Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Services de l'automobile : la branche réfléchit à une « adaptation éventuelle » de sa politique de formation initiale et continue (Y. Terral)

« Nous ignorons encore les intentions du gouvernement en matière de formation initiale, de formation professionnelle et d'apprentissage, mais, dans l'attente, nous réfléchissons à une adaptation éventuelle de la politique de branche en matière de formation initiale et professionnelle », indique Yves Terral, délégué général de l'Anfa (Association nationale pour la formation automobile), l'Opca des services de l'automobile (1), en ouverture de la réunion plénière du réseau des CFA pilotes de l'Anfa, jeudi 31 mai 2012 à Arras (Pas-de-Calais). À cette occasion, il insiste sur la volonté des services de l'automobile d'affirmer leur « autonomie et [leur] légitimité à avoir une politique indépendante » au sein de la filière automobile, notamment en matière de formation. « S'il y a bien une filière automobile en France, cette dernière a trois composantes : les constructeurs, les distributeurs et les services de l'automobile. Il est hors de question que nous soyons considéré comme une arrière-cour de la filière », tient-il à préciser.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Services de l'automobile : le nombre d'apprentis a diminué de 27 % en huit ans (rapport de branche)

La branche professionnelle des services de l'automobile a enregistré une diminution de 27 %, entre 2002 et 2010, du nombre d'apprentis qu'elle accueille. C'est un des enseignements issus du rapport 2010 de l'Obsa (Observatoire de la branche des services de l'automobile) (1), présenté mardi 24 janvier 2012. Le rapport explique, au moins en partie, cette baisse du nombre d'apprentis par « la perte d'emplois observée depuis 2002 dans la branche » qui enregistre 6 000 destructions d'emplois pour la seule année 2010. Au total, toujours en 2010, ce sont 61 000 jeunes qui sont en formation initiale et d'insertion dans la branche professionnelle. « L'emploi d'apprentis, stagiaires ou contrats aidés représente 6,3 % (contre 3,2 % pour le secteur du commerce) ».

Lire la suiteLire la suite
à découvrir
La CFE-CGC soutient la proposition de loi visant à créer d'un fonds d'indemnisation des victimes du Covid-19

La CFE-CGC, auditionnée la semaine dernière par le député Régis Juanico (PS, Loire), dépositaire le 5 janvier 2021 d’une proposition de loi n° 3723 tendant à créer un fonds d’indemnisation pour les victimes de la covid-19, salue l’initiative du parlementaire. La confédération, également partisane de la création d’un tel fonds, estime qu’il pourrait permettre d’indemniser "plus avantageusement la reconnaissance en maladie professionnelle au bénéfice de toute personne connaissant des séquelles temporaires ou définitives, ou des ayants droit des personnes décédées".


Lire la suiteLire la suite