Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Éducation prioritaire : l'ex-recteur Jean-Paul de Gaudemar plaide pour une « mise à plat innovante »

« Les faiblesses [de l'éducation prioritaire] pointées en 2002 demeurent, le contexte politique et le mode de pilotage national n'ayant guère contribué à encourager les évolutions. Ainsi, l'innovation pédagogique n'a pas suffisamment suivi ni précédé l'innovation organisationnelle. Il est même frappant de constater à quel point même les équipes les plus déterminées, les plus courageusement investies dans l'éducation prioritaire ont du mal à remettre en cause des modèles traditionnels de fonctionnement », indique Jean-Paul de Gaudemar, recteur de l'académie d'Aix-Marseille de 2004 à 2012 et ancien Dgesco de 2000 à 2004. Il s'exprime sur le site de l'OZP dans un texte intitulé « ZEP : 30 ans… », mis en ligne samedi 21 avril 2012. Selon Jean-Paul de Gaudemar, « le resserrement des moyens n'en est à l'évidence pas la cause principale. Là où la difficulté scolaire est à ce point présente qu'elle conditionne tout, il faut absolument travailler autrement ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Bilan du quinquennat de Nicolas Sarkozy : la refonte de l'éducation prioritaire

Innovations pédagogiques encouragées, liaison accentuée entre le premier et le second degré, nouveau mode de recrutement des enseignants… En trois ans, le paysage de l'éducation prioritaire s'est transformé. À la rentrée 2011, tous les établissements RAR ont intégré le dispositif Éclair. Les internats d'excellence, développés dans le cadre du programme « Investissements d'avenir » ont fait leur apparition dès 2010 et se veulent être « la tête de réseau de l'éducation prioritaire ». AEF dresse le bilan de cette refonte de l'éducation prioritaire, marquant le ministère de Luc Chatel et le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Si l'administration fait un état des lieux optimiste et encourageant de ces nouveaux dispositifs, nombreuses organisations syndicales et associatives s'y opposent, pointant une « déréglementation » au niveau des ressources humaines et une sélection des élèves « méritants ».

Lire la suiteLire la suite

Education et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
Jean-Paul de Gaudemar dresse pour AEF le bilan de huit ans à la tête de l'académie d'Aix-Marseille
Lire la suite
Présidentielle : quelles sont les positions des candidats sur l'éducation prioritaire ? (échos d'un débat de l'OZP)

« On ne pourra pas supprimer ni le programme Éclair ni les internats d'excellence du jour au lendemain malgré le coût exorbitant des derniers. Ils n'ont pas vocation à perdurer mais nous n'avons pas encore arbitré sur les délais », explique, mercredi 18 janvier 2012, Bruno Julliard, secrétaire national du PS pour l'éducation. Il s'exprime à l'occasion d'une rencontre organisée par l'OZP et intitulée « Présidentielle. Cinq partis politiques face à l'éducation prioritaire ». Cette rencontre réunissait aux côtés de Bruno Julliard, Sylvain Canet, responsable de la commission nationale éducation du MoDem, Jacques Grosperrin, député (UMP, Doubs) et secrétaire de la commission des affaires culturelles et de l'éducation de l'Assemblée nationale, Henriette Zoughebi, vice-présidente du Conseil régional d'Île-de-France en charge des lycées pour le PCF et Olivier Masson, responsable du colloque national EELV sur l'éducation à Lille en mai 2011.

Lire la suiteLire la suite
Eclair : « Il y a moins de candidats que de postes vacants, mais je ne suis pas inquiet » (Jean-Paul de Gaudemar, recteur d'Aix-Marseille)

« Il est vrai que pour des raisons auxquelles, d'ailleurs, les syndicats ne sont pas toujours étrangers, il y a eu moins de candidats que de postes vacants » dans les dix collèges et trois lycées expérimentaux Eclair concernés en 2010-2011 par le dispositif d'affectation sur postes à profil, déclare Jean-Paul de Gaudemar, recteur de l'académie d'Aix-Marseille, à l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, jeudi 1er septembre 2011. « Mais je ne suis pas inquiet, c'est toujours ainsi lorsqu'on innove. En 2006, lors de l'installation des collèges ambition réussite, dans des conditions proches de celles que nous connaissons aujourd'hui, le scénario a été le même, il y a eu moins de candidats que prévu », rappelle Jean-Paul de Gaudemar. « Mais l'année suivante, plus de 90 % des enseignants ont demandé à être consolidés sur ce poste. »

Lire la suiteLire la suite