Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Les loyers du parc privé ont progressé de 2,4 % dans l'agglomération parisienne et de 1,6 % en province en 2011 (Olap)

Les loyers d'habitation du parc locatif privé ont augmenté en moyenne (tous locataires) en 2011 de 2,4 % dans l'agglomération parisienne et de 1,6 % dans les agglomérations de province suivies par l'Olap (Observatoire des loyers de l'agglomération parisienne) (1). C'est davantage qu'en 2010 où les loyers avaient cru de 1,8 % dans l'agglomération parisienne et de 0,9 % dans le reste de l'Hexagone, selon les premières estimations issues de l'enquête annuelle de l'Observatoire, datées du 11 avril 2012. Les résultats définitifs seront connus au mois de juillet.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Loyers parisiens : l'application gratuite Olap pour smartphones permet de connaître le niveau quartier par quartier

L'Olap (observatoire des loyers de l'agglomération parisienne) lance, jeudi 22 mars 2012, une nouvelle application gratuite pour smartphones. Baptisée « Olap », elle permet de connaître les niveaux de loyers parisiens, quartier par quartier. Pour cela, il suffit d'utiliser la géolocalisation, de saisir une adresse ou de cliquer sur un quartier. « Cette nouvelle application s'inscrit dans un projet de transparence des marchés de l'immobilier. Elle est essentielle à la fois pour les professionnels, pour les pouvoirs publics et puis bien sûr pour les particuliers », souligne Benoist Apparu, ministre délégué en charge du Logement (1). Avec l'application « Olap », le ministère entend permettre à l'État et aux collectivités territoriales « d'ajuster leurs politiques au plus près des besoins des Français. [Elle] donnera également aux acteurs privés des critères objectifs lors de transactions et d'investissements ». Enfin, « cette transparence jouera un rôle déterminant en limitant les phénomènes de spéculation et en luttant contre la formation de bulles ».

Lire la suiteLire la suite
Benoist Apparu interessé par le « miroir des loyers » allemand parce qu'outil « d'information fiable » du marché et non de régulation des prix

« Aujourd'hui, il existe une transparence des prix sur toutes les dépenses de la vie quotidienne - de la voiture à la bouteille de lait -, sauf sur ce qui coûte le plus cher, à savoir le logement », regrette Benoist Apparu. Le secrétaire d'État au logement appelle donc à la mise à disposition du grand public d'informations fiables sur les loyers et les prix de l'immobilier. « C'est ce que j'aime dans le système allemand du 'miroir de loyers' qui consiste à avoir une information fiable ville par ville de l'état du marché », assure-t-il, jeudi 9 février 2012 à l'issue d'une rencontre à Berlin avec Jan Mücke, secrétaire d'État parlementaire du ministère fédéral des transports, de la construction et de l'urbanisme, et des experts de la politique du logement en Allemagne. Ce déplacement fait suite aux propos de Nicolas Sarkozy qui le 2 février, s'est déclaré favorable à ce que soient étudiées les conditions de la mise en place d'un système similaire à celui installé en Allemagne (AEF Habitat et Urbanisme n°222261). « On a commencé à le faire en rendant obligatoire les déclarations des données des notaires (AEF Habitat et Urbanisme n°241516) et nous le poursuivons avec la mission d'harmonisation sur les observatoires de loyers confiée à la directrice de l'Olap et au directeur général de l'Anil », poursuit-il, rejetant en revanche l'idée d'encadrer les loyers, comme le propose notamment le parti socialiste dans le cadre de la présidentielle.

Lire la suiteLire la suite
Sabine Baïetto-Beysson et Bernard Vorms chargés par Benoist Apparu d'une mission d'harmonisation sur les observatoires de loyers

Harmoniser les méthodes utilisées par les différents observatoires de loyers afin d'améliorer « la qualité » et garantir « l'objectivité » de l'information produite au niveau local. C'est la mission conjointe confiée par Benoist Apparu, secrétaire d'État chargé du Logement à la directrice de l'Olap (Observatoire des loyers de l'agglomération parisienne), Sabine Baïetto-Beysson et au directeur général de l'Anil (Agence nationale d'information sur le logement », Bernard Vorms dans un courrier daté du 27 janvier 2012. « Si les partenaires publics disposent d'une connaissance fine du parc locatif social et disposeront via les bases de données des notaires d'une vision exhaustive du secteur de l'acquisition, ce n'est pas aujourd'hui le cas du secteur privé » qui « représente près du quart des résidences principales », relève en effet Benoist Apparu, insistant sur l'importance de disposer de données fiables sur les loyers tant pour « les politiques locales territorialisées que pour les politiques locales ou la connaissance des marchés ».

