Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Plusieurs sénateurs communistes déposent une proposition de loi visant à abroger la LRU

Plusieurs sénateurs membres du groupe communiste, républicain et citoyen (1) ont déposé, mercredi 23 mai 2012, une proposition de loi « tendant à abroger la loi relative à l'autonomie des universités ». La proposition de loi comporte un unique article qui énonce que « la loi n° 2007-1199 du 10 août 2007 relative aux libertés et responsabilités des universités est abrogée ». Les sénateurs expliquent dans l'exposé des motifs que la LRU, « loin de répondre aux besoins des universités, a définitivement rompu avec la vision républicaine de l'enseignement supérieur ». Cette proposition de loi ne pourrait en théorie être examinée qu' « après la reprise de la session », indique le service presse du Sénat, c'est-à-dire après les élections législatives (les 10 et 17 juin 2012).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Autonomie des universités : l'Ifrap apelle de ses voeux une « LRU 2 »

Si « la loi LRU de 2007 est incontestablement un progrès qui a permis de libérer des énergies », « l'université française est encore loin, sur bien des plans, de ses concurrentes internationales », estime la fondation Ifrap (Institut français pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques) dans un dossier intitulé « Universités : premier bilan de l'autonomie », publié jeudi 3 mai 2012. Le think tank juge « indispensable désormais, de passer un second cap, d'adopter une LRU 2 », et voit pour cela « trois axes de réformes essentiels » : « continuer à solidifier et à rendre autonomes les universités », « mettre en place les conditions de l'excellence dans l'enseignement et la recherche », et « ouvrir les universités sur leur environnement direct et sur le monde ».

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle 2012 : SLR regrette à propos de la LRU que François Hollande se contente de « réformer une mauvaise réforme »

SLR (Sauvons la recherche) fait part de sa « grande déception » concernant les mesures proposées pour l'enseignement supérieur et la recherche (mesure numéro 39) par le candidat PS à l'élection présidentielle François Hollande (AEF n°222855), dans un communiqué jeudi 26 janvier 2012. SLR regrette tou d'abord la position du candidat sur la LRU : « Plutôt que de réformer une mauvaise réforme, il faut au contraire la remplacer par une autre loi fondée sur des principes radicalement différents. S'il faut parler d'autonomie, c'est d'abord de celle du savoir scientifique et de ses acteurs, plutôt que de parler de l'autonomie des établissements qui s'apparente trop à une privatisation rampante », argumente l'organisation.

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle 2012 : François Hollande veut « donner aux universités les moyens de leur autonomie »

« François Hollande ne fait pas de promesse mirifique qu'il ne pourra pas tenir, il ne promet pas une revalorisation à tout le monde, mais il a clairement fait de la jeunesse sa priorité », déclare à AEF Geneviève Fioraso, députée PS de l'Isère et chargée de rédiger le programme « enseignement supérieur et recherche » de François Hollande, candidat à la primaire socialiste, avec le député de Meurthe-et-Moselle Jean-Yves Le Déaut (AEF n°236056). Les deux députés se sont appuyés sur un groupe de travail d'une « dizaine d'universitaires et chercheurs ». Le projet de François Hollande est structuré autour de deux axes : « démocratiser l'accès à l'enseignement supérieur et multiplier par deux le nombre de diplômés de l'enseignement supérieur en 15 ans » et « rétablir la confiance avec les chercheurs et les enseignants-chercheurs et assurer la reconnaissance internationale de l'université et de la recherche françaises ».

Lire la suiteLire la suite