Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

« La dette de la France auprès de l'Agence spatiale européenne culmine à 441 millions d'euros en 2011 » (Cour des comptes)

« La contribution française à l'ESA (Agence spatiale européenne) retient depuis plusieurs années l'attention », note la Cour des comptes dans son analyse de l'exécution du budget de l'État en 2011 concernant la Mires (mission interministérielle « recherche et enseignement supérieur »), rendue publique mercredi 30 mai 2012 (AEF n°213894). « La dotation que le Cnes (Centre national d'études spatiales) reçoit chaque année à cet effet a été pendant la dernière décennie tendanciellement inférieure aux appels de contributions françaises de l'ESA », poursuit le rapport. « Il en résulte une dette de contribution de la France qui culmine à 441,3 millions d'euros en 2011, en hausse de 80 millions d'euros par rapport au point haut déjà atteint en 2010, et ce alors même que la subvention versée par l'État à ce titre a augmenté de 70 millions d'euros en 2011 pour atteindre 755 millions d'euros. » Aussi les magistrats recommandent-ils d' « ouvrir les autorisations d'engagement correspondant à la dette contractée par la France », tout en relevant « l'écart important entre les ambitions de la France en matière de participation aux programmes de l'ESA et les moyens budgétaires qu'elle mobilise ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 70 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les crédits prévus pour l'ANR en 2011 ont été amputés de 41,5 millions d'euros pour financer le 10e mois de bourse (Cour des comptes)

Le versement en 2011 de l'intégralité du dixième mois de bourse (AEF n°234209) « a notamment conduit à prélever 41,5 millions d'euros sur les crédits prévus pour l'ANR (Agence nationale de la recherche) ». C'est ce qu'indique l'analyse de l'exécution du budget de l'État en 2011 concernant la Mires (mission interministérielle « recherche et enseignement supérieur »), que la Cour des comptes rend publique mercredi 30 mai 2012. À ce prélèvement se sont ajoutées deux annulations successives de crédits, pour un montant cumulé de 17 millions d'euros, par les lois de finances rectificatives du 29 juillet et du 19 septembre 2011 (AEF n°238538). Or la dotation attribuée à l'ANR avait déjà été « ajustée de 68 millions d'euros pour tenir compte du financement de projets par les programmes d'investissements d'avenir dans le domaine de la biologie, de la santé, des écosystèmes, du développement durable et de l'environnement » (AEF n°254495), précisent les magistrats, qui voient là l'un des « effets de substitution » par lesquels les investissements d'avenir ont aussi servi à financer « certaines opérations préexistantes » alors qu'ils ont « vocation à constituer des moyens supplémentaires » (AEF n°226076).

Lire la suiteLire la suite
Espace : A. Rousset (PS) dénonce « l'absence de vision ». « La France est le leader de l'Europe spatiale », rétorque L. Wauquiez (MESR)

« La publication d'une 'stratégie spatiale française' ne peut masquer l'absence de vision et de capacité de décision qui a caractérisé la politique spatiale de la France depuis dix ans, exposant ce secteur à l'incertitude et au déclin. » C'est ce que déclare Alain Rousset, responsable du pôle « production, industrie, agriculture, pêche » au sein de l'équipe de campagne de François Hollande, candidat socialiste à la présidence de la République, et par ailleurs président (PS) de la région Aquitaine, mercredi 10 avril 2012. Il réagit par voie de communiqué à une communication faite le même jour en conseil des ministres par Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, sur « la stratégie spatiale française » (AEF n°218439). Alain Rousset considère que « la France n'a pas su tirer profit d'une politique spatiale européenne qu'elle a pourtant promue » : « L'industrie manufacturière spatiale française (…) a vu ses effectifs réduits de 14 % depuis 2002, passant de 14 000 salariés à 12 000 aujourd'hui (soit seulement 35 % du total européen). Dans la même période, l'Allemagne progressait de 11 %. » Aussi appelle-t-il à « se présenter avec une stratégie et des objectifs clairs lors de la conférence ministérielle de l'ESA (Agence spatiale européenne) au mois d'octobre ».

