Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

IRT : signature des conventions des deux premiers instituts, Jules-Verne à Nantes et Nanoélec à Grenoble

Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Éric Besson, ministre chargé de l'Industrie, de l'Énergie et de l'Économie numérique, et René Ricol, commissaire général à l'investissement, annoncent la signature des conventions avec les deux premiers IRT (instituts de recherche technologique) : Jules-Verne localisé à Nantes, Saint-Nazaire et Le Mans (AEF n°219664), et Nanoélec, localisé à Grenoble, lundi 16 avril 2012. Les deux IRT sont lauréats de l'appel à projets lancé dans le cadre des investissements d'avenir. À ce titre, l'IRT Jules-Verne bénéficiera d'une subvention consommable de 45 millions d'euros et d'une dotation non consommable de 230 millions d'euros, tandis que l'IRT Nanoélec bénéficiera d'une subvention consommable de 100 millions d'euros et d'une dotation non consommable de 200 millions d'euros (AEF n°231464). La signature de ces deux conventions « finalise le processus de contractualisation et permet le versement des premières subventions », indiquent les ministres.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 79 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
« Il existe des risques de concurrence réels entre les Satt et les IRT ou IEED » (Christian Voillot, Grenoble INP)
Lire la suite

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
IRT Jules-Verne : Gérald Lignon est nommé président
Lire la suite
« Les IRT sont un trait d'union entre les secteurs académique et industriel » (Roger Genet, DGRI, aux RUE 2012)

« Il faut considérer les IRT (instituts de recherche technologique) dans un plan global de rénovation de l'enseignement supérieur et de la recherche en France. Les IRT sont un trait d'union entre les secteurs académique et industriel, dans l'objectif de créer des instruments de puissance industrielle en faisant converger les capacités de la recherche, de la formation et de l'industrie sur des secteurs stratégiques. » C'est ce que déclare Roger Genet, DGRI (directeur général pour la recherche et l'innovation) au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, jeudi 15 mars 2012, lors d'une table ronde intitulée « Les IRT : une fausse bonne idée à deux milliards d'euros ? », organisée par AEF dans le cadre des RUE (rencontres universités entreprises), à Paris (AEF n°219228). Selon lui, « les IRT sont une vraie bonne idée parce qu'ils répondent à une attente extrêmement forte », mais il reconnaît qu'ils introduisent « un changement de paradigme et qu'il n'est donc pas totalement étonnant que des difficultés surgissent ça et là ». « Pour autant, ajoute-t-il, elles ne sont pas insurmontables et il est important de comprendre que l'État, loin de vouloir 'caporaliser' le système, entend y apporter un accompagnement sans précédent, en mettant en avant trois mots-clés : le décloisonnement des acteurs de la recherche (organismes, universités, écoles, entreprises) ; la responsabilité donnée à ces acteurs ; une plus grande liberté pour créer et innover. »

Lire la suiteLire la suite
Laurent Wauquiez inaugure l'IRT Jules-Verne, « premier IRT de France », doté d'un budget de 274 millions d'euros sur dix ans

Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, inaugure mercredi 7 mars 2012 à Bouguenais (Loire-Atlantique), l'IRT (Institut de recherche technologique) Jules-Verne, « premier IRT de France », qui se positionne sur les technologies avancées de production, pour les structures composites, métalliques et hybrides. Les statuts de la FCS (fondation de coopération scientifique) qui porte cet IRT ont été approuvés par un décret publié au « Journal officiel » du 6 mars 2012 (AEF n°219884). Le ministre salue un projet « totalement exemplaire » : « On a avec l'IRT Jules-Verne, premier IRT opérationnel, le vaisseau amiral de ce qu'on essaie de faire en matière de recherche et d'innovation : mettre le paquet sur la recherche, et avoir des cycles très courts entre recherche fondamentale et applications industrielles. » Pour Laurent Wauquiez, les IRT représentent « le chaînon manquant » qui « permet de faire converger les énergies entre recherche fondamentale et milieux industriels ».

Lire la suiteLire la suite
CONFIDENTIEL. « Les IRT ne visent en aucune façon à dupliquer les établissements publics de recherche » (note du MESR)

« Les IRT (instituts de recherche technologique) ne visent en aucune façon à dupliquer les établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche. Bien au contraire, ces derniers doivent jouer un rôle central au sein des IRT qui s'appuieront sur leurs connaissances et savoir-faire pour réussir. » C'est ce qu'écrit le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche dans une note diffusée aux organismes de recherche et aux universités le 31 janvier 2012, et qu'AEF s'est procurée. « Tous les établissements publics impliqués dans les IRT seront représentés dans les organes de gouvernance de la structure », poursuit la note qui ajoute que « cette implication se mesurera de façon globale en prenant en compte non seulement les apports financiers et les mises à disposition de personnel, mais également les mises à disposition d'équipements, la recherche coopérative et les apports en connaissances ». Ainsi, « la feuille de route de l'IRT pourra être définie par un comité scientifique constitué à parité de représentants des établissements publics et d'industriels », fait savoir le texte du MESR. Pour rappel, une note des services du Premier ministre dont AEF a eu copie le 31 janvier 2012 (AEF n°222464) spécifiait que « les mises à disposition d'agents publics ne seraient remboursées qu'à hauteur de 70 % » et qualifiait les IRT « d'organismes de recherche », ce qui a fait réagir le CNRS et la CPU » (AEF n°222476 et n°222369).

Lire la suiteLire la suite
IRT : labellisations des projets « B-Com » et « SystemX » dotés respectivement de 131 et 336 millions d'euros de budget

Les deux instituts de recherche technologique « SystemX » et « B-Com » sont « officiellement labellisés », confirment à AEF Jean-Luc Beylat, président de Systematic et Vincent Marcatté, président du pôle Images & Réseaux, mardi 31 janvier 2012. L'IRT « SystemX », doté de 336 millions d'euros (dont 290 millions non consommables et 46 millions d'euros consommables) et rassemblant 44 partenaires dont 35 industriels « permettra d'accélérer cette démarche collaborative initiée par le pôle Systematic Paris-Region en se fondant sur les nouveaux modèles d'innovation essentiellement basés sur la capacité de partager, développer et maîtriser un portefeuille de technologies génériques et de les diffuser efficacement dans les filières économiques cibles ». Porté par le campus Paris-Saclay, il bénéficie de la labellisation principale du pôle de compétitivité Systematic Paris-Region, de celle des pôles Medicen, Advancity, Mov'eo et Astech, et du soutien des collectivités territoriales. Quant à l'IRT « B-Com », il disposera d'un financement de 131 millions d'euros (dont 100 millions d'euros non consommables et 31 millions d'euros consommables) et sera basé à Rennes, Lannion et Brest. Ces deux nouvelles structures viennent s'ajouter aux six premiers IRT labellisés en mai 2011 (AEF n°241388). Alors classés 7e et 8e par le jury, ils « devaient être restructurés en tenant compte de l'avis du jury […] avant d'être soumis à nouveau à l'approbation du jury avant l'été en vue d'une éventuelle labellisation ».

Lire la suiteLire la suite