Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Sécurité globale| Sécurité privée| Dépêche n°216027

Suveillance humaine : selon l'Urssaf de l'Oise, « la fraude au travail dissimulé évolue » (réunion de l'ADMS)

« La fraude au travail dissimulé évolue », déclare à AEF Sécurité globale une représentante de l'Urssaf de l'Oise, mercredi 25 avril 2012. Elle intervenait au nom du directeur de l'Urssaf départementale, Michel Dang Van Thu, cours d'une réunion organisée par l'ADMS à Beauvais, consacrée aux actualités de la profession et à la vidéosurveillance. « Les nouveaux types de fraude au travail dissimulé sont davantage cachés » et se complexifient, selon elle. « Comme nous sommes beaucoup plus présents sur les sites, les entreprises cherchent à masquer un peu plus leurs infractions, précise-t-elle. Cela fonctionne de manière analogue aux radars routiers : les automobilistes ralentissent à l'approche des appareils mais accélèrent ensuite ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 79 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
L'Urssaf constate un « quart d'infractions » dans le secteur de la sécurité après une opération de contrôle en Île-de-France

L'Urssaf d'Île-de-France constate un « quart d'infractions » après une opération de contrôle dans le secteur de la sécurité réalisée le 1er décembre 2011, d'après un rapport daté du 21 mars 2012, dont AEF Sécurité globale a obtenu copie. Quatre-vingt-dix-neuf sites et 208 salariés ont été contrôlés au cours de cette opération, qui couvrait l'Île-de-France. Elle a mobilisé 23 équipes et 70 inspecteurs, la division régionale de lutte contre le travail illégal et l'Urssaf de Melun. Sur l'ensemble des entreprises, 25 sociétés se sont révélées en infraction, et l'Urssaf a établi la présence de 45 salariés dont le travail n'était pas déclaré. Les cotisations sociales et patronales éludées se chiffreraient, selon l'Urssaf, à 3,2 millions d'euros.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité privée

Aperçu de la dépêche Aperçu
« Je constate au quotidien une grande ignorance de la loi de 1983 chez les acteurs de la surveillance humaine » (Anne Quentier, avocate)
Lire la suite
Mise en oeuvre du Cnaps : l'ADMS évoque un « sentiment d'injustice » et revendique un siège au sein du collège

« Avec l'installation, en début de semaine, du Conseil national des activités privées de sécurité, nous ressentons, à l'ADMS (Association nationale des métiers de la sécurité), un sentiment d'injustice », déclare Danièle Meslier, déléguée générale de l'association, à AEF Sécurité globale. « Nous n'y sommes pas représentés alors que nous travaillons depuis 2005 sur le thème du travail illégal, notamment », fait valoir Danièle Meslier. Elle indique ainsi qu'une convention nationale a été signée par l'ADMS et l'USP (Union des entreprises de sécurité privée) avec la délégation interministérielle à la lutte contre le travail illégal en mars 2007. « L'ADMS a ensuite décliné cette convention à Paris et en Île-de-France, dans les Hautes-Pyrénées et les Alpes-Maritimes. » L'association revendique ainsi « un siège au sein du collège chargé d'administrer le Cnaps et un siège dans les commissions interrégionales compétentes pour les départements où la convention a été adaptée », résume Danièle Meslier.

Lire la suiteLire la suite
Mise en place du Cnaps, refonte de la loi de 1983, surveillance des sites sensibles : échos de l'assemblée générale de l'ADMS

« L'ADMS a plusieurs atouts, à commencer par un grand nombre d'adhérents », déclare Jean-Michel Houry, président de la commission « surveillance humaine » de l'association nationale des métiers de la sécurité, lors de son assemblée générale à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), vendredi 24 juin 2011 (AEF Sécurité globale n°237640). « L'association comprend des sociétés de tailles différentes et qui pratiquent des métiers différents, ce qui lui donne une bonne représentativité du monde de la sécurité. Celui-ci ne se limite pas à la surveillance humaine », ajoute le P-DG du groupe Neo sécurité, entreprise qui a adhéré récemment à l'association . « Nos adhérents dépassent les 300 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel, ce qui représente 10 à 12 % des revenus du secteur », estimé « entre 3 et 4 milliards d'euros. »

Lire la suiteLire la suite