Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

24 000 élèves de la génération 2007 ont achevé leur scolarité sans dépasser la 3e selon le Céreq

Parmi les 739 000 jeunes sortis de formation initiale en 2007, « 17 % sont titulaires d'un CAP ou d'une mention complémentaire et 23 % sont titulaires du baccalauréat (11 % d'un bac professionnel ou technologique tertiaire, 7 % d'un bac professionnel ou technologique industriel, et 5 % d'un baccalauréat général) », tandis que 42 % sont titulaires de l'enseignement supérieur et 18 % quittent le système éducatif sans diplôme, indique le Cereq dans son enquête 2010 portant sur la « génération 2007 » (1). Ces résultats ont été rendus publics mardi 24 avril 2012 dans l'ouvrage « Quand l'école est finie. Premiers pas dans la vie active d'une génération ». Le Céreq avait dévoilé en avril 2011 les premières tendances de cette enquête (AEF n°243827).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« Le CAP, disparition ou renaissance ? », une étude du Cereq

« La suppression du BEP depuis 2009 confère désormais [au CAP] une place unique dans l'offre de formation de niveau V. En trois ans, le nombre d'inscrits en formation scolaire a d'ailleurs progressé de 21 points, et sur la même période les poursuites d'études vers le bac pro ont doublé. On peut se demander si le CAP ne va pas jouer à l'avenir un rôle de tremplin pour l'accès au bac pro des élèves les plus en difficulté. En d'autres termes, ne se recrée-t-il pas une filière de formation en quatre ans ? », interroge le Cereq dans une étude datée de janvier 2012 et intitulée « Le CAP, disparition ou renaissance ? » Aussi, en 2011, le CAP demeure le diplôme « proposant le plus grand nombre de spécialités au sein de l'offre du ministère de l'Éducation nationale » même si en 20 ans « 138 ont été supprimées pour des raisons variées : disparition de certains métiers obsolètes, regroupement de certaines options, ou encore remplacement par des brevets d'études professionnelles (BEP) ».

Lire la suiteLire la suite
Le taux d'insertion professionnelle des CAP et des BEP s'est "nettement détérioré" depuis 2004 (Céreq)

"Si les inégalités d'insertion selon le niveau perdurent, la position relative des titulaires d'un CAP ou d'un BEP s'est quant à elle nettement détériorée." C'est l'une des principales conclusions de l'étude "Génération 2004" menée par le Céreq au printemps 2007 auprès de 65 000 jeunes parmi les 705 000 jeunes sortis pour la première fois du système éducatif en 2004. Les premiers résultats de l'enquête, présentés ce jeudi 21 février 2008 par Christian Forestier, président du conseil d'administration du Céreq, Alberto Lopez, chef du département "Entrée dans la vie active", ainsi que Florence Ryk et Olivier Joseph, tous deux chargés d'étude au Céreq, sont issus de l'exploitation d'un échantillon national de 35 000 individus sortis de tous les niveaux de formation et de 30 000 autres individus interrogés pendant l'enquête dans le cadre "de demandes spécifiques de régions et de ministères". En attendant la publication d'une synthèse complète de l'étude en septembre 2008 sous le titre "Génération 2004", une analyse détaillée de l'insertion professionnelle des jeunes trois ans après leur sortie de l'enseignement supérieur paraîtra en juin 2008.

Lire la suiteLire la suite