Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Un tiers des étudiants ont renoncé en 2011 à des soins de santé contre un quart en 2008 (enquête LMDE / Ifop)

« 34 % des étudiants déclarent avoir renoncé à des soins médicaux au cours des douze derniers mois, dans 29 % des cas pour des raisons financières » selon l'enquête nationale de la LMDE (1) publiée dans l'ouvrage « Santé et conditions de vie des étudiants ». L'ouvrage, coédité par la Mutualité française et « Rue des écoles », est présenté, mardi 22 mai 2012, par Étienne Caniard, président de la Mutualité française et Gabriel Szeftel, président de la LMDE. Gabriel Szeftel précise que d'après la précédente enquête réalisée en 2008, la part de renoncement aux soins chez les étudiants était de 24 %. À travers huit thématiques (conditions de vie, état de soins et recours aux soins, santé psychique, consommation de tabac, d'alcool et de produits stupéfiants, vie affective et sexuelle, habitudes alimentaires, rythmes de vie et loisirs), l'enquête 2011 dresse un panorama national et régional de l'état de santé et des conditions de vie des étudiants et constate une dégradation de leur état de santé et de l'accès aux soins.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi