Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°216481

Présidentielle 2012 : Nicolas Sarkozy promet une exonération totale de charges pour l'embauche des jeunes dans les DOM

Exonérer totalement de charges patronales les embauches de jeunes de moins de 25 ans dans les cinq DOM (Guadeloupe, Guyane, Mayotte, Réunion et Martinique) et instaurer de nouvelles exonérations pour les recrutements dans quatre secteurs d'activité stratégiques pour l'Outre-mer : telles sont deux des propositions avancées par Nicolas Sarkozy qui vient d'adresser douze lettres aux Français des départements et territoires d'outre-mer ainsi qu'aux « ultramarins de l'hexagone ». Le candidat de l'UMP pour un nouveau mandat à l'Élysée propose également de « considérablement augmenter le nombre de jeunes [des DOM] qui recevront une formation » et d'instaurer une priorité régionale dans la fonction publique. Ces nouvelles propositions ne font pas l'objet de chiffrage budgétaire.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Présidentielle 2012 : Nicolas Sarkozy (UMP) propose de fusionner les IRP dans les PME

Le candidat UMP à l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy, propose « l'instauration d'une seule instance de représentation des personnels dans les entreprises de 50 à 250 salariés, au lieu de trois aujourd'hui » : la délégation du personnel, le comité d'entreprise et le CHSCT (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail). Ainsi, mardi 10 avril 2012, devant des membres de la CGPME, le président de la République en exercice reprend une demande de l'organisation patronale, qui propose depuis longtemps de fusionner les IRP dans les entreprises de 50 à 300 salariés. De la fusion des IRP proposée par le candidat UMP, naîtrait un « comité des salariés et des conditions de travail ».

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle 2012 : le détail des mesures sociales du programme de Nicolas Sarkozy (UMP)

Nicolas Sarkozy a présenté, jeudi 5 avril 2012, « une lettre au peuple français » et ses 32 « principales propositions pour une France forte ». Dans ces documents, le candidat UMP à l'élection présidentielle reprend, pour l'essentiel, des mesures déjà annoncées depuis son entrée en campagne, voire déjà adoptées. L'objectif de Nicolas Sarkozy est de « revenir à l'équilibre des finances publiques en 2016 », ce qui implique « de fournir un effort de 115 milliards d'euros » d'ici là. Compte tenu des mesures déjà adoptées, "il reste 8 milliards d'euros de recettes à documenter", et 36 milliards d'économies à réaliser sur les dépenses publiques. Le coût estimé des annonces de campagne s'élève à 9,5 milliards d'euros. Pour les financer, le candidat s'appuie sur des hypothèses de croissance de 0,7 % en 2012, 1,75 % en 2013 puis 2 % sur la période 2014-2017. Voici le détail des mesures sociales du programme présidentiel de Nicolas Sarkozy.

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle 2012 : Nicolas Sarkozy (UMP) propose une exonération permanente de charges sociales patronales pour les embauches de seniors

« Je propose pour toute personne au chômage de plus de 55 ans qui serait embauchée avec un CDI ou un CDD d'au moins six mois l'exonération à 100 % permanente de charges sociales », avance Nicolas Sarkozy, dimanche 18 mars 2012, sur M6. Cette aide serait permanente et cette exonération de charges patronales serait limitée au plafond de la sécurité sociale, soit 36 372 euros sur l'année.

Lire la suiteLire la suite
Nicolas Sarkozy (UMP) propose de supprimer des cotisations salariales sur les salaires compris entre 1 et 1,2 Smic

« Je propose que [pour] les sept millions de salariés français qui sont entre 1 et 1,2 Smic, c'est-à-dire entre 1200 et 1400-1500 euros, on supprime des charges sur leurs salaires pour augmenter le salaire net », propose Nicolas Sarkozy, sur le plateau du 20 heures de France 2, mercredi 22 février 2012. Le président de la République, candidat UMP à sa succession à la présidence de la République, propose de redéployer les 2,5 milliards d'euros consacrés à la PPE (Prime pour l'emploi) et d'y ajouter « 1,5 milliard de prélèvements sur les revenus financiers » pour supprimer 4 milliards d'euros « prélevés aujourd'hui sur les salaires ». Globalement, cela « permettrait d'augmenter le salaire [net] d'un peu moins de 1000 euros par an ».

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle 2012 : Nicolas Sarkozy fait de l'emploi un des axes de sa candidature

« On aura une société qui sera organisée de la manière suivante : tous ceux qui ont la force, la santé pour travailler auront un emploi, tous ceux qui ont la force, la santé mais pas d'emploi, on les mettra en formation professionnelle et puis il y a ceux qui n'en peuvent plus parce que malades […] ou éloignés de l'emploi depuis trop longtemps, pour eux, il y aura la solidarité », explique Nicolas Sarkozy, mercredi 15 février 2012, à l'occasion de l'annonce de sa candidature à l'élection présidentielle sur TF1. De plus, « beaucoup de Français ont l'impression d'être dépossédés de leur pouvoir », estime le président de la République, qui veut « redonn[er] la parole au peuple par le référendum » ; « J'ai proposé que le premier référendum se [fasse] sur la question du chômage, de l'indemnisation des chômeurs et de la formation des chômeurs ».

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle 2012 : le détail des mesures sociales du programme de l'UMP

« Préparer et protéger l'avenir des enfants de France » : tel est l'intitulé du programme présidentiel définitif de l'UMP, adopté par plus 96 % des adhérents et présenté lors du conseil national du parti, samedi 28 janvier 2012. Ce programme, qui doit servir de base à celui de Nicolas Sarkozy, très probable candidat à sa succession, reprend les grandes lignes des multiples « conventions » que le parti présidentiel a organisé durant l'année 2011. Ce projet présidentiel prévoit 30 milliards d'euros de dépenses sur cinq ans (20 milliards pour l'éducation, dont le développement de l'apprentissage, et 10 milliards pour « le pacte républicain » comprenant notamment le contrat unique d'insertion pour les bénéficiaires du RSA), financés par des économies sur le budget de l'État (« diminution d'allégements de charges liés à la réduction du temps de travail » ou « fusion entre la PPE et le RSA »), de la protection sociale (dégressivité des allocations chômage) et des collectivités locales (« modernisation des politiques publiques et de l'organisation du travail »). Voici le détail des mesures sociales du programme présidentiel de l'UMP.

Lire la suiteLire la suite