Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°216238

La prévention et le traitement du diabète et de ses complications coûtent environ 90 milliards d'euros par an dans la seule Europe (OCDE)

« La prévention et le traitement du diabète et de ses complications coûtent environ 90 milliards d'euros par an dans la seule Europe. Étant donné les fortes pressions qui s'exercent déjà sur les budgets de la santé et les difficultés qui pèsent sur les budgets nationaux, il est nécessaire, pour la santé de nos populations et pour celle de notre économie, de trouver des moyens de prévenir et de prendre en charge le diabète qui soient efficaces par rapport à leur coût ». C'est ce qu'a déclaré Yves Leterme, secrétaire général adjoint de l'OCDE en ouverture du « European Diabetes Leadership Forum » (1) qui se tient à Copenhague (Danemark) les 25 et 26 avril 2012. Selon l'OCDE, quelque 83 millions de personnes sont atteintes de diabète au sein de ses pays membres. Et compte tenu des tendances actuellement observées, « ce sont près de 100 millions de personnes qui seront touchées par cette maladie à l'horizon 2030 ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 82 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le taux de prévalence du diabète de type II sera de près de 8 % en 2022 en raison de l'obésité et de la sédentarité (Cegedim)

À partir de bases de données longitudinales, de données de l'InVS et de l'Insee, Cegedim Strategic Data (1) estime que le nombre de personnes souffrant de diabète de type II passera à « plus de 5 millions en 2022 ». Le taux de prévalence passera de 4,6 % en 2011 à 7,8 % en 2022. L'étude dont Cegedim annonce la publication ce lundi 19 mars 2012 montre que l'augmentation est « certes tirée par le vieillissement de la population mais que l'évolution de certains facteurs tels que l'obésité et la sédentarité y joue un rôle majeur. » Dans cette même étude sur l'évolution du diabète, Cegedim étudie également la structure des traitements (anti-diabétiques oraux seuls, insuline seule et anti-diabétiques plus insuline) et les stratégies thérapeutiques associées (mono-bi-trithérapie et plus) ainsi que leur évolution. Cette étude sera également disponible pour l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie et le Royaume-Uni.

Lire la suiteLire la suite
Diversification de la rémunération des pharmaciens : l'ARS Paca expérimente un dépistage du diabète en officine

Trente cinq pharmacies de la région Paca expérimentent, depuis mercredi 14 décembre 2011, un dépistage du diabète en officine rémunéré par l'ARS. Cette première expérience de diversification de la rémunération des pharmaciens débute alors que doit s'ouvrir, mercredi 11 janvier 2012, le premier round des négociations conventionnelles entre les pharmaciens et la Cnam, qui portera notamment sur ce point. L'URPS des pharmaciens de Paca a porté cette initiative : « nous voulons démontrer que les pharmaciens sont légitimes sur ces nouvelles missions de santé publique », explique son président Charles Fauré. Pour l'ARS, cette expérimentation répond à l'objectif de lutte contre les inégalités de santé : « les pharmaciens touchent une part plus importante de la population que les médecins. Nous devons proposer ce dépistage à des personnes de plus de 45 ans, en surpoids, éloignés du système de santé », détaille Michel Siffre, le secrétaire général de l'URPS Paca.

Lire la suiteLire la suite
L'épidémie de diabète continue de progresser en France et "dépasse les prévisions des experts" avec un taux de prévalence proche de 4% (INVS)

"L'épidémie de diabète continue inexorablement de progresser, dépassant les prévisions récentes des experts" conclut l'INVS (Institut national de veille sanitaire) dans sa dernière étude sur "le diabète traité en France en 2007", publiée mercredi 12 novembre 2008 et faisant état d'un taux de prévalence de 3,95%. Pour l'INVS le taux élevé de prévalence après 60 ans (13%) et l'accroissement des disparités géographiques "doit être intégrée dans les politiques de santé publique". Cette étude réalisée à partir de l'analyse des données de remboursement de 56,5 millions de personnes du régime général (environ 88% de la population), montre que le diabète traité touchait en 2007 quelque 2,5 millions de personnes prises en charge par l'assurance maladie en ALD (affections de longue durée) dans 83,2% des cas. La prévalence de cette maladie est passée de +2,7% à +3,6 % entre 2000 et 2005 au sein des assurés du régime général résidant en France métropolitaine soit une progression annuelle de +5,7%.

Lire la suiteLire la suite