Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Logements anciens : ventes en baisse de 14 % en février 2012 par rapport à l'an passé (Notaires de France)

Le nombre de ventes dans l'ancien est en baisse depuis février notamment sur l'Île-de-France, avec - 14 % pour le seul mois de février 2012 par rapport au mois de février 2011, et en province, la baisse des volumes est « également amorcée ». C'est l'une des observations des Notaires de France dans leur note de conjoncture immobilière n°15, rendue publique mardi 15 mai 2012. L'année 2011 a établi un « record » en volume de transactions immobilières avec 858 200 mutations de logements anciens. « Nous dépassons donc le précédent record de 2006 [837 000 mutations]. L'activité soutenue du troisième trimestre s'est en effet poursuivie au quatrième en raison notamment de l'effet 'réforme sur l'imposition des plus-values immobilières' », analysent les notaires qui précisent que cette hausse a continué mais de manière « moins importante » jusqu'en janvier 2012. « Une fois passée la période habituelle d'attentisme, l'évolution du marché du logement dépendra étroitement des décisions du nouveau gouvernement et des réactions de l'environnement international qu'elles susciteront le cas échéant », préviennent les notaires.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Immobiliers en Île-de-France : selon les notaires, la baisse des prix se confirme sur les logements anciens, en particulier à Paris

La décrue du prix des logements anciens en Île-de-France amorcée fin 2011, se confirme, selon les chiffres à fin février 2012 communiqués jeudi 26 avril par la chambre des notaires Paris-Île-de-France. Ces derniers font état, de novembre 2011 à février 2012, d'un repli de 0,4 % (- 0,6 % d'octobre 2011 à janvier 2012 (AEF Habitat et Urbanisme n°217988)), « la baisse la plus forte » étant observée à Paris avec - 0,9 % en trois mois. Le volume des ventes, en retrait de 14 % par rapport au mois de février 2011, subit, selon la chambre, le « contrecoup d'un mois de janvier hors normes », dopé par la « réforme sur l'imposition des plus-values immobilières ». Les chiffres restent positifs (+ 6 % de ventes) entre décembre 2011 et février 2012 par rapport à la période considérée un an auparavant.

Lire la suiteLire la suite
Le mouvement de baisse des prix de l'immobilier se confirme en Île-de-France (notaires)

Le mouvement de baisse des prix de l'immobilier en Île-de-France, amorcé en fin 2011, se trouve confirmé. Les prix des logements anciens dans la région capitale sont, en effet, en repli de 0,6 % d'octobre 2011 à janvier 2012, la baisse la plus forte étant observée en Seine-Saint-Denis (- 1,4 % en 3 mois). C'est le constat dressé par la Chambre des notaires de Paris-Île-de-France, jeudi 29 mars 2012. Si l'on isole les appartements anciens, d'octobre 2011 à janvier 2012, le prix s'est stabilisé ou recule légèrement dans tous les départements, avec des variations de + 0,1 % dans les Yvelines à - 1,3 % en Seine-et-Marne.

Lire la suiteLire la suite
Les Parisiens sont les plus mal placés en terme de pouvoir d'achat immobilier (Empruntis et MeilleursAgents.com)

Les Parisiens, en dépit de revenus « très nettement supérieurs à la moyenne », sont les moins bien placés en termes de pouvoir d'achat immobilier. Tel est, selon Sébastien de Lafond, président de MeilleursAgents.com (1), l'un des principaux enseignements du premier palmarès des « gagnants et des perdants du pouvoir d'achat immobilier en France ». À l'inverse, les Strasbourgeois et les Rennais s'imposent comme « les grands gagnants ». Né d'un partenariat avec le courtier en ligne Empruntis.com (2), ce classement, présenté jeudi 22 mars 2012, prend en compte « la réelle capacité d'endettement des ménages » quand les autres classements sont bâtis sur une mensualité fictive de 1 000 euros, assure-t-il : il est ainsi calculé sur base du revenu réel des ménages ville par ville (Insee), d'un taux d'intérêt par région (Empruntis.com), ainsi que du prix au m2 « en temps réel », établi à partir des compromis de ventes signés par l'intermédiaire de MeilleursAgents en Île-de-France et à partir d'une étude des annonces publiées en province (en tenant compte d'une décote par rapport aux prix annoncés pour corriger l'effet de gonflement des prix dits de présentation des biens immobiliers).

Lire la suiteLire la suite
Les prix de l'immobilier pourraient reculer de 5 % à 10 % en 2012 sur l'Île-de-France (notaires)

« Pour la première fois depuis longtemps, [se dessine] depuis quelques mois une perspective de légère baisse des prix qui semble devoir s'affirmer sur l'ensemble de la région Île-de-France en ce début d'année 2012 », indique, jeudi 23 février 2012, Christian Lefebvre, le président de la Chambre des notaires de Paris Île-de-France. « Le quatrième trimestre 2011 annonce une accalmie, voire une inflexion des hausses continuelles [de prix] depuis deux ans, le marché s'étant assagi depuis l'été », confirme Thierry Delesalle, notaire à Paris. De manière générale, Thierry Delesalle indique que « sur douze mois glissants, en fonction des scénarios, la baisse des prix pourrait atteindre entre 5 % et 10 % en Île-de-France ». Si l'élection présidentielle suscite traditionnellement un attentisme, il relève que cet attentisme se manifeste toutefois « plutôt du côté des vendeurs que des acquéreurs ».

Lire la suiteLire la suite
Logements anciens : les ventes chutent de 10 % en Île-de-France entre septembre et novembre 2011 (Notaires)

« 34 700 logements anciens ont été vendus en Île-de-France de septembre à novembre 2011, soit une baisse de 10 % par rapport à la même période de l'année 2010, et de 11 % par rapport aux 38 800 transactions conclues en moyenne [sur la même période] de 1999 à 2007, alors que le marché était marqué par des ventes soutenues et des prix en hausse. » Tel est le constat rendu public, mardi 31 janvier 2012, par les notaires de Paris-Île-de-France. « Une nouvelle fois, le marché parisien contribue notablement au mouvement de repli de l'activité, avec un recul de ses ventes de 13 % par rapport à 2010 et de 22 % par rapport à la période de référence », poursuivent-ils. « Mais l'infléchissement des ventes s'étend désormais à l'ensemble de la région, soulignent-ils. Tous les départements sans exception affichent un nombre de transactions en recul par rapport à la même période de l'an dernier, sachant que la baisse varie de 5 % en Seine-Saint-Denis à 17 % dans les Hauts-de-Seine ».

Lire la suiteLire la suite