Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°217167

Loi retraite : une cotisation salariée créée dans la branche des sociétés et mutuelles d'assurance pour absorber le surcoût sur la prévoyance

La FFSA et le Gema annoncent, mercredi 11 avril 2012, avoir conclu un accord le 5 mars 2012 avec trois organisations syndicales de la branche (CFDT, CFE-CGC et CFTC) pour « préserver le régime professionnel en finançant les charges nouvelles par une hausse des cotisations des employeurs et la création d'une cotisation salariée » sur les garanties prévoyance « lourde ». Ce texte vise ainsi à « trouver un financement suite aux différentes réformes intervenues ces dernières années » notamment le relèvement de l'âge légal de la retraite (qui renchérit le coût des régimes de prévoyance dans la mesure où le vieillissement des effectifs entraîne une hausse de la sinistralité), l'augmentation de la TSCA sur les contrats des complémentaires santé ou encore la réforme du calcul des indemnités journalières de sécurité sociale (qui limite la prise en charge de la sécurité sociale pour les salaires supérieurs à 1,8 Smic). Pour faire face à l'impact financier de ces différentes réformes sur le régime de prévoyance de la branche (évalué par son gestionnaire, le groupe B2V, à plus de 16 millions d'euros), l'accord prévoit une hausse de la cotisation employeur pour les couvertures prévoyance et santé et la création d'une cotisation salariée sur les garanties de prévoyance.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 75 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Retraite : Gérard Rivière et Gérard Ménéroud plaident pour un « vrai débat » sur les ressources que l'on affecte à la solidarité

« 45 % des dépenses du régime de base et 20 % des dépenses du régime complémentaire relèvent de la solidarité. Nous sommes là devant quelque chose qui n'a jamais été débattu et qui est le résultat d'une stratification historique de mesures pour mille catégories. Qu'il y ait un débat sur le niveau de solidarité dans notre régime de retraite et que l'on fixe le niveau que l'on souhaite consacrer à la solidarité me semblerait pédagogiquement important. Je n'avais vu cette question apparaître dans le débat social ». C'est ce que déclare Gérard Ménéroud, président du directoire de MFPrévoyance, vice-président (Medef) de l'Arrco et membre du conseil d'administration de la Cnav qui s'exprimait, jeudi 5 avril 2012, dans le cadre d'un colloque sur la protection sociale en entreprises organisé par la mutuelle MCDef entreprises. Gérard Rivière, président (FO) de la Cnav a abondé dans ce sens en rappelant deux mesures récentes visant à valider de nouvelles périodes au titre de la retraite : les sportifs de haut niveau qui en vertu d'une mesure prise dans la LFSS pour 2012 pourront valider quatre trimestres par an pendant quatre ans (AEF n°232170)et les jeunes en recherche d'emploi qui bénéficiaient jusqu'à récemment de trimestres validés au titre d'une première période de chômage non indemnisée dans la limite de quatre (un an), limite portée à six (un an et demi) depuis un décret d'août 2011. « Qui va payer pour ces mesures ? L'ensemble des assurés ! »

Lire la suiteLire la suite
Le désengagement des pouvoirs publics sur le financement de la protection sociale peut être une « opportunité » (E. Carpentier, DRH Sodexo)

L'État va probablement continuer de se désengager de la sécurité sociale en France et ailleurs « puisque tous les États sont endettés et se désengagent progressivement ». « J'y vois une opportunité avec nos salariés pour rechercher des solutions visant non pas à diminuer les garanties mais à diminuer les coûts et les dépenses » déclare Élisabeth Carpentier, DRH du groupe Sodexo qui s'exprimait mardi 3 avril 2012 dans le cadre du Congrès HR organisé par Arcanéo (groupe AEF) les 3 et 4 avril 2012 au Pré Catelan (Paris). « Nous nous sommes trop habitués à laisser une partie de nos responsabilités de managers être gérées par d'autres et notamment par l'État (…). C'est sans doute la fin d'un modèle et c'est une opportunité de reprendre la main à terme sur la manière dont les garanties sont utilisées ». Élisabeth Carpentier pointe notamment l'exemple des États-Unis où les entreprises du groupe ont mis en place des plans d'actions « non pas pour savoir qui va supporter, ou comment compenser, un tel désengagement mais tout simplement pour réduire les coûts avec les salariés. Ce sont des programmes qui visent à accroître le bien-être au travail, aider les salariés à arrêter de fumer, lutter contre l'obésité, etc. C'est une approche différente, mais c'est le moyen de réengager nos salariés et de les remotiver ».

Lire la suiteLire la suite