Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Vincent Peillon : « 30 000 contrats d'avenir seront réservés au pré-recrutement » des enseignants

Vincent Peillon souhaite que « 30 000 contrats d'avenir soient réservés au pré-recrutement » d'enseignants, annonce le conseiller en charge de l'éducation et de l'enseignement supérieur de François Hollande, candidat à l'élection présidentielle des 22 avril et 6 mai 2012, à l'occasion d'une conférence de presse jeudi 12 avril 2012. « On va fonctionner avec des contrats d'avenir. Les étudiants ne seront pas fonctionnaires. On leur donnera l'équivalent d'un salaire, qui ne sera pas extraordinaire, mais qui leur permettra de vivre, de l'ordre de 800 à 900 euros par mois voire au dessus. En contrepartie, cela permettrait aux étudiants une immersion dans le système scolaire avec des tâches d'accompagnement aux devoirs, de surveillance. » Dans le cadre de ces contrats d'avenir « estampillés Éducation nationale », les étudiants pourraient travailler « six à huit heures hebdomadaires ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Présidentielle : en cas d'élection, François Hollande fixe l'arrêt de la RGPP dès « mai, juin 2012 »

« Entre le 6 mai 2012 et le 29 juin 2012 », François Hollande et le Parti socialiste prévoient, en cas d'élection à la tête de l'État au soir du 6 mai 2012, d'acter « l'arrêt de la RGPP » et le « lancement du projet de refondation et de modernisation de l'action publique », fait savoir l'équipe de campagne du candidat socialiste mercredi 4 avril 2012 dans un « Agenda du changement ». La « première étape » de ce projet consisterait en l' « établissement par chaque ministre avant fin septembre 2012 d'un projet pluriannuel de modernisation et de simplification des services et des opérateurs sous sa tutelle. » François Hollande et son équipe annoncent également « l'augmentation de l'allocation de rentrée scolaire de 25 % par décret, sur la base de l'article D543-1 du Code de sécurité sociale après consultation du conseil d'administration de la Cnaf » entre le 6 mai et le 29 juin.

Lire la suiteLire la suite
Carte scolaire : François Hollande propose « une sectorisation plus juste, fondée sur la mixité »

« La mixité sociale et scolaire est autant la garantie de la construction du vivre ensemble qu'un moyen d'augmenter le niveau général de nos élèves. Il faut dire la vérité : la carte scolaire telle qu'elle existait avant son assouplissement était parfois contre-productive. C'est pourquoi François Hollande propose la mise en place d'une sectorisation plus juste, fondée sur le critère de mixité scolaire, dans le cadre de secteurs aux périmètres élargis et établis en concertation avec les collectivités, en associant parents et établissements », affirme Bruno Julliard, conseiller chargé de l'éducation dans l'équipe de campagne de François Hollande, candidat à l'élection présidentielle 2012, mardi 3 avril 2012. « Cette nouvelle sectorisation sera accompagnée par une politique volontariste d'éducation prioritaire : offrir à tous nos enfants, où qu'ils habitent, une école de qualité est la meilleure et la plus juste des manières de lutter contre l'évitement. »

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle : le « plan pour la e-éducation » du Parti socialiste se fixe cinq objectifs

« Si nous voulons lutter contre l'échec scolaire, il faut mettre en œuvre des pratiques pédagogiques plus collectives. Si nous voulons changer la façon dont nous pratiquons les évaluations, le numérique est un instrument formidable », déclare Vincent Peillon, conseiller chargé de l'éducation et de l'enseignement supérieur de François Hollande, candidat PS à l'élection présidentielle des 22 avril et 6 mai 2012, en conclusion du colloque « Le numérique, moteur du changement » organisé par l'Institut Edgar Quinet au Sénat, vendredi 30 mars 2012. Il y présente un « plan pour la e-éducation », laquelle « doit permettre de refondre en profondeur les méthodes pédagogiques. » Interrogé par AEF sur le financement d'un tel plan, Vincent Peillon estime que celui-ci dépend de « négociations » futures « avec les collectivités territoriales, les éditeurs », prévues « dès l'été » - si le candidat PS sort vainqueur de l'élection présidentielle. Ce budget s'établirait selon lui à « des dizaines, voire des centaines de millions d'euros. »

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle : François Hollande propose la création d'un « baccalauréat numérique » ; précisions de Bruno Julliard

« Ce que je crois c'est que l'on peut inventer de nouveaux baccalauréats. Par exemple, l'idée que j'ai est celle d'un baccalauréat numérique », déclare François Hollande, candidat PS à l'élection présidentielle des 22 avril et 6 mai 2012, auprès de trois lectrices de l'hebdomadaire « Femme Actuelle ». Dans le livret « Mes 60 engagements pour la France », François Hollande indique : « Je renforcerai et valoriserai les filières d'enseignement professionnel et technologique. » Par ailleurs, Vincent Peillon, chargé de l'éducation au sein de l'équipe de campagne de François Hollande, travaille actuellement à un plan sur le numérique plus vaste. Ce dernier devrait être présenté prochainement.

Lire la suiteLire la suite