Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°216863

Safran : un accord sur le handicap prévoit le recrutement de 70 salariés et le renforcement des mesures d'insertion

La direction et l'ensemble des organisations syndicales représentatives du groupe Safran (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT et FO), ont signé, vendredi 6 avril 2012, un accord groupe pour la France en faveur de l'emploi des personnes en situation de handicap, indique le groupe, mardi 10 avril 2012. Signé pour une période de trois ans à compter du 1er janvier 2012, le texte s'articule autour de cinq axes majeurs : un plan de recrutement de plus de 70 salariés handicapés, 65 alternants et 100 stagiaires, le renforcement des dispositifs d'insertion et de formation à destination des managers, des recruteurs, des IRP et collaborateurs en général, la mise en place d'un processus de maintien dans l'emploi et d'accompagnement du déroulement de carrière, la progression de la collaboration avec le secteur protégé et adapté et le déploiement d'actions de communication et de sensibilisation sur le handicap à destination de tous les salariés.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 76 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Safran lance deux négociations sociales européennes pour 2012 sur la formation et l'intégration des jeunes diplômés

« Nous lancerons deux négociations sociales à l'échelle européenne en 2012 », indique Jean-Luc Bérard, directeur des ressources humaines du groupe Safran, lundi 26 mars 2012. « La première de ces négociations sera consacrée à l'intégration des jeunes diplômés et à l'apprentissage, avec pour objectif de formaliser l'engagement du groupe sur ce sujet stratégique, à l'échelle européenne. […] Notre deuxième thème de négociation européenne portera sur la formation professionnelle, pour laquelle nous investissons chaque année 4 % de notre masse salariale. » Safran dispose d'une université interne pour l'ensemble du groupe avec un campus en Île-de-France et des implantations à Pékin (Chine) et Dallas (États-Unis) et forme 37 000 salariés par an, « mais l'approche de la formation n'est pas toujours homogène dans l'ensemble des pays et structures, et nous souhaitons aujourd'hui insuffler une politique commune pour l'ensemble du groupe », précise Jean-Luc Bérard.

Lire la suiteLire la suite
Safran : un accord met en place un Perco ouvert à tous les salariés du groupe

Quatre syndicats du groupe Safran (CFDT, CFE-CGC, CFTC, FO) ont signé un accord pour la mise en place d'un Perco (plan d'épargne pour la retraite collectif) applicable à l'ensemble du groupe, le 6 février 2012. Seule la CGT a refusé de signer l'accord, entré en vigueur le 5 mars 2012. Il s'agit du premier dispositif de retraite supplémentaire applicable à l'ensemble des salariés de Safran. Le précédent dispositif de retraite supplémentaire relevant de l'article 83 du CGI (code général des impôts), mis en place avant l'année 2000, était réservé aux seuls ingénieurs et cadres des anciennes filiales de Snecma. Cette signature « constitue une nouvelle pierre du socle social à tous les salariés du groupe », estime la CFDT. Le Perco complète l'offre de dispositifs d'épargne salariale proposée par Safran, avec en particulier un PEG (plan d'épargne groupe) créé en 2006, pour une durée de placement plus courte.

Lire la suiteLire la suite
Groupe Safran : un accord GPEC signé par quatre syndicats sur cinq

Compléter les dispositifs de GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) existants ou à venir au sein de la vingtaine de sociétés du groupe Safran (1) et renforcer la synergie entre les différentes sociétés sur ces domaines : tel est l'objet de l'accord sur la GPEC signé au niveau du groupe Safran en France (35 000 salariés) par quatre syndicats sur cinq (CFDT, CFE-CGC, CFTC et FO), le 24 novembre 2011. Seule la CGT a refusé de signer le texte. L'accord annonce également la négociation d'un accord de GPEC à l'échelle européenne « au plus tard à la date de renégociation du présent accord » précise le texte, soit avant la fin 2014. La signature de cet accord groupe de GPEC intervient après l'accord sur l'emploi des seniors du 12 février 2010 , « première brique » de cet accord GPEC.

Lire la suiteLire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Safran : Jean-Claude Luciani nommé DRH pour l'Europe et l'Afrique du Nord
Lire la suite
Safran : la fusion entre les filiales SPS et SME se traduirait par au minimum 120 emplois en moins, a priori sans licenciement

La fusion projetée entre les filiales SPS (Snecma propulsion solide) et SME [ex-branche Matériaux énergétiques de la SNPE, rachetée l'an dernier] du groupe Safran pour constituer la société Herakles, pourrait engendrer d'ici trois ans la suppression d'au minimum 120 emplois, principalement dans le département de la Gironde, qui en concentre les principales implantations. C'est ce qu'indiquent plusieurs sources syndicales à quelques jours de l'échéance de la procédure d'information-consultation sur cette fusion. L'avis des IRP était attendu pour le 3 novembre 2011 mais la date de la réunion du CCE vient d'être repoussée chez SME. De son côté, la direction d'Herakles parle « d'évolution naturelle des effectifs ». « Il ne s'agit pas de licenciements, mais d'éviter les doublons et chaque fois qu'il y aura le départ d'un salarié, on se posera la question de son remplacement », précise-t-elle.

Lire la suiteLire la suite