Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Jean-Yves Mérindol (ENS Cachan) formule plusieurs propositions pour la gouvernance des « nouvelles universités »

« La création d'universités regroupant des établissements gardant leur personnalité morale, par exemple d'universités constituées sur la base d'une région ou d'un grand site, nécessite un système de gouvernance nouveau », écrit Jean-Yves Mérindol, président de l'ENS Cachan, dans un texte posté le 17 avril 2012 sur le blog de Jean-François Méla, professeur à l'université Paris-XIII Nord, intitulé « Quelques propositions sur la structure et la gouvernance des nouvelles universités ». « Le mécanisme actuel, renforcé par la loi LRU, confiant au seul conseil d'administration la totalité des compétences, ne permet pas de traiter simultanément la question de la représentation des établissements fondateurs et celle de la prise en compte des avis des personnels et des étudiants, donc aussi de leur représentation », justifie-t-il. Dans ce texte, long d'une dizaine de pages, Jean-Yves Mérindol formule plusieurs propositions concrètes en matière de gouvernance de ces « nouvelles universités », définies comme les « nouveaux ensembles universitaires » créés par les « rapprochements institutionnels entre établissements d'enseignement supérieur engagés depuis une vingtaine d'années en France », que ce soit sous la forme de fusions, de PRES, ou d'autres dispositifs. « Ces rapprochements (…) posent des questions institutionnelles nouvelles », estime l'auteur, qui se propose d'en examiner certaines.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Gouvernance des universités : un sentiment fort d'affiliation, mais un sentiment de dégradation des conditions de travail (enquête CSO)

« On note globalement un sentiment fort d'affiliation à l'université de la part des personnes exerçant une responsabilité dans la gouvernance de l'université (1), mais elles expriment un sentiment de dégradation des conditions de travail, et formulent de nombreuses critiques vis-à-vis des réformes », expose Stéphanie Chatelain-Ponroy, chercheuse au Greg (groupe de recherche en économie et gestion, Cnam), qui a présenté vendredi 30 mars 2012 les premiers résultats d'une enquête sur la gouvernance des universités françaises, menée par le CSO (Centre de sociologie des organisations, UMR Sciences Po Paris-CNRS), à l'occasion du congrès annuel de la CDUL (Conférence des directeurs d'UFR de lettres, langues, arts, sciences humaines et sociales) qui s'est déroulé à l'université Rennes-II les 30 et 31 mars 2012, sur le thème : « Quelle place pour les UFR dans le cadre des RCE ? ». Des résultats plus complets de cette enquête, réalisée par Christine Musselin, directrice du CSO, Stéphanie Chatelain-Ponroy du Greg, Stéphanie Mignot-Gérard de l'IRG (Institut de recherche en gestion, Upec), et Samuel Sponem (HEC Montréal, en détachement du Cnam), seront prochainement diffusés.

Lire la suiteLire la suite
Gouvernance, autonomie, financement des universités : échos d'un débat entre Jean-François Copé et Jack Lang à l'Institut Montaigne

« Que l'on soit de gauche ou de droite, on doit investir massivement dans la matière grise et la gauche a toujours eu la volonté d'encourager le développement des universités et de la recherche », assure Jack Lang, ancien ministre de l'Éducation nationale, lors d'un déjeuner débat avec Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP. Ce dernier lui fait écho affirmant qu' « il faut aller au-delà des débats idéologiques et savoir s'il faut appliquer une politique de droite ou une politique de gauche ». Il admet également qu' « il y a eu des efforts en faveur de l'enseignement supérieur de tous les gouvernements ». Cette discussion s'est tenue dans le cadre du colloque organisé par l'Institut Montaigne (en partenariat avec AEF, BFM-TV et « Les Échos »), lundi 26 septembre 2011, et intitulé « 15 ans de réforme des universités : quels acquis, quels défis ? ». Le député socialiste du Pas-de-Calais rappelle la « volonté de démocratisation manifeste » de la gauche qui s'est traduite dans les années 1990 à travers les plans U2000 et U3M notamment. « Ce soutien à la démocratisation doit être concilié avec l'excellence », ajoute-t-il. Pour le député UMP de Seine-et-Marne, l'enseignement supérieur et la recherche représentent « un de ces sujets tellement difficiles que notre première obsession doit être le benchmarking. Nous devons avoir les yeux rivés sur les classements internationaux ».

Lire la suiteLire la suite
Universités : « Ne revenez pas en arrière sur la gouvernance » (Laurence Parisot au colloque de l'Institut Montaigne)

« Ne revenez pas en arrière sur la gouvernance. » C'est l'appel lancé par Laurence Parisot, présidente du Medef aux présidents d'université à l'issue de la première table ronde du colloque « 15 ans de réforme des universités : quels acquis, quels défis ? », organisé lundi 26 septembre 2011 par l'Institut Montaigne, en partenariat avec AEF, BFM-TV et « Les Échos » (AEF n°233535). Ayant pour thème « Enseignement supérieur et recherche : où en est l'université », cette table ronde est l'occasion de revenir sur les changements les plus marquants intervenus au cours des dernières années. Christian Forestier, administrateur du Cnam, évoque « l'effondrement progressif des murs qui existaient au sein de l'enseignement supérieur, avec des mondes qui ne se parlaient pas entre eux ». Côté recherche, Eva Pebay-Peyroula, présidente du CA de l'ANR, note « un changement énorme dans le type de recrutement » qui contribue à « rétablir la confiance que le monde de la recherche peut avoir dans les universités ».

Lire la suiteLire la suite
Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Gouvernance des universités : « Il faut faire émerger des leaders » (Jean-René Fourtou, Vivendi)
Lire la suite
Gouvernance des universités : Christine Musselin et trois autres chercheurs lancent « une vaste enquête par questionnaires » en France

La gouvernance des universités françaises : tel est le thème d'une nouvelle recherche « quantitative de grande ampleur » lancée par Christine Musselin, directrice du CSO (UMR Sciences Po Paris-CNRS), Stéphanie Chatelain-Ponroy du Greg (groupe de recherche en économie et gestion, Cnam), Stéphanie Mignot-Gérard de l'IRG (Institut de recherche en gestion, Upec), et Samuel Sponem (HEC Montréal, en détachement du Cnam). Cette recherche, qui sera menée sous la forme d'une « vaste enquête par questionnaires », vise à suivre les évolutions de la gouvernance des universités, indique à AEF Christine Musselin. L'idée est de répéter cette enquête « à intervalles de quatre ou cinq ans, et ainsi d'analyser les transformations qu'elles génèrent, d'identifier les formes de pilotage et les styles de gouvernance qui se développent, mais aussi de recueillir le sentiment de la communauté universitaire sur ces mutations. »

Lire la suiteLire la suite