Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Avec la LRU, la réduction de la représentativité étudiante « reconfigure l'espace des organisations étudiantes » (J.-Ph. Legois, R. Morder)

« La réflexion sur la LRU n'a pas seulement porté sur l'autonomie des établissements en elle-même : il s'agit aussi d'une tentative de changer la représentativité des organisations étudiantes. Le fait de réduire la représentativité des étudiants au sein des conseils d'administration reconfigure, de fait, l'espace des organisations étudiantes », estime Jean-Philippe Legois, archiviste et président de la Cité des mémoires étudiantes, dans une interview à AEF. « La représentation nationale a-t-elle les mêmes effets, le même poids quand il y a des universités autonomes ? », réagit Robi Morder, président du Germe (Groupe d'études et de recherche sur les mouvements étudiants), chargé d'enseignement en droit et sciences sociales à l'UVSQ. Jean-Philippe Legois indique qu'une « bipolarisation entre un pôle 'associatif' », mené par la Fage (Fédérations des associations générales étudiantes), et un pôle « syndical », incarné par l'Unef (Union nationale des étudiants de France), pourrait se mettre en place « à terme » sous l'effet de la LRU. En attendant, les autres organisations, c'est-à-dire PDE (Promotion et défense des étudiants), la Cé (Confédération étudiante), le Mét (Le mouvement des étudiants), l'Uni (Union interuniversitaire), Sud-Étudiant et la FSE (Fédération syndicale étudiante) « n'ont pas disparu », analyse Robi Morder.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Antoine Diers, président du Mét, est « tabassé » à l'occasion des élections à Paris-I. J.C. Colliard prévoit un « renforcement de la sécurité »

Antoine Diers, président du Mét (Mouvements des étudiants), « a été tabassé par une dizaine de militants de gauche et d'extrême-gauche » devant le centre Tolbiac de l'université Paris-I », indique l'Uni dans un communiqué mardi 3 avril 2012, alors que se déroulent les élections des représentants étudiants aux conseils de l'université Paris-I du 3 au 4 avril 2012. « Sérieusement blessé, il a été évacué par les pompiers vers l'hôpital de l'hôtel Dieu », poursuit l'association. L'organisation étudiante « demande, pour l'heure, que les élections étudiantes soient interrompues jusqu'à ce que la sécurité de tous les candidats soit assurée ». Interrogé par AEF, Jean-Claude Colliard, président de Paris-I, se dit « consterné », « condamne ces actes de violence » et « dit aux victimes ses sentiments de sympathie ». Il indique que « les élections ne seront pas interrompues » mais assure avoir prévu un « renforcement de la sécurité pour mercredi », dernier jour de ces élections. Il précise en outre « des mesures supplémentaires de sécurité avaient déjà été prises » avec le recrutement de « sept agents de sécurité soit trois de plus que d'habitude ».

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle 2012 : l'Unef interpelle les candidats avec « dix mesures immédiates pour relancer l'ascenseur social »

« Très peu de candidats s'adressent aux jeunes » et ce, malgré les « nombreuses protestations » émises par la jeunesse depuis 2005, estime Emmanuel Zemmour, président de l'Unef lors d'une conférence de présentation de leur « plate-forme revendicative » reprenant « dix mesures immédiates pour relancer l'ascenseur social », mardi 3 avril 2012. Dans cette plate-forme présentée en quatre grands chantiers (« un plan social dès la rentrée », « garantir de nouveaux droits pour les étrangers », « remettre les étudiants au coeur de l'université » et « protéger la période d'insertion professionnelle »), « chaque exigence cible une injustice qui tire l'ascenseur social vers le bas », explique Emmanuel Zemmour qui précise qu'une campagne militante basée sur ces revendications sera lancée la semaine prochaine. Le syndicat étudiant adresse en outre une lettre ouverte aux candidats à l'élection présidentielle dans laquelle il leur est demandé « quel sera l'horizon politique pour les jeunes en 2017 ».

Lire la suiteLire la suite
PLF 2012 : PDE « ne peut pas accepter » la baisse des crédits alloués aux associations

« PDE se félicite de la hausse globale du budget prévisionnel de l'enseignement supérieur pour 2012. Cependant, comme chaque année, les crédits alloués aux associations diminuent et nous ne pouvons pas l'accepter », fait savoir PDE dans un communiqué diffusé mercredi 16 novembre 2011. L'association étudiante réalise également un bilan du quinquennat, placé « sous le signe de la formation au détriment de la vie étudiante ». « Le projet de loi de finances 2012 prévoit d'allouer 12,764 milliards d'euros pour les formations supérieures et la recherche universitaire (programme 150) et 2,171 milliards d'euros pour la vie étudiante (programme 231). Au final, ce sont 428 millions d'euros supplémentaires, soit + 1,6 %, qui sont alloués à la Mires hors du CIR, de l'opération campus et des investissements d'avenir », commente l'organisation étudiante.

Lire la suiteLire la suite
La Fage dénonce une « retenue de 5 % » sur l'aide d'urgence et le complément mobilité. Le MESR affirme que toutes les aides seront financées

« La Fage demande au gouvernement de lever [les] retenues de 5 % [sur le fonds national d'aide d'urgence et sur le complément mobilité] et de permettre le plein financement du dernier mois de bourse pour l'exercice 2011 », déclare la fédération dans un communiqué, mardi 15 novembre 2011. Selon l'organisation étudiante, lors de la dernière réunion de la commission des aides sociales du Cnous, mardi 15 novembre, les représentants du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche auraient annoncé cette baisse « afin de financer le dixième mois de bourse qui n'était pas prévu dans la loi de finances initiale 2011 ». « Le ministère n'a pas souhaité réaffirmer [le principe du] versement d'une mensualité de bourse en décembre, se contentant de rappeler que 'tous les étudiants auront dix mois de bourse pour l'année 2011-2012' », rapporte la fédération.

Lire la suiteLire la suite
Santé des étudiants : l'Unef et la Fage demandent ensemble des « mesures d'urgence » au gouvernement

« La situation sanitaire des étudiants et la politique du gouvernement en la matière justifient que l'on travaille en commun. » Tel est le message que font passer Emmanuel Zemmour, président de l'Unef, et Philippe Loup, président de la Fage, lors d'une conférence de presse commune organisée jeudi 27 octobre 2011 à Paris. Les leaders étudiants demandent conjointement au gouvernement deux « mesures d'urgence » pour « répondre à l'enjeu de la santé des étudiants » : l'exonération de la nouvelle taxe sur les mutuelles prévue dans le PLFSS (projet de loi de financement de la sécurité sociale) 2012 « pour ceux qui dépendent du régime étudiant de sécurité sociale » et la mise en place d'un « plan de santé national pour financer des actions de prévention par la mutualité étudiante ».

Lire la suiteLire la suite
Rentrée 2011-2012 : Laurent Wauquiez confirme la mise en place du 10e mois de bourse. L'Unef et la Fage s'en félicitent

Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, confirme la mise en place, à la rentrée 2011-2012, du 10e mois de bourse, jeudi 25 août 2011 dans « 20 minutes » et aux organisations étudiantes qu'il reçoit dans la matinée du vendredi 26 août. Le ministre affirme que « les versements commenceront dès la première quinzaine de septembre ». Début août, François Baroin, ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, déclarait sur France Inter qu'il n'y avait pas d'engagement sur ce 10e mois de bourse estimant que « le budget 2012 ne sera pas un budget qui aura pour objectif d'additionner des chèques pour faire plaisir à telle ou telle catégorie de population » (AEF n°235072).

Lire la suiteLire la suite