Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°216475

Cinq candidats répondent à la FHP sur le rôle des ARS, les missions de service public et la convergence

La FHP (Fédération hospitalière privée) publie le 18 avril 2012 les réponses des cinq candidats (François Bayrou, Nicolas Dupont-Aignan, François Hollande, Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy) à la présidentielle ayant apporté des réponses à ses douze questions sur l'avenir du système de santé et d'assurance maladie dans un livret ainsi que sur son site Internet. La FHP observe que la garantie d'un égal accès aux soins de tous les citoyens sur l'ensemble du territoire constitue « l'une des premières priorités partagées par les candidats qui y apportent des réponses différenciées ». En revanche, sur la convergence tarifaire entre les secteurs hospitaliers public et privé et les conditions d'exercice des missions de service public, elle note l'existence d'un « vrai clivage ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
2012 : François Bayrou veut mettre fin à la précarité à l'hôpital mais ne reviendra pas sur la T2A dans l'immédiat

« L'alternance ne doit pas justifier de tout bouleverser. Nous devons prendre le temps de juger et prendre des décisions à long terme, pour ne pas perpétuellement tout remettre en cause » : c'est ce que répond François Bayrou (Modem), en déplacement au CH (centre hospitalier) de Valence (Drôme), mardi 20 mars 2012, interrogé par l'AEF sur le maintien ou non de la T2A, s'il était élu président de la République. « Certes, la T2A pousse à la multiplication des actes, mais engendre également une baisse de la durée d'hospitalisation : il faudra s'interroger, avec le corps médical, sur les conséquences que cela peut avoir sur les patients », ajoute-t-il. Le candidat à la présidentielle compte également sur la mise en place en amont des urgences hospitalières, de maisons médicales « chargées de mieux aiguiller les patients ». « Cette solution devrait permettre d'offrir un meilleur service, mais également de réaliser des économies ». Le Modem table sur une économie de deux milliards d'euros : « une consultation aux urgences de l'hôpital coûte 240 euros, et 60 euros dans ces maisons médicales », indique le candidat.

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle 2012 : les représentants des candidats présentent leur vision de l'hôpital public à l'horizon 2017 (colloque INPH)

Philippe Juvin (UMP), Jean-Marie Le Guen (PS), Jean-Marie Vanlerenberghe (Modem), Joëlle Melin (Front national), Jacqueline Fraysse (Front de gauche) et Jean-Luc Veret (EELV) présentent tour à tour leur vision de l'hôpital public et leurs propositions visant à modifier la loi HPST de juillet 2009 et à réformer l'actuel mode de tarification de l'activité hospitalière mercredi 8 février 2012 lors d'un colloque organisé par l'INPH. Précédant leur prise de parole, le professeur André Grimaldi, diabétologue à l'AP-HP, fustige, sous les applaudissements des praticiens hospitaliers réunis dans une salle à l'Assemblée nationale, la logique de rentabilité insufflée à l'hôpital par la T2A dès 2004 et plus récemment par la loi HPST de juillet 2009.

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle 2012 : la loi HPST sur la sellette lors de l'atelier hôpital du forum santé de François Hollande

« La loi HPST a été une catastrophe pour la reconnaissance de l'hôpital public », déclare la sénatrice PS du Pas-de-Calais Catherine Génisson lors d'un atelier sur l'avenir de l'hôpital public du forum santé du candidat socialiste François Hollande, ce jeudi 2 février 2012. Elle fustige en particulier le « saucissonnement des missions de service public » instauré par ce texte et estime que si les établissements privés veulent prendre part au service public, « ils doivent en assumer toutes les missions ». Pour sa part, le co-animateur du débat, le député Jean Mallot (PS, Allier), fait le constat d'une généralisation de la logique d'hôpital-entreprise. Il souligne, toutefois, que celle-ci n'a « pas été installée par la loi HPST » de juillet 2009 mais que ce texte l'a concrétisée. Christophe Prudhomme, urgentiste en Seine-Saint-Denis et syndicaliste CGT, invite les dirigeants socialistes « à progresser sur des propositions opérationnelles ; il ne suffit pas de dire qu'on est contre l'hôpital-entreprise ». Pour sa part, il propose de ne plus délivrer d'agrément aux établissements privés dès lors qu'ils ont un but lucratif.

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle 2012 : consensus des politiques sur une réforme de l'organisation et du financement de l'hôpital public (Dessein)

Revoir la gouvernance des hôpitaux publics en revalorisant le rôle de la CME, réformer la tarification à l'activité pour arrêter la course aux actes et aux séjours en finançant mieux les missions de service public : tels sont les deux points de relatif consensus qui se détachent des discours des élus représentant le PS, l'UMP, le Nouveau centre et EELV conviés à la rencontre organisée, ce mardi 31 janvier 2012, par l'association Dessein à l'université Paris-Dauphine. Les trois fédérations hospitalières (Fehap, FHP et FHF), une intersyndicale de praticiens hospitaliers (INPH), Alain-Michel Ceretti, conseiller santé du Défenseur des droits, et un diabétologue hospitalier, le professeur André Grimaldi animateur du MDHP, complétaient le casting d'un débat intitulé « l'hôpital, le management : la solution ou le problème ? » « Les représentants de la gauche ne jettent pas le bébé, HPST et T2A, avec l'eau du bain », constate Alain-Michel Céretti au terme de la matinée. Lui qui a vu, depuis son entrée dans le monde de la santé en 1997, se dérouler quelques campagnes présidentielles, juge que l'on est « finalement sur un consensus ».

Lire la suiteLire la suite
Dénonçant la culture du déficit de l'hôpital, les fédérations de cliniques réclament un financement « responsable et équitable » de la santé

La FHP et la FHP-MCO rendent publiques ce jeudi 26 janvier 2012, quinze jours après la publication par la FHF d'une plate-forme consacrée au « service public de santé », dix propositions de nature à « sortir des déficits » et pour un « financement responsable et équitable » du système de santé. Jean-Loup Durousset, président de la FHP, et Lamine Gharbi, qui préside la fédération des cliniques spécialisées en médecine, chirurgie et obstétrique, réclament la mise sous administration provisoire de tous les hôpitaux publics déficitaires. Ils souhaitent aussi la publication des montants d'aides versées aux hôpitaux déficitaires au titre des CRE (contrats de retour à l'équilibre), la liste des hôpitaux durablement déficitaires (cinq ans consécutifs), le montant des déficits cumulés ainsi que de l'endettement (de 10 à 24 milliards d'euros). S'appuyant sur de larges extraits de différents rapports de la Cour des comptes ou des CRC, Jean-Loup Durousset et Lamine Gharbi soutiennent que « par ses carences organisationnelles et ses gaspillages, l'hôpital public contribue à alimenter les déficits et la spirale de l'endettement, plombant le système de santé et limitant tout marge de manoeuvre ».

Lire la suiteLire la suite