Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Bilan du quinquennat de Nicolas Sarkozy : le premier degré entre nouveaux programmes et suppressions de postes

Nouveaux programmes, évaluations repensées en CE1 et en CM2, création de l'aide individualisée en primaire, instauration du service minimum d'accueil dans les écoles… Telles sont les réformes qui ont touché le premier degré au cours du mandat de Nicolas Sarkozy. Ce quinquennat aura aussi été marqué par les suppressions de postes (plus de 27 000 au total), l'affaiblissement des Rased et la chute du taux de scolarisation des enfants de moins de trois ans (11,56 % en 2011 contre 17,2 % en 2007). À la rentrée 2012, l'enseignement primaire devra encore rendre 5 700 postes, même si Nicolas Sarkozy affirme que « le nombre de fermetures de classes n'excède[ra] pas le nombre d'ouvertures ». AEF dresse le bilan de ces cinq années de réformes, revenant notamment sur la naissance avortée des établissements publics d'enseignement du premier degré (Epep).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 96 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
URGENT. La circulaire de rentrée 2012 définit des « repères de progression » des élèves de grande section de maternelle

« Personnaliser et responsabiliser sont les deux mots clés du progrès du système éducatif », qui « structurent » la circulaire de rentrée 2012 publiée au BO le 29 mars 2012. Cette circulaire prévoit notamment de doter les enseignants de « repères de progression » des élèves en grande section de maternelle. Un dispositif qui « passe par une observation précise des besoins de chacun, dès le premier trimestre, et la mise en œuvre d'aides différenciées permettant d'atteindre le niveau de compétence attendu en fin d'école maternelle dans dix domaines clés ».

Lire la suiteLire la suite
« En cinq ans, un tiers de l'effectif total des Rased a disparu des écoles » (Snuipp-FSU)

« Selon un premier comptage effectué par le Snuipp-FSU et portant sur 50 départements, plus de 1 170 suppressions de postes d'aides spécialisées - maîtres E et G (1) - sont déjà annoncées. Au final, ce sont près de 2 500 postes qui risquent d'être totalement liquidés » (AEF n°230828), affirme le syndicat mardi 24 janvier 2012. « Ces 2 500 suppressions annoncées par le Snuipp « s'ajoutent aux 2 500 emplois de Rased déjà effacés entre 2008 et 2011. En cinq ans, ce sera donc près d'un tiers de l'effectif total des Rased, essentiellement des maîtres E et G, qui aura disparu des écoles. » À la rentrée, dans le premier degré, 5 700 postes doivent au total être supprimés (AEF n°225550).

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Maternelle : un livret de la Dgesco introduit un « outil de repérage des élèves présentant des risques pour les apprentissages »

Le ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative met en place un « outil de repérage des élèves présentant des risques pour les apprentissages à l'usage des enseignants » de grande section de maternelle, selon un livret de la Dgesco, dont AEF a eu copie, mercredi 12 octobre 2011. Trois phases sont détaillées. La « phase 1 » « se déroule entre les mois de novembre et décembre. Elle comporte des épreuves étalonnées identiques sur tout le territoire ». Elle « propose d'évaluer quatre habiletés requises pour les apprentissages » : le comportement à l'école (les réponses aux items sur le comportement en classe doivent permettre d'évoquer des difficultés d'attention/concentration, d'agitation motrice ou de relation sociale), le langage, la motricité et la conscience phonologique. « La phase 2 consiste en un entraînement progressif conduit par les enseignants avec les enfants repérés 'à risque' lors de la phase 1. Cet entraînement utilise les ressources de l'aide personnalisée, géré par l'enseignant dans la classe. » La phase 3 « se déroule entre mai et juin en commençant par les élèves les plus à l'aise ». Elle est « organisée en trois séries d'épreuves collectives ou en petit groupe et deux séries d'épreuves individuelles ». « La mise en relation des résultats à la phase 1 et à la phase 2 sur les mêmes domaines permettra de mesurer le progrès des élèves. »

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Nicolas Sarkozy : En 2012, « le un sur deux s'appliquera, mais nous sanctuariserons l'école primaire »

« Le un sur deux s'appliquera, mais nous sanctuariserons l'école primaire pour qu'à la rentrée 2012, le nombre de fermetures de classes n'excède pas le nombre d'ouvertures », déclare le président de la République, Nicolas Sarkozy, lors d'un déplacement en Lozère, à La Canourgue, mardi 21 juin 2011 (AEF n°238171). « C'est un engagement de bon sens que je prends devant vous », souligne le président, en conclusion d'une table ronde portant sur le thème de la « maîtrise des savoirs fondamentaux ». En revanche, pour la rentrée 2011, Nicolas Sarkozy prédit qu'elle « se déroulera dans d'excellentes conditions » et affirme : « Il n'est ni possible ni souhaitable qu'aucun changement ne puisse intervenir à ce stade de l'année. ». Environ 16 000 postes pourraient être supprimés à la rentrée 2012 (AEF n°241127) et 16 000 le seront à la rentrée 2011. Le 27 mai 2011, Luc Chatel avait déjà évoqué un « traitement différencié » du primaire en 2012 (AEF n°239852).

Lire la suiteLire la suite
CONFIDENTIEL. Le rapport Reiss recommande l'expérimentation d' « établissements publics du primaire (E2P) »

« 'Le statu quo n'est plus possible' est une réflexion maintenant partagée par tous les acteurs de l'école. Alors un statut, oui, mais lequel ? Pour le directeur ? Pour l'école ? Pour les deux ? », interroge le député (UMP, Bas-Rhin), Frédéric Reiss, dans son rapport intitulé « Quelle direction pour l'école du XXIe siècle », qu'AEF s'est procuré mardi 28 septembre 2010. Le député a été chargé d'une mission par le Premier ministre le 17 mars 2010, visant à « examiner la fonction et le statut d'un directeur d'école, le statut des écoles de grande taille et des regroupements d'écoles ainsi que la possibilité de mise en œuvre du socle commun » (AEF n°273274). Il doit remettre son rapport à Luc Chatel, ministre de l'Éducation nationale, mercredi 29 septembre 2010.

Lire la suiteLire la suite
Bilan de Xavier Darcos : la mise en place rapide d'un droit d'accueil en primaire en cas de grève enseignante

« Éviter de faire de la grève la règle de l'emmerdement maximum pour les familles. » Tel est l'objectif qui a conduit le ministre de l'Éducation nationale Xavier Darcos à instaurer un « droit d'accueil » pour les élèves de primaire en cas de grève des enseignants, l'une des mesures phares de son mandat.

Lire la suiteLire la suite