Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Enseignement catholique : 44 établissements du réseau La Salle se structurent en association mondiale « pour répondre à la globalisation »

« Nous avons décidé de devenir une association mondiale pour répondre à la globalisation de l'enseignement supérieur », explique Carlos Gomez Restrepo, le président de l'IALU (Association internationale des universités lasalliennes), qui regroupe 44 établissements privés d'enseignement supérieur du réseau La Salle. L'IALU veut devenir un acteur de taille pour « prendre position dans les débats sur l'enseignement supérieur », « être un interlocuteur des organisations internationales (Unesco, FAO, Banque mondiale…) » ou encore « répondre aux besoins de recrutement des entreprises multinationales ». Le réseau La Salle, qui soutient être le « premier réseau éducatif non gouvernemental » en s'étendant dans 82 pays sur les cinq continents, revendique quelque 250 000 étudiants. Il regroupe près de 1 500 établissements, dont plus de 60 opérant dans l'enseignement supérieur (universités ou écoles) et destinés à faire partie de l'IALU.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
La Fesic propose la création d'un titre d'enseignant « HDP » (habilité à la direction pédagogique), équivalent de la « HDR » (livre blanc)

La Fesic (Fédération d'écoles supérieures d'ingénieurs et de cadres) publie, jeudi 15 mars 2012, un « livre blanc » dans lequel elle formule sept propositions de réforme de l'enseignement supérieur, à l'occasion de l'élection présidentielle. Parmi ces sept propositions, l'une est plus particulièrement mise en avant par cette association, qui regroupe 28 grandes écoles de management et d'ingénieurs sous statut associatif (1) : « favoriser le développement de pédagogies individualisées et innovantes », notamment via la création d'un titre d'enseignant « habilité à la direction pédagogique » (ou « HDP »), pour « valoriser la qualité pédagogique des enseignants en France, à l'instar de ce qui existe dans les universités étrangères ». « Un titre d'enseignant HDP pourrait venir en complément du titre d'enseignant HDR (habilité à la direction de recherche) », écrit la Fesic. « Ce titre doit témoigner de la dimension éducative complète, du développement intégral de la personne, de la mise en oeuvre par l'enseignant d'un véritable projet éducatif autour de l'étudiant. Un prix pourrait même être attribué aux excellents professeurs. »

Lire la suiteLire la suite
PLF 2012 : la commission des finances de l'Assemblée augmente de 2 millions d'euros les crédits pour l'enseignement supérieur privé

La commission des finances de l'Assemblée nationale adopte, jeudi 27 octobre 2011, un amendement de 2 millions d'euros supplémentaires en faveur de l'enseignement supérieur privé associatif (action 4 du programme 150 « formations supérieures et recherche universitaire » de la Mires), dans le cadre des discussions sur le PLF 2012. L'examen en séance publique des crédits de la mission interministérielle est prévu mercredi 2 novembre 2011. L'exposé sommaire des motifs indique qu'il est « impératif d'apporter un soutien complémentaire à l'enseignement supérieur associatif, donc non lucratif, en adoptant un amendement de 2 millions d'euros s'ajoutant aux 3 millions d'euros décidés par le gouvernement ».

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Enseignement privé : « Notre pari, c'est qu'il y a une rentabilité intrinsèque dans l'enseignement supérieur » (Stéphane Moreau, Novetude)
Lire la suite
Enseignement supérieur privé : malgré la contractualisation, « le financement ne suit pas » (Jean-Philippe Ammeux, Fesic)

« Sur les trois dernières années, la dotation de l'État aux établissements d'enseignement supérieur public a augmenté de 1 710 euros par étudiant et par an, contre 220 euros pour l'enseignement supérieur privé. L'écart tend donc à se creuser. Dès 2011, l'effort s'est arrêté, et comme nos effectifs sont en augmentation, il est probable que la dotation par étudiant diminue. Le financement ne suit pas », estime Jean-Philippe Ammeux, président de la Fesic (Fédération d'écoles supérieures d'ingénieurs et de cadres), mardi 21 juin 2011, lors de la rencontre parlementaire intitulée « L'enseignement supérieur associatif, un an après la contractualisation » et organisée par la Fesic, l'Udesca, l'UGEI et l'UNFL. « La contractualisation des établissements d'enseignement supérieur associatif avec l'État a marqué une étape historique l'année dernière (AEF n°259489), car nous avons été reconnus dans le paysage de l'enseignement supérieur. La ministre avait indiqué à cette occasion qu'il était de la responsabilité de l'État d'assumer certains coûts, et non aux familles, et que l'évolution des moyens alloués à nos établissements serait du même ordre que pour ceux du secteur public. Nous imaginions donc un parallélisme dans cette évolution. Néanmoins, il faut prendre des décisions pour respecter ces engagements. »

Lire la suiteLire la suite
Quinze écoles ou universités privées ont contractualisé avec l'État en juillet 2010

Quinze écoles et universités de l'enseignement supérieur privé associatif ont contractualisé avec l'État le 19 juillet 2010, suite aux annonces qu'avaient faites Valérie Pécresse en ce sens en juin 2009 (AEF n°294857 ). La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche avait en effet indiqué que les établissements privés qui le souhaitaient pourraient, dès 2010, signer avec l'État un contrat pluriannuel qui leur fixerait des objectifs qualitatifs à atteindre « à la fois en termes de formation, mais aussi de recherche sur la base d'une véritable évaluation de l'ensemble de leurs activités ».

Lire la suiteLire la suite