Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Les élus municipaux « hésitent » à « développer des services de police municipale » (Terra Nova)

Les élus municipaux, « incités à développer des services de police municipale pour délester d'un certain nombre de charges la police nationale, dont les effectifs diminuent, […] hésitent à s'engager dans une voie qui correspond à une véritable attente de la part de la population ». C'est ce qu'indique un rapport de la fondation Terra nova, intitulé « Banlieues et quartiers populaires : remettre les gens en mouvement », présenté jeudi 12 avril 2012. Co-signé par Jacques Donzelot, président de la commission Terra Nova sur les quartiers populaires et les banlieues, Yacine Djaziri et Anne Wyvekens, co-présidents de la commission, ce document est le fruit d'un travail commencé en 2009. Les auteurs ont rencontré « de nombreux acteurs de la politique de la ville (institutionnels, politiques, associatifs, universitaires) ». « Le rôle de cette police n'est pas suffisamment défini pour que les dits élus soient sûrs de disposer du pouvoir correspondant à la prise de responsabilité à laquelle on les incite », poursuivent les auteurs.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« Il faut redonner confiance aux professionnels de la justice » : échos du débat organisé à Nantes par Terra nova

« Les professionnels de la justice sont déstabilisés. Il faut leur redonner confiance, mais cela suppose de rompre avec des illusions », indique Jean Danet, avocat honoraire et maître de conférence à l'université de Nantes. Il s'exprimait lors d'un débat organisé par Terra nova intitulé « justice pénale : quelle sortie de crise ? », à Nantes, mardi 27 mars 2012 (AEF Sécurité globale n°218123). « Il faut rompre avec l'illusion de croire qu'en ajoutant de nouvelles infractions, de nouvelles circonstances aggravantes, en augmentant les peines encourues, on arrivera à des résultats en matière de réponse pénale », souligne-t-il. « Le législateur a cru devoir, au fil de l'inflation législative, que nous connaissons depuis dix ans en matière pénale, ajouter ces nouvelles infractions dont certaines sont impossible à relever. Il s'assigne des objectifs qui sont totalement irréalistes. Cela n'a en réalité ni sens, ni nécessité », précise-t-il.

Lire la suiteLire la suite
L'association « Ville et banlieue » adresse ses propositions en matière de sécurité aux candidats à l'élection présidentielle

« Parler de l'avenir de la France, c'est parler des banlieues », déclare Renaud Gauquelin, maire (PS) de Rilleux-la-Pape (Rhône), président de l'association des maires « Ville et banlieue », lors de la présentation, jeudi 8 mars 2012, à Paris, de 120 propositions en direction des candidats à l'élection présidentielle. Le document d'une trentaine de pages comprend notamment une dizaine de recommandations concernant la sécurité, la prévention et la justice.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Seine-Saint-Denis : les réponses des maires de Sevran, Montfermeil et Clichy-sous-Bois face à la délinquance
Lire la suite
« Le Taser incarne la dérive de la police d'intervention », affirme Laurent Martin (Terra nova)

« La multiplication des usages du Taser laisse penser que les forces de l'ordre choisissent de plus en plus de 'saturer le terrain'par un usage systématique de cette arme qui n'est plus du tout utilisée comme un outil de dissuasion », affirme Laurent Martin, dans une note intitulée « Faut-il passer le Taser au Kärcher ? », publiée le 5 juillet 2011 par la fondation Terra nova. « La force a remplacé la conviction, et le Taser incarne la dérive de la police d'intervention », indique l'auteur, présenté comme « spécialiste des questions de sécurité ». « Employé pour affermir l'autorité de l'État, le Taser démontre en fait par son utilisation l'incapacité des pouvoirs publics d'agir sans mettre en oeuvre des moyens qui normalement ne devraient pas être employés. Seuls les faibles utilisent la force », ajoute-t-il.

Lire la suiteLire la suite