Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Écoles de commerce : « Une fusion n'est pas automatiquement destinée à faire figurer le nouvel ensemble dans le top 10 » (Frank Bournois)

« Le monde des écoles de commerce et de gestion françaises à visa et/ou grade de master est tout petit, une quarantaine d'acteurs à peine. Il n'y aura pas des fusions à l'infini ! Ceux qui ne se sont pas encore positionnés, soit ont une véritable stratégie de non-fusion, soit le feront plus tard mais avec beaucoup moins de marges de manoeuvre », estime Frank Bournois, président de la CEFDG (Commission d'évaluation des formations et des diplômes de gestion), invité à analyser les mouvements de fusion en cours au sein des écoles de commerce françaises. « Une petite école qui se retrouve isolée aura beaucoup plus de difficultés à survivre seule que dans une configuration large et solide, sauf à avoir un positionnement très distinctif et différenciateur », juge-t-il aussi, avant de prévenir : « Il ne faudrait pas déduire de tout cela que les fusions ne peuvent conduire qu'à de gros paquebots académiques formant des managers pour les grands groupes. (…) Une fusion n'est pas automatiquement destinée à faire figurer le nouvel ensemble dans le top 10. » Il annonce aussi que la CEFDG n'hésitera pas, à l'avenir, à retirer le grade de master à une école « ne présentant pas toutes les caractéristiques de qualité requises ». « Je pense qu'il vaut mieux être dans l'excellence du visa plutôt que dans la fragilité et la menace de la perte du grade », dit-il. Enfin, il s'exprime sur le modèle de gouvernance des écoles de management, dont il juge qu'il devrait être plus ouvert : « La modernité managériale s'accommode mal de processus manquant de transparence », estime-t-il.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
URGENT. Patrick Molle prend la direction générale de France business school, fusion des ESC d'Amiens, Brest, Clermont, Pau et Tours-Poitiers
Lire la suite
Partenariats universités-écoles privées : les recommandations du comité de suivi master et l'avis de Frank Bournois (CEFDG)

Le comité de suivi master souhaite « rappeler quelques principes à propos des conventions passées par les universités » avec des écoles supérieures privées, ayant constaté « des dérives », indique-t-il dans un avis daté du 26 mars 2012. « Dans le cadre de leur autonomie, les universités peuvent conclure des conventions de partenariats avec des établissements privés, notamment pour mener conjointement un projet de formation conduisant à la délivrance du diplôme national de master », rappelle ainsi le comité, citant le cas des partenariats entre universités et instituts catholiques. Puis il indique que l'autonomie des universités s'accompagne d'une « responsabilité » de ces dernières : elles doivent notamment « s'assurer que les étudiants bénéficient de conditions d'études conformes au projet qui a été validé par le ministère », souligne le comité de suivi master.

Lire la suiteLire la suite
Écoles de commerce : le directeur de l'ESC Pau préfère le projet de fusion « France business school » à un rapprochement avec BEM et Euromed

« Je ne crois pas possible que l'ESC Pau rejoigne l'école de management de l'arc du sud évoquée par Bernard Belletante, le directeur d'Euromed (AEF n°223495), et je ne sais pas si cela ferait sens. Qu'apporterions-nous à ce projet ? Nous serions alors dans cet arc la plus petite école et la moins accréditée », répond à AEF Jean-Pierre Lahille, le directeur du groupe ESC Pau, jeudi 26 janvier 2012. À un scénario hypothétique d'association à la fusion Euromed management-Bordeaux École de management, Jean-Pierre Lahille préfère celui de France business school, un projet réunissant l'Escem et les ESC d'Amiens, Brest, Clermont-Ferrand, Pau et Troyes qui « pourrait être officialisé avant l'été 2012 » (AEF n°226174). Même s'il s'agit là encore d'une fusion, la logique est différente en termes d'aménagement du territoire et sur le plan pédagogique, soutient Jean-Pierre Lahille. France business school, « école de management unique dotée de 8 ou 9 implantations couvrant le territoire français », aurait à coeur de « coller au plus près aux besoins des grosses PME » et de « revenir à la mission d'origine des écoles de commerce : fournir des cadres à l'économie française », dit-il. Jean-Pierre Lahille dévoile également les détails de son projet d'implantation à Biarritz.

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Fusion Euromed-BEM : « Nous sommes clairement dans la logique de construire l'école de l'arc du Sud » (B. Belletante et P. McLaughlin)
Lire la suite
URGENT. Le CA d'Euromed Marseille se prononce ce soir sur un projet de fusion avec Bordeaux EM, déjà entériné par la CCI bordelaise

« La CCI de Bordeaux a voté hier en assemblée générale le projet de fusion entre Bordeaux École de management et Euromed Marseille », confirme à AEF Jacques Faurens, vice-président de la CCI (chambre de commerce et d'industrie) bordelaise, mardi 17 janvier 2012, à la suite d'une information des magazines économiques régionaux « Objectif Aquitaine » et « Meridien Mag ». Le conseil d'administration d'Euromed Marseille doit se prononcer à son tour ce soir sur ce projet de fusion. « Nous serions étonnés qu'ils refusent, puisqu'ils ont été à l'initiative du projet », note Jacques Faurens, qui précise que « l'objectif est bien d'aboutir, à terme, à une école unique ». « Le processus sera engagé dès que le CA d'Euromed aura donné son accord, avec un objectif de fusion au 1er janvier 2013 - même si celle-ci pourra être effective plus tard en fonction des aléas. L'important, c'est que les deux écoles aient montré leur volonté commune », estime Jacques Faurens, qui poursuit : « Il faut maintenant mettre en place le statut des personnels, réfléchir aux programmes de formation, aux accréditations, etc. » Les deux écoles ont en effet un statut différent, BEM étant un service géré de la CCI de Bordeaux, Euromed une association loi 1901, filiale de la CCI de Marseille (AEF n°231649).

Lire la suiteLire la suite
Écoles de commerce : Reims management school et Rouen business school étudient un « projet d'alliance »

Les conseils d'administration de Reims management school et de Rouen business school, réunis le 16 décembre 2011, « ont convenu de lancer une étude de projet d'alliance entre leurs deux institutions », indiquent les deux écoles dans un communiqué de presse commun, vendredi 13 janvier 2012. Une telle alliance aurait pour objectif « de mieux servir les intérêts de toutes les parties prenantes des institutions », « et notamment [ceux] des étudiants et des diplômés, pour favoriser leur réussite professionnelle dans un environnement de plus en plus globalisé ». Les résultats de cette étude seront « soumis pour validation » aux conseils d'administration respectifs des deux écoles « avant la fin du premier semestre 2012 », est-il précisé. Dans cette attente, les deux directions ne souhaitent pas s'exprimer davantage, font-elles savoir à AEF.

Lire la suiteLire la suite