Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°216367

HUS : avec un déficit inférieur à 4 millions d'euros en 2011, « nous sommes dans le plan de route » (Jean-François Lanot, DGA)

Le déficit des HUS (Hôpitaux universitaires de Strasbourg), qui se montait à 17 millions en 2008 (sur un budget de 780 millions d'euros) devrait se situer à 3,8 millions d'euros à la fin de l'exercice 2011, indique Jean-François Lanot, directeur général adjoint du CHRU, dans un entretien à AEF consacré à la situation financière de l'établissement et aux projets pour l'année en cours. « Dans ce nouveau contexte budgétaire, […] nous pouvons légitimement développer des projets ambitieux, et avoir une politique affichée de soutien à nos investissements », poursuit-il. L'établissement est engagé dans la construction de l'IRC (Institut régional du cancer), qui intégrera également les services d'oncologie du Centre Paul Strauss à l'horizon 2017, ainsi que dans la mise en oeuvre d'un IHU en chirurgie mini-invasive dans le cadre des investissements d'avenir.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« Il faut dépasser la loi HPST pour se prendre en main » (Échos des « Rencontres de la Santé » de Strasbourg)

« Au fond, beaucoup de choses dans la loi HPST étaient inscrites dans la loi Évin de 1991. Le problème, c'est qu'avec la loi HPST, on a voulu tout résoudre. Mais clairement, on ne résout pas tout avec une loi, et l'on fige plus qu'on ne résout à vouloir tout régenter, avec ce qui constitue le plus gros texte législatif depuis 1945. Mon optimisme est plutôt lié aux ressources internes des acteurs de terrain. Il faut qu'on arrive à dépasser la loi pour se prendre en main. Si des établissements réussissent, c'est parce que localement, des gens ont décidé de passer outre, de se donner un vrai projet, d'avoir un plan stratégique, en faisant des choix et en renonçant à certaines activités », témoigne le docteur Francis Fellinger, président de la CME (commission médicale d'établissement) du Centre hospitalier de Haguenau et président de la conférence des présidents de CME, lors d'un débat sur « la nouvelle dynamique de santé » en région Alsace, organisé par « Décision Santé » en partenariat avec Novartis, ce mardi 29 mars 2011 aux HUS (Hôpitaux universitaires de Strasbourg), en présence de 120 représentants régionaux de la santé (hospitaliers, associations de patients, médecins, pharmaciens).

Lire la suiteLire la suite
L'Agence régionale de santé Alsace lance une enquête grand public pour affiner les 15 priorités du Plan régional de santé

« L'ARS Alsace a lancé [le 1er février] une enquête auprès du grand public dans le cadre de l'élaboration de son plan stratégique régional de santé, à travers un questionnaire (http://www.projet-sante-alsace.org/) accessible sur internet jusqu'au 20 février 2011 », indique à AEF Laurent Habert, son directeur général. Préparée en collaboration avec l'Orsal (Observatoire régional de la santé d'Alsace), cette consultation porte sur les attentes des usagers dans les domaines de la prévention, des soins, de l'organisation du système de santé, mais également sur leurs préoccupations pour leur santé ou celle de leurs proches. « En interrogeant les citoyens, nous voulons voir si les objectifs de santé en Alsace qu'ils identifient comme prioritaires sont les mêmes que ceux qui ressortent de l'analyse objective ou des échanges d'experts. Si les résultats révèlent des tendances marquées, nous serons prêts à les prendre en compte », affirme Laurent Habert. Cette mobilisation est relayée via les sites internet « de nombreux acteurs locaux et régionaux de la santé » (organismes d'assurance maladie, collectivités territoriales, mutuelles, associations d'usagers, etc.), ainsi que par une campagne presse.

Lire la suiteLire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
CRSA d'Alsace : « Nous devons susciter l'expression la plus large », notamment sur les dépassements d'honoraires (D. Lorthiois, président)
Lire la suite
Inégalités sociales et territoriales de santé : « la création de l'ARS Alsace implique une nouvelle approche régionale » (Laurent Habert)

« En matière de lutte contre les inégalités sociales de santé et d'accès aux soins des personnes vulnérables, la création de l'ARS implique naturellement une nouvelle approche régionale. Celle-ci se traduira à court terme par une meilleure connaissance des structures, des organisations et des réseaux, à moyen terme par l'initiation d'un travail partagé sur certaines thématiques, et à plus long terme par la recherche et la définition de nouveaux projets régionaux pouvant être menés de concert ». C'est ce que déclare, mardi 15 juin 2010, Laurent Habert, directeur général de l'ARS Alsace, au moment d'inaugurer une rencontre régionale sur le sujet réunissant quelque 135 acteurs associatifs, institutionnels et professionnels de santé à Colmar. Cette nouvelle approche régionale doit être mise en oeuvre de façon souple : « des précautions méthodologiques doivent être prises pour ne pas décourager les acteurs déjà existants, ni remettre en cause, d'aucune façon, les réalisations déjà opérées, les objectifs et les travaux en cours », indique Laurent Habert.

Lire la suiteLire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
« La réduction des causes de mortalité évitables » et « le vieillissement de la population », parmi les priorités de l'ARS Alsace
Lire la suite
Visite de Nicolas Sarkozy aux hôpitaux de Strasbourg: appels à la grève en faveur de la préservation des conditions de travail dans l'hôpital public

Les personnels des Hôpitaux universitaires de Strasbourg (ou HUS), qui représentent environ 11 200 salariés dont 8 570 personnels non-médicaux, ont été appelés par la CGT à se mettre en grève "illimitée et reconductible de 24 heures en 24 heures" à compter du jeudi 8 janvier 2009, alors que Nicolas Sarkozy se rend vendredi sur place pour y inaugurer le nouvel hôpital civil et y prononcer ses vœux aux personnels de la santé. "Nous n'accepterons pas le démantèlement du service public sans agir. Jamais le manque de moyens humains et les difficultés budgétaires n'ont été aussi dramatiques, avec un déficit de 30 millions d'euros sur un budget de plus de 700 millions d'euros", s'indigne Michel Lacher, secrétaire adjoint du syndicat CGT des HUS, joint par l'AEF. "Pour le combler, la direction générale s'apprête à annoncer des mesures d'une exceptionnelle gravité pour le personnel."

Lire la suiteLire la suite