Lire la suiteLire la suite
Les loyers du parc privé ont augmenté de 1,4 % dans l'agglomération parisienne en 2010 (Olap)

« Les loyers du parc privé ont continué d'augmenter, mais moins vite qu'auparavant avec des différences toutefois entre Paris et le reste de l'agglomération francilienne d'une part, et l'Île-de-France et le reste du territoire, de l'autre », résume la présidente de l'Olap (Observatoire des loyers de l'agglomération parisienne), Sabine Baïetto-Beysson, à l'occasion de la présentation jeudi 8 avril 2011 des premières estimations issues de l'enquête annuelle de l'Observatoire sur l'année 2010 (1). En 2010, les loyers des logements du parc privé ont enregistré une hausse moyenne de 1,4 % dans l'agglomération parisienne et de 0,7 % dans les 11 agglomérations de province suivies par l'Olap, soit « la hausse de loin la plus faible de la décennie ». Dans l'agglomération parisienne, cette augmentation reste toutefois supérieure à celle de l'IRL (indice de référence des loyers », qui a évolué d'environ 0,4 % en 2010.

Lire la suiteLire la suite
La remontée des loyers va se poursuivre en 2011 dans un marché marqué par des contrastes régionaux (Clameur)

La relance de l'activité s'est accompagnée en 2010 d'une remontée des loyers (+ 2,5 %) qui avaient « stagné » en 2009 et devraient progresser sur l'ensemble de l'année 2011 de 2,3 ou 2, 4 % : c'est ce que déclare Michel Mouillart, professeur d'économie à l'université Paris X Nanterre, mardi 1er mars 2011 lors de la présentation pour l'observatoire Clameur (1) des loyers du marché locatif privé 2010 et des perspectives 2011 (2). Le taux de mobilité résidentielle, qui avait atteint en 2009 son plus bas niveau depuis 1998 (25,7 %) poursuit en ce début d'année la remontée amorcée en 2010 (+ 7 % depuis 2009). « La crise s'était traduite par une perte de 180 000 logements sur le marché. Pour l'instant, la reprise est marquée par 100 000 locations supplémentaires en un an », commente Michel Mouillart, évoquant un « resserrement de l'offre rapide et d'une ampleur tout à fait remarquable ». Parallèlement, l'observatoire fait état en 2010 d'un ralentissement de la vacance locative (+ 2,9 %), en hausse depuis 2008 (+ 10,5 %). Ces moyennes nationales cachent cependant des disparités importantes d'une région à l'autre.

Lire la suiteLire la suite
Les loyers dans le parc privé en progression dans un marché très déséquilibré entre territoires (Clameur)

Les loyers de marché se redressent doucement depuis début 2010 et devraient progresser sur l'ensemble de l'année de 1,2 à 1,3 %. Cette hausse concerne tous les types de logements bien que les studios soient moins impactés. C'est ce qu'indique Michel Mouillart, professeur d'économie à l'université Paris X Nanterre, mercredi 1er septembre 2010, lors de la présentation par l'observatoire Clameur (1) de l'état du marché locatif privé depuis le 1er janvier dernier (2). Le taux de mobilité résidentielle, qui avait atteint en 2009 son niveau le plus bas depuis 1998, se redresse depuis le début de l'année (+ 3 %). Parallèlement, l'observatoire constate une montée (+6,1 %) de la vacance locative (durée pendant laquelle un logement est inoccupé entre deux locations) qui atteint son niveau le plus haut depuis 1998 à 2,1 mois en moyenne nationale. Michel Mouillart souligne cependant que « ces moyennes nationales cachent des disparités régionales et locales très importantes : le marché est très éclaté tant au niveau des loyers que de la vacance locative ».

Lire la suiteLire la suite