Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°214174

État de santé sanitaire de la France : une situation « moyenne » souligne un rapport du Haut conseil de la santé publique

La France dispose de bons indicateurs sur l'espérance de vie, la fécondité et a consenti des efforts notables en termes de sécurité routière (1), de prévention et de traitement des maladies cardiovasculaires ou encore d'utilisation des ressources hospitalières. En revanche, la mortalité prématurée, périnatale ou par suicide, la prévention et le traitement des addictions ou encore l'incidence des cancers sont autant de points négatifs sur l'état sanitaire de ce pays. C'est ce que souligne le Haut conseil de la santé publique qui a récemment publié sur son site, pour la première fois, un rapport comparatif sur l'état de santé en France et en Europe ainsi que sur l'organisation et le fonctionnement des systèmes de santé nationaux au sein de l'Union européenne à 27. Ce travail s'appuie sur des données internationales et permet ainsi « de juger de la situation du pays afin de définir les priorités en matière de santé publique et d'organisation du système de santé ». Toutefois, avertit le Haut conseil, si l'ensemble des indicateurs de santé est « clairement défini » au niveau de la Communauté européenne, les systèmes d'information nationaux qui les renseignent « ne sont qu'en partie harmonisés ». En outre certains indicateurs qui pourraient apparaître mauvais peuvent aussi « traduire en réalité l'excellente qualité d'un dépistage »

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Dépendance : la France fait partie de la minorité de pays européens où l'espérance de vie sans incapacité a baissé entre 2008 et 2010 (Ined)

Sur les 21 pays de l'Union européenne pour lesquels les données sont disponibles, environ un quart - dont la France - ont vu l'espérance de vie sans incapacité de leur population baisser entre entre 2008 et 2010, selon des données publiées, jeudi 19 avril 2012 par l'Ined. Entre ces deux dates l'espérance de vie sans incapacité a baissé de 10 mois pour les Français (61,9 ans en 2010 contre 62,7 ans en 2008) et de 13 mois pour les Françaises (63,5 ans en 2010 contre 64,6 ans en 2008). Deux autres pays ont vu leur espérance de vie sans incapacité régresser de manière importante sur la période récente: les Pays-Bas (-1,3 année pour les hommes, mais + 3 mois pour les femmes) et la Finlande (-1,7 année pour les femmes et -1 mois pour les hommes). La France se rapproche ainsi de la moyenne européenne - l'espérance de vie sans incapacité s'établit à 61,3 ans pour les hommes de l'Union européenne à 27 et 62 ans pour les femmes. C'est la Suède qui, en Europe, a l'espérance de vie sans incapacité la plus longue aussi bien pour les hommes (71,7 ans pour une longévité de 79,6 ans) que pour les femmes (71 ans pour une longévité de 83,6 ans).

Lire la suiteLire la suite
Compte tenu du vieillissement de la population, où en est la mortalité des retraités du régime général ? (Une étude de la Cnav)

La Lettre Cadr'@ge de la Cnav, qui médiatise les études, recherches et statistiques de l'assurance vieillesse publie les résultats de l'étude menée par Jonathan Aquereburu et Samuel Goujon sur « L'espérance de vie différenciée des retraités du régime général », vendredi 9 mars 2012. De fait expliquent ces deux auteurs, « dans un contexte où l'équilibre financier du système de retraite est un enjeu majeur, en raison notamment du vieillissement de la population, l'étude des données qui peuvent influencer cet équilibre est indispensable. La mortalité des assurés est un facteur particulièrement important, dans la mesure où l'espérance de vie, tout comme l'âge de départ en retraite, va déterminer la durée de versement de la pension ». Or, l'analyse de l'espérance de vie parmi les assurés de la Cnav montre des disparités importantes selon les conditions de départ en retraite.

Lire la suiteLire la suite
Plan « psychiatrie et santé mentale » 2005 : Cour des comptes et HCSP tirent un bilan mitigé, la Cour appelle à un redéploiement des moyens

Deux regards simultanés orientés l'un sur l'efficience, l'autre sur l'impact sur la santé des personnes atteintes de pathologies mentales, sont posés par la Cour des comptes et le HCSP (Haut conseil de la santé publique) qui publient, mardi 20 décembre 2011, leurs travaux respectifs d'évaluation des effets du plan « psychiatrie et santé mentale » lancé en 2005. Cette publication coordonnée intervient alors qu'un nouveau plan est attendu pour le début de l'année 2012. Les deux institutions en profitent donc logiquement pour faire des recommandations. Dans son dernier rapport public thématique de l'année, la Cour des comptes formule 26 recommandations qui portent notamment sur les relations entre les ministères de la santé et de la justice s'agissant de la santé mentale dans les prisons, sur la diversification des modes de prises en charge ainsi que sur l'organisation territoriale de la psychiatrie. Elle souhaite la création d'une mission de service public de proximité spécifique à la psychiatrie et la mise en place d'une « hiérarchisation cohérente » entre l'offre de soins de proximité et les structures spécialisées « desservant des territoires plus larges » que le secteur psychiatrique. Le rapport du HCSP insiste, lui, sur la nécessité d'améliorer la continuité des prises en charge et d'intensifier les efforts en direction des enfants et des adolescents.

Lire la suiteLire la suite
Grippe saisonnière : le ministère étend à de nouvelles populations la prise en charge du vaccin à 100 %

Nora Berra, secrétaire d'État à la santé, annonce vendredi 23 septembre 2011 le lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière du 29 septembre 2011 au 31 janvier 2012. Nouveautés de la campagne : le rôle du médecin traitant est renforcé avec la création d'une nouvelle rémunération sur objectifs de santé publique « comprenant deux indicateurs dédiés à la grippe » (1) et la prise en charge du vaccin à 100 % est élargie à de nouvelles populations. « Cette année, 12 millions d'assurés pourront bénéficier gratuitement du vaccin. La grippe n'est pas une maladie bénigne mais une maladie infectieuse sévère qui peut conduire à des formes graves. L'an dernier, 18 % des personnes qui ont développé une forme grave de la maladie sont décédées, soit 150 décès directement imputables à la grippe », tient à rappeler la secrétaire d'État. Les professionnels de santé sont également « invités » à se faire vacciner : outre les médecins généralistes, les infirmiers et les sages-femmes, « l'invitation » est étendue cette année aux pédiatres, pharmaciens et masseurs-kinésithérapeutes.

Lire la suiteLire la suite