Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Espagne : un comité d'experts est chargé de faire des propositions pour « réformer le système universitaire espagnol », jugé « inefficace »

Le Conseil des ministres espagnol approuve - sur proposition du ministre de l'Éducation, Juan Ignacio Wert - la nomination d'un comité de onze experts chargé d'élaborer des propositions pour réformer le système universitaire « dans les prochains mois ». Ces propositions de réforme devront répondre à trois priorités : « la recherche de l'excellence, la compétitivité et l'internationalisation », indique le gouvernement espagnol dans un communiqué, vendredi 13 avril 2012. Celui-ci souligne que « le système universitaire est fondamental pour le développement du capital humain et de l'innovation ». Il ajoute que la « capacité de croissance et la compétitivité » de l'économie espagnole dépendent de la réussite de ce système. Toutefois, le gouvernement juge qu'il existe un « contraste » entre « l'effort d'investissement » et les résultats du pays en matière d'enseignement supérieur.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Une université d'envergure mondiale doit être « contrôlée et dirigée indépendamment du pouvoir politique » (analyse de José Canosa, Espagne)

« Le principal obstacle à la création d'une université espagnole de sciences et de technologie pouvant atteindre un niveau mondial est politique », écrit José Canosa, professeur « ad honorem » à l'université autonome de Madrid, dans la revue « Cahiers de pensées politiques » de la Faes (fondation pour l'analyse des sciences sociales) datée de décembre 2011. Celui qui a été chargé de cours à l'université de Berkeley aux États-Unis estime que pour que les universités européennes – et particulièrement espagnoles – s'imposent sur la scène mondiale, elles doivent « adopter l'organisation, le système de gouvernance et les valeurs des universités américaines ». Selon lui, c'est avant tout « une question de volonté et de courage politiques, et dans une moindre mesure de moyens économiques ». En effet, il estime que pour qu'une université se hisse au niveau mondial, la solution ne se trouve pas dans « les récentes initiatives visant la mise en place de 'campus d'excellence' », car ce type de programme « suppose une expansion de l'interventionnisme politique et bureaucratique ». La clé, au contraire, « est que l'université soit contrôlée et dirigée indépendamment du pouvoir politique ».

Lire la suiteLire la suite

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
Espagne : « 740 millions d'euros de coupe budgétaire, c'est plus que le budget de l'équivalent espagnol du CNRS » (A. Moro-Martín, chercheuse)
Lire la suite
« Les réductions budgétaires dans le domaine de la recherche et de l'innovation, en Espagne, sont une régression » (Máire Geoghegan-Quinn)

« C'est une régression qu'il y ait eu des réductions dans le domaine de la recherche et de l'innovation [dans] le budget global de l'Espagne. […] L'investissement dans la recherche est absolument crucial si nous voulons sortir de la crise et si nous voulons une économie de croissance qui offre des emplois. » C'est en ces termes que la Commissaire européenne à la Recherche, l'innovation et la science, Máire Geoghegan-Quinn, a répondu mardi 7 février, lors de la conférence de presse de présentation du tableau de bord de l'Union de l'innovation 2011 (AEF n°221826), à une question d'un journaliste qui l'interrogeait sur les choix budgétaires de son pays en matière de recherche. L'Espagne consacre 1,39 % de son PIB à la recherche et au développement, rappelle la Commissaire qui a annoncé avoir rencontré au cours de la semaine précédente la secrétaire d'État à la recherche, au développement et à l'innovation, Carmen Vela Olmo, qui dépend du ministère de l'Économie et de la Compétitivité dirigé par Luis de Guindos (AEF n°225092).

Lire la suiteLire la suite
Espagne : le ministère de la Science et de l'Innovation absorbé par le ministère de l'Économie dans le nouveau gouvernement de Mariano Rajoy

Depuis le 21 décembre 2012 et l'annonce du nouveau gouvernement du chef de l'exécutif Mariano Rajoy (Parti populaire, droite), l'Espagne n'a plus de ministre dédié à la Science et à l'Innovation. Ces fonctions seront assurées par un secrétaire d'État à la Recherche, au Développement et à l'Innovation, rattaché au ministère de l'Économie et de la Compétitivité dirigé par Luis de Guindos. Cet économiste est professeur à l'IE Business School, à Madrid, dont il dirige un des centres de recherches. Il a également été secrétaire d'État à l'Économie entre 2002 et 2004 et directeur de la branche ibérique de Lehman Brothers entre 2006 et 2008.

Lire la suiteLire la suite
Europe : « Des efforts supplémentaires sont nécessaires pour atteindre l'objectif des 3 % du PIB consacrés à la R&D » (Union de l'Innovation)

« Des efforts supplémentaires sont nécessaires pour atteindre l'objectif des 3 % du PIB consacrés à la R&D et les États membres doivent davantage s'attacher à protéger les dépenses en faveur de la recherche, de l'éducation et des infrastructures essentielles, et leur accorder un degré de priorité élevé afin de soutenir la croissance future », relève l'État 2011 de l'Union de l'innovation, une des sept initiatives de la Commission européenne dans le cadre de la Stratégie Europe 2020 pour mettre en place une économie « intelligente, durable et inclusive » dans les dix années à venir. Ce rapport, en date du 2 décembre 2011, dresse le bilan des 34 engagements de l'Union de l'innovation et intervient alors que cette dernière vient de fêter son premier anniversaire dans un contexte de « crise économique et financière ». « La confiance du public s'est détériorée dans différents secteurs de l'économie, précise le document. Les pressions exercées en vue de réduire les investissements dans de nouvelles sources de croissance économique sont énormes. »

Lire la suiteLire la suite
La France et l'Espagne, pays de l'UE où la sous-représentation des étudiants d'origine populaire est la plus marquée (Eurostudent IV, OVE)

Feres Belghith et Ronan Vourc'h, ingénieurs de recherche à l'OVE (Observatoire de la vie étudiante) publient un extrait des données collectées dans le cadre de l'Eurostudent IV, un programme de comparaisons des conditions de vie des étudiants européens mené dans 25 pays de l'UE entre 2008 et 2010, dans le bulletin de l'OVE « Infos » n°26 du mois de novembre 2011. Ces éléments d'analyse sont tirés de l'ouvrage « Social and economic conditions of student life in Europe », disponible sur www.eurostudent.eu. Les dix pays retenus dans la note de l'OVE sont : l'Allemagne, la France (1), le Danemark, l'Espagne, la Grande-Bretagne, l'Italie, la Pologne, la Roumanie, la Suède et la Suisse.

Lire la suiteLire la suite