Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Conseil des ministres : Michel Mercier fait le point sur la politique pénitentiaire du gouvernement

L'augmentation de la population carcérale s'explique par « la réduction du nombre des peines non encore exécutées, de 100 000 au 1er janvier 2011 à 87 000 au 1er janvier 2012 », et par « la hausse du nombre de condamnations ». Dans une communication lors du conseil des ministres, mercredi 18 avril 2012, le ministre de la Justice, Michel Mercier, souligne une augmentation de la population carcérale à 67 161 personnes au 1er avril 2012 (AEF Sécurité globale n°216960), soit « 11 % de plus qu'au 1er janvier 2011 ». « Ce chiffre est la traduction d'une politique de fermeté visant à faire reculer le sentiment d'impunité et à répondre à la demande de justice exprimée par nos concitoyens, notamment par les victimes », poursuit Michel Mercier, qui indique que le parc pénitentiaire compte 57 243 places opérationnelles.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 79 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Hausse de 4,7 % des personnes incarcérées en France au 1er avril 2012 par rapport au mois d'avril 2011

« Au 1er avril 2012, 67 161 personnes étaient incarcérées en France, ce qui représente une hausse de 4,7 % par rapport au mois d'avril 2011 (64 148) », indique l'administration pénitentiaire dans son bulletin mensuel, publié vendredi 13 avril 2012. « Au 1er mars 2012, il y avait 66 445 personnes incarcérées, ce qui représente une hausse mensuelle de 1,1 % », précise-t-elle. Le nombre de personnes prévenues « s'élève à 17 027 pour 50 134 personnes condamnées, soit 25,4 % des personnes incarcérées (24,8 % au 1er mars 2012) », un chiffre en hausse de 0,4 % par rapport à l'année précédente. Les mineurs détenus « sont 780 au 1er avril 2012, ce qui représente une augmentation de 9,1 % par rapport au mois précédent (715 au 1er mars 2012) ». Ils « représentent 1,2 % des personnes incarcérées ».

Lire la suiteLire la suite
Le Conseil constitutionnel juge la loi relative à l'exécution des peines conforme à la Constitution

Le Conseil constitutionnel juge l'article 2 de la loi relative à l'exécution des peines « conforme à la Constitution », jeudi 22 mars 2012. Cet article « étend à l'exploitation ou à la maintenance d'établissements pénitentiaires les missions susceptibles d'être confiées par l'État, au titre d'un marché de conception-réalisation, à une personne ou à un groupement de personnes de droit public ou privé. D'autre part, il permet de recourir à la procédure du dialogue compétitif pour la passation d'un tel marché », rappelle-t-il dans sa décision. Dans une saisine du 6 mars 2012, plus de soixante députés avaient « attiré tout particulièrement l'attention des membres du Conseil constitutionnel sur les dispositions programmant, par le biais d'une nouvelle procédure dite 'de dialogue compétitif', la construction de 24 000 places supplémentaires dans les établissements pénitentiaires d'ici 2017 ». Ils estiment qu'une « telle procédure apparaît manifestement inappropriée au regard des opérations envisagées et ne semble pas conforme aux exigences tenant à l'intérêt général ».

Lire la suiteLire la suite
Le projet de loi relatif à l'exécution des peines est adopté par l'Assemblée nationale en lecture définitive

Les députés adoptent le projet de loi de programmation relatif à l'exécution des peines, en lecture définitive, mercredi 29 février 2012. L'Assemblée nationale se prononçait en dernier ressort, après le rejet du texte par le Sénat, lundi 27 février (AEF Sécurité globale n°220441), et l'échec de la commission mixte paritaire le 14 février. Ce projet de loi, sur lequel la procédure accélérée a été engagée, avait été demandé par le président de la République, Nicolas Sarkozy, lors d'un déplacement au centre pénitentiaire de Réau, en Seine-et-Marne, en septembre 2011 (AEF Sécurité globale n°232990).

Lire la suiteLire la suite
Les aménagements de peine ont progressé de 23,9 % en un an, selon l'administration pénitentiaire

« Au 1er février 2012, 11 314 personnes bénéficient d'un aménagement de peine sous écrou, soit 19,3 % de l'ensemble des personnes écrouées condamnées », indique l'administration pénitentiaire dans son bulletin mensuel publié vendredi 17 février 2012. « Les aménagements de peine ont progressé de 23,9 % en un an (9 133 au 1er février 2011) et de 50,5 % en deux ans (7 519 au 1er février 2010). » L'administration pénitentiaire précise que 936 personnes bénéficient « d'une mesure de placement à l'extérieur (1 044 au 1er février 2011), 1 954 d'une mesure de semi-liberté (contre 1 758) et 8 424 d'un placement sous surveillance électronique (contre 6 331) ».

Lire la suiteLire la suite
Exécution des peines : « L'impact budgétaire sera, pour l'essentiel, concentré sur les années 2015 à 2017 » (étude d'impact)

Le projet de loi de programmation relatif à l'exécution des peines « fixe, dans son rapport annexé, les objectifs en matière de politique d'exécution des peines pour les années 2013 à 2017. Il convient de préciser que l'impact budgétaire sera, pour l'essentiel, concentré sur les années 2015 à 2017 ». C'est ce qu'indique l'étude d'impact de ce texte qui prévoit notamment « d'adapter quantitativement le parc carcéral en le portant à 80 000 places d'ici 2017. C'est 24 397 places qui devront être construites entre 2013 et 2017 », rappelle ce document daté du 21 novembre 2011 et réalisé par le ministère de la Justice. « Compte tenu du calendrier de construction des nouveaux établissements et de leur ouverture », l'impact budgétaire sera donc « très faible sur les années 2013 et 2014, tant pour le nouveau programme immobilier densifié que pour le programme de construction de centres et quartiers pour courtes peines ».

Lire la suiteLire la suite
Nicolas Sarkozy demande au Premier ministre et au garde des Sceaux de présenter un projet de loi de programmation sur l'exécution des peines

« J‘ai demandé au Premier ministre et au garde des Sceaux de présenter dès cet automne un projet de loi de programmation relatif à l'exécution des peines », annonce Nicolas Sarkozy, mardi 13 septembre 2011, lors d'un déplacement en Seine-et-Marne. Le président de la République visitait, avec le ministre de la Justice, le centre éducatif fermé de Combs-la-Ville et le centre pénitiaire de Réau, doté d'un centre national d'évaluation des détenus. « Pour exécuter plus rapidement et plus efficacement les peines prononcées à l'encontre des délinquants, la chaîne pénale ne doit compter que des maillons forts : il faut renforcer les moyens des services de l'exécution et de l'application des peines, augmenter nos capacités d'accueil en milieu carcéral et améliorer nos outils d'évaluation de dangerosité et de soins en détention », énumère le chef de l'État, qui souhaite que « le texte soit adopté par le Parlement avant la fin de la législature », au printemps 2012.

Lire la suiteLire la suite