Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Espace : A. Rousset (PS) dénonce « l'absence de vision ». « La France est le leader de l'Europe spatiale », rétorque L. Wauquiez (MESR)

« La publication d'une 'stratégie spatiale française' ne peut masquer l'absence de vision et de capacité de décision qui a caractérisé la politique spatiale de la France depuis dix ans, exposant ce secteur à l'incertitude et au déclin. » C'est ce que déclare Alain Rousset, responsable du pôle « production, industrie, agriculture, pêche » au sein de l'équipe de campagne de François Hollande, candidat socialiste à la présidence de la République, et par ailleurs président (PS) de la région Aquitaine, mercredi 10 avril 2012. Il réagit par voie de communiqué à une communication faite le même jour en conseil des ministres par Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, sur « la stratégie spatiale française » (AEF n°218439). Alain Rousset considère que « la France n'a pas su tirer profit d'une politique spatiale européenne qu'elle a pourtant promue » : « L'industrie manufacturière spatiale française (…) a vu ses effectifs réduits de 14 % depuis 2002, passant de 14 000 salariés à 12 000 aujourd'hui (soit seulement 35 % du total européen). Dans la même période, l'Allemagne progressait de 11 %. » Aussi appelle-t-il à « se présenter avec une stratégie et des objectifs clairs lors de la conférence ministérielle de l'ESA (Agence spatiale européenne) au mois d'octobre ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 83 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Laurent Wauquiez présente la stratégie spatiale française, qui doit faire « progresser la science » et donner « une avance technologique »

« L'espace n'est pas un luxe dont on pourrait se passer par temps de crise. C'est au contraire un investissement d'avenir, qui fait progresser la science et (…) donne une avance technologique précieuse. » C'est ce qu'explique Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, en présentant un rapport sur la « stratégie spatiale française » lors d'un déplacement à Cannes (Alpes-Maritimes), jeudi 22 mars 2012. « En dépit de la situation budgétaire difficile (…), la France a ainsi augmenté de 16 % son budget spatial civil annuel entre 2007 et 2012. » Le document rappelle « les grands principes qui guident [la] politique spatiale » et en précise les « orientations pour l'avenir ». Il s'agit tout d'abord pour la France de « jouer un rôle moteur au sein de l'Europe de l'espace », sachant que « l'Union européenne doit investir sa nouvelle compétence spatiale en s'appuyant sur les compétences existantes au sein de l'ESA (Agence spatiale européenne) et de ses États membres ». Il faut également « maintenir l'indépendance technologique et d'accès à l'espace, notamment par le biais d'une préférence européenne pour tous les besoins institutionnels européens ».

Lire la suiteLire la suite
Laurent Wauquiez : « Iter et GMES sont de grands projets profondément européens, il serait absurde que l'Union cesse de les financer »

« À l'initiative de Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, huit États européens ont écrit à la Commission européenne pour demander à ce que les projets Iter [réacteur thermonucléaire expérimental international] et GMES [surveillance globale pour l'environnement et la sécurité] soient financés par le budget de l'Union européenne. » C'est ce qu'annonce le ministère mardi 15 novembre 2011. Les huit États membres signataires du courrier sont la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, la Suède, les Pays-Bas et la Finlande, qui « représentent près de 70 % de la population de l'Union européenne et plus de 80 % de son économie », souligne le ministère. Pour Laurent Wauquiez, « Iter et GMES sont de grands projets profondément européens. Ils répondent directement aux préoccupations des citoyens européens : quelle énergie pour notre avenir, comment surveiller l'environnement et assurer notre sécurité. C'est par ces projets concrets que se construit l'Europe de demain. Il serait profondément absurde que l'Union cesse de les financer. »

Lire la suiteLire la suite
Europe de l'espace : des élus de Midi-Pyrénées « déplorent » l'absence du programme GMES dans la programmation budgétaire 2014-2020

« Nous souhaitons attirer votre attention sur la proposition de cadre financier pour le prochain budget de l'Union européenne (2014-2020) (AEF n°237116). En effet, la Commission européenne n'a pas souhaité y faire figurer le programme GMES (surveillance globale pour l'environnement et la sécurité). Cette proposition est en contradiction avec les priorités de l'agenda UE 2020, avec les compétences récemment acquises de l'Union en matière spatiale et avec l'engagement constamment réaffirmé de la Commission européenne en faveur de GMES, présenté comme le second programme emblématique de sa politique spatiale aux côtés de Galileo. » C'est ce qu'écrivent Martin Malvy, président (PS) de la région Midi-Pyrénées, Pierre Izard, président (PS) du conseil général de Haute-Garonne et Pierre Cohen, président (PS) de la communauté urbaine du Grand Toulouse, dans un « courrier commun à José Manuel Barroso, président de la Communauté européenne », annonce la région Midi-Pyrénées mardi 18 octobre 2011.

Lire la suiteLire la suite
Europe de l'espace : le Conseil d'analyse stratégique propose « une nouvelle gouvernance européenne des activités spatiales »

« Promouvoir une nouvelle gouvernance européenne des activités spatiales s'appuyant sur l'Union européenne, les États membres et l'ESA (Agence spatiale européenne), et intégrer progressivement l'ESA au sein de l'Union » : telle est l'une des cinq propositions que fait le CAS (Centre d'analyse stratégique) dans un rapport remis à Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, mardi 11 octobre 2011. Intitulé « Une ambition spatiale pour l'Europe. Vision française à l'horizon 2030 », ce rapport a été élaboré par un groupe de travail présidé par Emmanuel Sartorius, ingénieur général des mines et membre du CGIET (Conseil général de l'industrie, de l'énergie et des technologies). En recevant ce rapport au siège parisien du Cnes (Centre national d'études spatiales), Laurent Wauquiez indique qu'il faut « repenser la construction de l'Europe de l'espace » et que « les propositions du Conseil d'analyse stratégique arrivent à point nommé ». Il exprime « trois convictions : l'espace a autant besoin de l'Europe que l'Europe de l'espace, l'Europe spatiale doit se construire sur une politique industrielle forte et la France doit y jouer un rôle moteur ».

Lire la suiteLire la suite