Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°216591

François Hollande propose de lier la revalorisation du Smic à la croissance, après un « coup de pouce » en juillet 2012

François Hollande propose de revaloriser le Smic en deux temps après l'élection présidentielle, s'il l'emporte le 6 mai 2012 : relèvement du salaire minimum en juillet 2012 avec un « coup de pouce » supplémentaire, à la suite d'une « conférence sociale », puis processus garantissant une augmentation de celui-ci « liée à la croissance » économique pendant tout le quinquennat. Le candidat socialiste s'est exprimé en ce sens dans plusieurs médias à la mi-avril 2012.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Nicolas Sarkozy (UMP) propose de supprimer des cotisations salariales sur les salaires compris entre 1 et 1,2 Smic

« Je propose que [pour] les sept millions de salariés français qui sont entre 1 et 1,2 Smic, c'est-à-dire entre 1200 et 1400-1500 euros, on supprime des charges sur leurs salaires pour augmenter le salaire net », propose Nicolas Sarkozy, sur le plateau du 20 heures de France 2, mercredi 22 février 2012. Le président de la République, candidat UMP à sa succession à la présidence de la République, propose de redéployer les 2,5 milliards d'euros consacrés à la PPE (Prime pour l'emploi) et d'y ajouter « 1,5 milliard de prélèvements sur les revenus financiers » pour supprimer 4 milliards d'euros « prélevés aujourd'hui sur les salaires ». Globalement, cela « permettrait d'augmenter le salaire [net] d'un peu moins de 1000 euros par an ».

Lire la suiteLire la suite
Le Smic porté à 9,22 euros brut de l'heure au 1er janvier 2012 (DGT)

« Par application des dispositions légales, le taux horaire du Smic sera porté au 1er janvier 2012 à 9,22 euros brut (contre 9,19 euros depuis le 1er décembre 2011) soit 1398,37 euros brut par mois pour 151,67 heures de travail », confirme la DGT (Direction générale du travail, ministère du Travail) jeudi 15 décembre 2011, à l'issue d'une réunion de la Commission nationale de la négociation collective. Cumulée avec la revalorisation déjà intervenue au 1er décembre 2011 (2,1 %), l'augmentation du Smic sur un an est donc de 2,4 %, soit un taux horaire passant de 9 euros brut à 9,22 euros brut. Le minimum garanti sera quant lui porté à 3,44 euros contre 3,43 euros actuellement.

Lire la suiteLire la suite
Revalorisation du Smic au 1er janvier 2012 : le groupe d'experts préconise « l'application des mécanismes automatiques légaux »

Le groupe d'experts sur le salaire minimum de croissance « préconise, à l'unanimité de ses membres, de limiter le prochain relèvement du Smic, qui doit prendre effet le 1er janvier 2012, à l'application des mécanismes automatiques légaux », dans un rapport transmis au gouvernement et aux partenaires sociaux, en vue de la réunion de la CNNC (Commission nationale de la négociation collective) prévue le 13 décembre 2011. Le groupe d'experts, présidé par Paul Champsaur, par ailleurs président de l'Autorité de la statistique publique, a été institué par la loi du 3 décembre 2008 en faveur des revenus du travail, qui a également avancé la date de revalorisation du salaire minimum, du 1er juillet au 1er janvier de chaque année.

Lire la suiteLire la suite