Lire la suiteLire la suite
Laurent Wauquiez présente la stratégie spatiale française, qui doit faire « progresser la science » et donner « une avance technologique »

« L'espace n'est pas un luxe dont on pourrait se passer par temps de crise. C'est au contraire un investissement d'avenir, qui fait progresser la science et (…) donne une avance technologique précieuse. » C'est ce qu'explique Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, en présentant un rapport sur la « stratégie spatiale française » lors d'un déplacement à Cannes (Alpes-Maritimes), jeudi 22 mars 2012. « En dépit de la situation budgétaire difficile (…), la France a ainsi augmenté de 16 % son budget spatial civil annuel entre 2007 et 2012. » Le document rappelle « les grands principes qui guident [la] politique spatiale » et en précise les « orientations pour l'avenir ». Il s'agit tout d'abord pour la France de « jouer un rôle moteur au sein de l'Europe de l'espace », sachant que « l'Union européenne doit investir sa nouvelle compétence spatiale en s'appuyant sur les compétences existantes au sein de l'ESA (Agence spatiale européenne) et de ses États membres ». Il faut également « maintenir l'indépendance technologique et d'accès à l'espace, notamment par le biais d'une préférence européenne pour tous les besoins institutionnels européens ».

Lire la suiteLire la suite
Budget 2011 : 1, 393 milliard d'euros pour la recherche spatiale, programme géré par le Cnes

Le projet de budget 2011 prévoit de consacrer 1, 393 milliards d'euros au programme 193 « recherche spatiale », d'après le PAP (projet annuel de performance) de la Mires. « La stratégie du programme est mise en œuvre pour l'essentiel par son opérateur principal, le Cnes, jusqu'à maintenant dans le cadre du contrat pluriannuel 2005-2010 que celui-ci a signé le 26 avril 2005 avec ses ministères de tutelle et celui du budget, en cohérence avec les résolutions prises par les ministres européens lors des différentes réunions du Conseil espace conjoint UE-Esa (Agence spatiale européenne) et lors des réunions du Conseil ministériel de l'Esa de décembre 2005 et de novembre 2008 », précise le document. Le contrat pluriannuel 2011-2015 sera signé au second semestre de 2010.

Lire la suiteLire la suite
Le Cnes doit rembourser une dette de plus de 332 millions d'euros à l'Agence spatiale européenne d'ici 2015 (rapport du Sénat)

Le Cnes doit rembourser une dette qui a « culminé à 332,2 millions d'euros au 31 décembre 2007 » à l'ASE (Agence spatiale européenne) d'ici 2015. C'est le constat que fait le rapport d'information de la Commission des finances du Sénat, intitulé « La dette du Cnes à l'égard de l'Agence spatiale européenne : pour un atterrissage en douceur », et mené par Christian Gaudin, sénateur du Maine-et-Loire (Union centriste). Le rapport remarque également que le problème posé par le « creusement » de la dette semble à présent « pris en compte de manière adéquate par le gouvernement français » : « l'augmentation, à compter de 2011, des crédits de paiement destinés à l'ASE devrait permettre l'extinction de la dette ».

Lire la suiteLire la suite
à découvrir

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
La "porosité" entre prostitution et pornographie ne fait aucun doute pour les enquêteurs et magistrats spécialisés
Lire la suite
Le nouveau site de la Grande école du numérique recense près de 15 000 formations dans le secteur et pour tous publics

La Grande école du numérique a annoncé mercredi 11 mai 2022 la mise en ligne le 9 mai d’une nouvelle version de son site internet conçu sous la forme d’un portail, qui en plus de son offre de formation à destination des publics éloignés de l’emploi, recense près de 15 000 parcours via son moteur de recherche Gen scan (lire sur AEF info). "Ce moteur de recherche a vocation à être régulièrement enrichi et offrira en fin d’année des options de "matching" plus élaborées pour proposer notamment à chacun le métier du numérique le plus proche de ses compétences", souligne la GEN. Le portail donne également accès à 70 fiches métiers, un "Top 15" des professions du numérique en tension dans chaque région réalisé par les observatoires des formations et compétences du numérique.

Lire la suiteLire la suite
Les comptes consolidés de la MSA certifiés par les commissaires aux comptes

Dans son intervention devant le conseil d’administration de la caisse centrale de la MSA, le 19 mai 2022, le collège des commissaires aux comptes composé des cabinets Deloitte et Mazars a annoncé avoir certifié les comptes consolidés du régime agricole pour 2021, annonce la caisse dans un communiqué le 19 mai 2022. Une réserve est maintenue, non imputable au régime agricole. Elle est liée à l’intégration dans la comptabilité de la CCMSA des flux notifiés par les organismes tiers dont les comptes font eux-mêmes l’objet de réserve ou de refus de certification. Concernant le régime général, le rapport de la Cour des comptes sur la certification des comptes de la sécurité sociale sera présenté le mardi 24 mai 2022.

Lire la suiteLire la suite