un phénomène qui est particulièrement préoccupant s'agissant des plus jeunes. Dans ce contexte, la justice doit améliorer la qualité de sa prise en charge ». C'est ce qu'indique la directrice des affaires criminelles et des grâces du ministère de la Justice et des Libertés, Maryvonne Caillibotte, dans une circulaire du 16 février 2012 "relative à l'amélioration du traitement judiciaire de l'usage de produits stupéfiants", publiée dans le bulletin officiel de la Chancellerie du mercredi 29 février 2012. « Le maintien de la pénalisation de l'usage de produits stupéfiants est un volet essentiel de la politique de prévention aux conduites addictives mise en oeuvre par le gouvernement », explique-t-elle. « Sans remettre en cause le principe de l'individualisation des réponses judiciaires au regard du profil du consommateur concerné », cette circulaire a « vocation à établir des règles d'harmonisation des réponses pénales afin d'assurer un égal respect de cet interdit sur l'ensemble du territoire national ».

Lire la suiteLire la suite
Le Syndicat de la magistrature présente près de 200 propositions « pour une révolution judiciaire »

« Il faut imaginer une autre justice, plus efficace, plus respectueuse », affirme Matthieu Bonduelle, président du Syndicat de la magistrature lors de la présentation de près de 200 propositions « pour une révolution judiciaire », jeudi 2 février 2012. Dans ces propositions envoyées aux candidats à l'élection présidentielle, le syndicat « n'aborde pas seulement les problématiques internes, comme le rôle du Conseil supérieur de la magistrature, le statut du parquet et le fonctionnement des tribunaux, mais aussi des problématiques plus générales, tout le champ des libertés, le fichage, la vidéosurveillance, la garde à vue, les contrôles d'identité, le secret des sources des journalistes… » Le syndicat souhaite également « passer un message à la gauche » qui s'est « laissée enfermer dans le piège sécuritaire. Il faut rompre avec la logique sécuritaire. On a eu l'impression que la réflexion à gauche sur les questions de liberté était taboue. »

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
« Rien ne valide l'idée de l'augmentation continue de la délinquance », affirme Laurent Mucchielli dans « L'invention de la violence »
Lire la suite
L'OIP pointe une surpopulation carcérale « indigne » et déplore une politique de prévention de la récidive « contre-productive »

Le premier rapport de l'OIP (Observatoire international des prisons) depuis six ans va à l'encontre « des idées reçues selon lesquelles, bon an mal an, les conditions de détention s'améliorent d'année en année », assure Patrick Marest, un des auteurs de cet ouvrage sur les conditions de détention en France. Il s'exprimait lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale, mercredi 7 décembre 2011 (1). Le rapport, de 336 pages, sera distribué samedi 10 décembre dans les bibliothèques des prisons et en vente en librairie le 5 janvier 2012 aux éditions « La Découverte » Il pointe un taux de surpopulation moyen de 113 %, 60 % des détenus étant incarcérés dans une prison surpeuplée, et 6 sur 10 subissent, selon le Conseil de l'Europe, « un traitement inhumain et dégradant ».

Lire la suiteLire la suite