Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le cabinet de la garde des Sceaux, Christiane Taubira, se met en place

Christian Vigouroux, conseiller d'État, sera nommé directeur adjoint de la ministre de la Justice, Christiane Taubira, apprend AEF Sécurité globale de sources concordantes, vendredi 18 mai 2012. Président de la dixième sous-section de la section du contentieux du Conseil d'État depuis 2002, il a notamment été directeur de cabinet d'Élisabeth Guigou, lorsqu'elle était garde des Sceaux de juin 1997 à octobre 2000, puis lorsqu'elle a été nommée ministre de l'Emploi et de la Solidarité jusqu'à mai 2002. Il a également été directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur, Philippe Marchand, de janvier 1990 à janvier 1992.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
« Des réformes seront faites dans la concertation », affirme la ministre de la Justice, Christiane Taubira, lors de la passation de pouvoirs

« Des réformes seront faites dans la concertation, dans le respect de la diversité des avis », affirme la ministre de la Justice Christiane Taubira, lors de la cérémonie de passation de pouvoirs au cours de laquelle elle a succédé à Michel Mercier, jeudi 17 mai 2012 (AEF Sécurité globale n°214895). Elle précise que « les catégories de métiers concernées sont nombreuses, elles sont dans des rapports différenciés avec l'État, mais le président de la République s'est engagé à une attention adaptée à chacune de ces catégories de métiers et à leurs fonctions, les magistrats en premier chef, mais également les avocats, les greffiers… » Christiane Taubira estime qu'il est « extrêmement important que tous les métiers de la justice ressentent le respect, la considération et la place qui revient à cette institution et à leur métier et que les citoyens eux-mêmes retrouvent une totale confiance dans l'institution judiciaire ». Elle ajoute : « C'est avec beaucoup de détermination que nous ferons en sorte que le ministère de la Justice trouve toute la place qui lui revient, que les malaises qui peuvent exister à des degrés divers soient dissipés dans le dialogue ».

Lire la suiteLire la suite