Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Présidentielle 2012 : forte abstention chez les étudiants (sondage Ifop pour l'Étudiant.fr)

Les étudiants seraient 39 % à vouloir s'abstenir, contre 31 % pour l'ensemble des Français, selon un sondage réalisé par l'Ifop pour « l'Étudiant.fr » (1), au sujet des intentions de vote des étudiants à l'élection présidentielle, publié mercredi 11 avril 2012. L'enquête précise que « plus d'un étudiant sur deux [peut] encore changer d'avis (51 %) contre moins d'un tiers (32 %) chez l'ensemble des Français (2) ». Cette proportion s'accentue particulièrement pour les étudiants des grandes agglomérations (jusqu'à 41 % dans l'agglomération parisienne) et pour ceux issus de « familles au niveau social élevé ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Présidentielle 2012 : l'Unef interpelle les candidats avec « dix mesures immédiates pour relancer l'ascenseur social »

« Très peu de candidats s'adressent aux jeunes » et ce, malgré les « nombreuses protestations » émises par la jeunesse depuis 2005, estime Emmanuel Zemmour, président de l'Unef lors d'une conférence de présentation de leur « plate-forme revendicative » reprenant « dix mesures immédiates pour relancer l'ascenseur social », mardi 3 avril 2012. Dans cette plate-forme présentée en quatre grands chantiers (« un plan social dès la rentrée », « garantir de nouveaux droits pour les étrangers », « remettre les étudiants au coeur de l'université » et « protéger la période d'insertion professionnelle »), « chaque exigence cible une injustice qui tire l'ascenseur social vers le bas », explique Emmanuel Zemmour qui précise qu'une campagne militante basée sur ces revendications sera lancée la semaine prochaine. Le syndicat étudiant adresse en outre une lettre ouverte aux candidats à l'élection présidentielle dans laquelle il leur est demandé « quel sera l'horizon politique pour les jeunes en 2017 ».

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle : Nicolas Sarkozy veut créer une « banque de la jeunesse » pour financer un « prêt à remboursement différé » pour les étudiants

« Vous voulez étudier, vous voulez vous former, vous voulez entreprendre, nous allons créer une banque de la jeunesse », lance Nicolas Sarkozy, candidat UMP à l'élection présidentielle, lors d'un discours « à la jeunesse » prononcé à Paris, samedi 31 avril 2012. Cette banque « se portera caution pour tous ceux qui n'ont pas une famille qui a la chance de les aider », poursuit le président, qui indique que cette structure sera chargée de financer les « projets » des jeunes ou encore la création de PME. « Je veux l'autonomie pour la jeunesse de France, je veux de la responsabilité, je dis non à un RMI jeune, à un RSA jeune, mais je dis oui à une banque de la jeunesse pour porter les projets des jeunes Français », poursuit Nicolas Sarkozy.

Lire la suiteLire la suite
François Hollande propose que 5 % à 6 % des meilleurs élèves de terminale de chaque lycée aient la possibilité d'intégrer une prépa

« Dans tous les lycées de France, quels qu'ils soient, une part des élèves de terminale devront aller dans les classes préparatoires aux grandes écoles sans qu'il y ait de système particulier », indique François Hollande, candidat socialiste à l'élection présidentielle dans une interview enregistrée lundi 26 mars 2012 pour LCP (La chaîne parlementaire), reprenant une idée déjà avancée lors de son discours à Strasbourg le 16 mars dernier (AEF n°218956). Précisant que cette mesure pourrait concerner « 5 % à 6 % des élèves », le candidat n'a pas souhaité utiliser le mot de « quota ». « Aujourd'hui il y a plus de 100 lycées généraux qui n'envoient pas de bacheliers en prépa » et sur les 2 200 lycées de France, « plus de 400 lycées envoient moins de 5 % de leurs bacheliers en CPGE », justifie Bruno Julliard, en charge de l'éducation dans l'équipe de campagne de François Hollande, contacté par AEF.

Lire la suiteLire la suite
Nicolas Dupont-Aignan veut « démocratiser l'accès à l'enseignement supérieur » et instaurer une « sélection au mérite » dans certaines filières

Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout la République à l'élection présidentielle de 2012, propose une « sélection au mérite à l'entrée de l'université pour les filières qui ont des problèmes de débouchés », « pour éviter les problèmes d'orientation ». Son programme a été mis en ligne sur son site. Dans sa proposition « démocratiser l'enseignement supérieur », Nicolas Dupont-Aignan indique vouloir « poursuivre l'effort budgétaire en faveur de l'enseignement supérieur pour qu'il atteigne 2 % du PIB dans dix ans et rattraper ainsi [le] retard [de la France] en renforçant le partenariat entre écoles, universités et IUT ». Cette augmentation des moyens se traduirait en bourses au mérite et en réduction des frais d'inscription, précise-t-il.

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle : François Bayrou (Modem) propose d' « allouer les moyens aux universités de manière plus transparente et moins rigide »

« Préserver le service public national de l'enseignement supérieur, dans le statut des enseignants, dans la délivrance des diplômes et dans son mode de fonctionnement », « ouvrir une concertation pour définir l'organisation et les moyens nécessaires à l'enseignement supérieur et la recherche », ou encore « allouer les moyens aux universités de manière plus transparente et moins rigide au travers d'un contrat de cinq ans qui fera l'objet d'une véritable négociation avec l'État et en liaison avec les collectivités locales qui le souhaitent. » Ce sont quelques propositions faites par François Bayrou, candidat du Modem à l'élection présidentielle, dans son programme « La France solidaire », remis à l'issu d'une conférence de presse et publié sur le site du candidat, mercredi 14 mars 2012. « La modernisation [de l'enseignement supérieur] doit être poursuivie », considère François Bayrou, qui souhaite « développer l'autonomie des universités et revoir leur gouvernance pour assurer plus de démocratie et de collégialité ». Il propose également de faire adopter « une loi d'orientation pour la recherche (2013-2017) » dont le but est de « redonner une perspective à la recherche, de préciser les priorités et le rôle respectif des divers organismes ». Le candidat défend également la création d'une Agence nationale de l'orientation (AEF n°219164).

Lire la suiteLire la suite