Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Les États membres de l'UE doivent « développer des méthodes visant à aider les personnes à sortir des groupes radicalisés » (Conseil JAI)

Le Conseil JAI (Justice et Affaires intérieures) de l'Union européenne invite les États membres à « développer des méthodes visant à aider les personnes à sortir des groupes radicalisés et à les dissuader ainsi de recourir à la violence et d'adhérer à des idéologies justifiant la violence », jeudi 26 avril 2012, lors d'une réunion à Luxembourg. Les pays européens doivent « intensifier la coopération entre les autorités publiques et les acteurs privés ». Le renforcement de la « coopération entre les autorités publiques aux niveaux national, régional et local afin de promouvoir des stratégies ou des efforts » de lutte contre la radicalisation est aussi conseillé.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 80 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
174 attaques terroristes dans l'Union européenne en 2011, dont 85 en France (rapport annuel d'Europol)

« La baisse du nombre d'attaques terroristes dans l'Union européenne se poursuit en 2011 avec un total de 174 attaques dans sept États membres », indique le rapport d'Europol (en anglais), publié jeudi 26 avril 2012 (1). En 2010, 249 attaques avaient été recensées (AEF Sécurité globale n°242806). Ces chiffres comptabilisent les attaques manquées, déjouées ou accomplies. « Il s'agit d'une évolution positive, mais l'extrémisme violent et le terrorisme représentent encore une menace importante, et nous devons rester vigilants », affirme le directeur d'Europol, Rob Wainwright. En 2011, la France est le premier pays touché, avec 85 actes, devant l'Espagne (47) et le Royaume-Uni (26). Un total de 484 personnes ont été arrêtées pour des faits liés au terrorisme, dont 172 en France.

Lire la suiteLire la suite
Données passagers : la présidence danoise de l'UE espère parvenir à un accord sur un système européen

Le ministre danois de la Justice, Morten Bødskov qui préside le Conseil JAI (Justice et affaires intérieures), « a placé la lutte contre le terrorisme au sommet de l'ordre du jour » du prochain Conseil, qui se déroulera jeudi 26 et vendredi 27 avril 2012 au Luxembourg. « Malheureusement, le terrorisme est toujours une des menaces les plus graves contre la sécurité en Europe. Il y a des moments où nous n'y prêtons pas attention, mais les événements tragiques sur l'ile d'Utøya (AEF Sécurité globale n°235266) ou les attaques terroristes à Toulouse nous rappellent que notre sécurité ne peut être considérée comme acquise », explique le ministre, mercredi 25 avril 2012. « Nous devons donc nous assurer que nos outils d'enquête sont efficaces et à jour […]. J'espère que nous parviendrons à un accord sur la mise en place d'un système de données passagers européen. Un tel système serait un outil important dans la lutte contre le terrorisme », indique-t-il.

Lire la suiteLire la suite
Nicolas Sarkozy annonce des mesures pour lutter contre « la propagation et l'apologie d'idéologies extrémistes »

« Désormais, toute personne qui consultera de manière habituelle des sites internet qui font l'apologie du terrorisme ou qui appellent à la haine ou à la violence sera punie pénalement », annonce le président de la République, Nicolas Sarkozy, après le « dénouement des événements tragiques de Montauban et de Toulouse », jeudi 22 mars 2012. « Toute personne se rendant à l'étranger pour y suivre des travaux d'endoctrinement à des idéologies conduisant au terrorisme sera punie pénalement. La propagation et l'apologie d'idéologies extrêmistes seront réprimées par un délit figurant dans le code pénal avec les moyens qui sont déjà ceux de la lutte anti-terroriste », dit-il dans une déclaration effectuée depuis l'Élysée.

Lire la suiteLire la suite