Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Toulouse : le « processus de révision de l'idex » se met en place avec un comité de pilotage et la définition d'un calendrier

Le « processus de révision de l'idex », selon les termes du PRES Université de Toulouse, est enclenché, avec une méthodologie et un calendrier précis, validé par le PRES au cours de la semaine du 21 mai 2012. Un comité de pilotage est mis en place, « avec l'objectif que chaque établissement s'exprime », précise Gilbert Casamatta, administrateur provisoire du PRES. Plusieurs phases sont définies, de la consultation des établissements à la validation finale par le conseil d'administration du PRES, pour l'instant prévue fin octobre 2012. Les grandes lignes du processus avaient été annoncées par Jean-Michel Minovez et Bertrand Monthubert, respectivement présidents nouvellement élus de l'université Toulouse-II Le Mirail et Toulouse-III Paul-Sabatier, devant leurs communautés universitaires les jours précédents.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Toulouse : J.-M. Minovez, B. Monthubert et O. Simonin veulent retravailler la gouvernance et le périmètre d'excellence de l'idex

« Nous ne remettons pas en question la construction d'une université de Toulouse dans les années à venir mais la question est de savoir quel est son objectif et son mode de fonctionnement », expliquent, lors d'une conférence de presse commune, jeudi 3 mai 2012, Jean-Michel Minovez, nouveau président de l'université Toulouse-II Le Mirail (AEF n°216111), Bertrand Monthubert, futur président de Toulouse-III Paul-Sabatier (l'élection est prévue le 9 mai 2012 - AEF n°218100) et Olivier Simonin, nouveau président de l'INP Toulouse (AEF n°217594). Le modèle de gouvernance de l'idex (initiative d'excellence), qualifié d' « inacceptable » par Jean-Michel Minovez, et le périmètre d'excellence, qualifié de « périmètre d'exclusion » par Bertrand Monthubert sont les deux critiques principales que les trois présidents font au projet Uniti. Ils considèrent que les résultats obtenus aux élections universitaires leur donnent mandat pour « remettre de la démocratie » dans le projet d'idex.

Lire la suiteLire la suite
INP Toulouse : Olivier Simonin, nouveau président, explique vouloir « garder le projet de l'idex en l'ajustant à la marge »

« On peut garder le projet Uniti de l'idex en l'ajustant à la marge, pour en faire quelque chose qui recueille l'adhésion d'une majorité des acteurs du site toulousain. Les verrous actuels ne demandent pas que l'on revoie tout », déclare Olivier Simonin, nouveau président de l'INP de Toulouse (AEF n°217594), lors d'un point presse mardi 24 avril 2012 visant à expliquer la position de son établissement dans la perspective de la future Université de Toulouse. « Apporter des ajustements à la marge ne signifie pas que c'est anodin, mais simplement que cela ne remet pas en cause globalement le projet qui a gagné », précise Olivier Simonin. Il désire « réformer le projet sans le casser ». « Repartir de zéro n'aurait pas de sens », affirme-t-il. « Le projet Uniti a été déposé par une équipe projet. Maintenant, il faut convaincre les établissements qu'il faut le suivre. »

Lire la suiteLire la suite
Toulouse-II : « Il n'y a pas de mise en cause des fondamentaux du projet idex par les nouvelles équipes élues » (Daniel Filâtre)

« Il n'y a pas de mise en cause des fondamentaux du projet idex (initiative d'excellence) par les nouvelles équipes élues à Toulouse-II Le Mirail et Toulouse-III Paul-Sabatier », analyse Daniel Filâtre, président de Toulouse-II, mercredi 25 avril 2012, à la veille de l'élection de son successeur par le conseil d'administration de l'établissement (AEF n°218049). « Tout le monde est d'accord pour tirer l'ensemble du site vers l'excellence internationale, pour aller vers une université plus intégrative et pour consacrer plus de moyens à cette dynamique d'excellence », poursuit-il. S'il se dit « très confiant » dans l'avenir du site toulousain et dans la capacité des nouveaux acteurs à s'approprier le projet d'idex, il estime cependant que « la fenêtre de tir est très courte » pour préciser le projet. Il évalue celle-ci « entre mai et septembre, [puisqu'] après, on entre dans les arbitrages budgétaires nationaux ».

Lire la suiteLire la suite