Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°213456

Élargissement des possibilités de départ à la retraite à 60 ans : le détail du projet de décret (Conseil des ministres)

« L'élargissement des possibilités de départ à la retraite à 60 ans » pour ceux qui ont commencé à travailler tôt a fait l'objet d'une communication de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, au cours du Conseil des ministres du mercredi 6 juin 2012. Conformément à l'engagement pris par le président de la République durant la campagne présidentielle de permettre aux personnes ayant commencé à travailler jeunes et qui auront cotisé la totalité de leurs annuités de partir à la retraite à taux plein à 60 ans, cette mesure fera l'objet d'un décret réformant le dispositif « carrières longues » « d'ici la fin du mois de juin ». Elle s'appliquera à compter du 1er novembre 2012.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Décret retraites : le gouvernement peaufine les derniers arbitrages du dispositif qui pourrait concerner quelque 15 000 fonctionnaires

Le décret sur la retraite - qui devrait permettre aux personnes qui ont commencé à travailler à 18 ans de partir à la retraite à 60 ans à condition d'avoir tous leurs trimestres de cotisation - est en passe d'être bouclé. Les ultimes arbitrages sur ce dispositif, qui sera présenté mercredi 6 juin 2012 en conseil des ministres, seront faits mardi 5 juin par le président de la République et le Premier ministre. Le gouvernement, qui table sur un coût moindre qu'annoncé, à savoir 2 milliards d'euros en 2017 pour l'ensemble des régimes de base, devrait élargir l'accès au dispositif.

Lire la suiteLire la suite
Décret retraite à 60 ans : la hausse de cotisation prévue couvrirait totalement le dispositif initial, laissant quelques marges de manœuvre

Plusieurs organisations syndicales reçues par la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, dans le cadre de ses concertations bilatérales sur le décret rétablissant partiellement le droit au départ à 60 ans confirment que le dispositif prévu initialement serait totalement couvert par l'augmentation de cotisation prévue pour la financer (+0,2 point par an pendant cinq ans, la hausse étant également répartie entre la part salariale et patronale). La ministre se serait donc interrogée sur l'opportunité d'élargir le public éligible au dispositif (notamment en incluant certaines périodes de chômage) voire de demander aux employeurs de consentir à une augmentation de cotisation sur les retraites complémentaires en contrepartie d'une hausse plus limitée que prévue sur la retraite de base. Marisol Touraine a par ailleurs indiqué que les organisations syndicales seront consultées une nouvelle fois sur la base d'un projet de texte, avant le premier tour des élections législatives.

Lire la suiteLire la suite
François Fillon demande à François Hollande de « suspendre sa réforme des retraites ». Débats sur le coût de la mesure

« Dans l'intérêt national, je demande solennellement à François Hollande de renoncer à mettre en oeuvre quelques promesses symboliques qui risquent de créer de grandes difficultés à notre pays. » C'est ce que déclare François Fillon (UMP) dans une interview au « Figaro Magazine » publiée mercredi 23 mai 2012. Alors qu'un décret visant à permettre aux personnes ayant commencé à travailler à l'âge de 18 ans de partir, avec 41 annuités, en retraite à taux plein à 60 ans est en préparation, l'ancien Premier ministre considère, en premier lieu, que le président de la République « doit suspendre sa réforme des retraites, qu'il veut engager sans débat parlementaire, et qui entraînera une dépense supplémentaire de plus d'un milliard d'euros par an. »

Lire la suiteLire la suite
Retraite à 60 ans : pas de hausse du coût de la mesure. La concertation porte sur « ce qui rentre dans l'enveloppe » (J-M. Ayrault sur RTL)

« Il faut rester dans l'épure, il ne s'agit pas d'augmenter le coût de cette mesure, alors nous allons regarder ce qui rentre dans l'enveloppe et c'est à ce sujet qu'il va y avoir concertation ». C'est ce que déclare le Premier ministre Jean-Marc Ayrault au micro de RTL, mercredi 23 mai 2012, à propos de l'une des premières mesures sociales que compte prendre le nouveau gouvernement, à savoir rétablir la possibilité pour les personnes ayant commencé à travailler tôt (18 ou 19 ans) de partir à la retraite dès leur 60e anniversaire pour peu qu'elles aient cotisé l'ensemble de leurs trimestres (164 trimestres pour la génération née en 1952, 165 pour les générations 1953 et 1954 et 166 pour les générations nées à partir de 1956). Le premier ministre est interrogé sur la possibilité d'intégrer ou non les périodes validées au titre du chômage alors que l'actuel dispositif de retraite anticipée pour carrières longues, auquel s'apparente la mesure envisagée, ne considère comme périodes « réputées cotisées » que les trimestres de congé maternité ou maladie (dans la limite de quatre) et les trimestres de service national (dans la limite de quatre également). « Nous pouvons travailler sur cette base (…). Tout cela ça va faire partie d'une concertation, le gouvernement tranchera et je prendrai mes responsabilités au vu aussi du coût, parce que nous avons évalué le coût de cette mesure (…) à 1 milliard d'euros » financés par une augmentation de la cotisation retraite.

Lire la suiteLire la suite
Le Medef chiffre l'impact du futur décret sur les retraites pour les régimes complémentaires à 2 milliards d'euros par an à partir de 2017

Laurence Parisot, la présidente du Medef, exprime mardi 22 mai 2012 lors de son point de presse mensuel des craintes quant à l'impact du futur décret autorisant un départ à la retraite à 60 ans pour les salariés ayant commencé à travailler tôt sur les régimes de retraites complémentaires. Elle chiffre cet impact à « 2 milliards d'euros par an pour l'Agirc et l'Arrco à partir de 2017 », tandis qu'il se monterait à « 5 milliards d'euros par an pour le régime général ». Après avoir rencontré lundi 21 mai Michel Sapin, ministre du Travail, les leaders syndicaux et patronaux se sont entretenus dans la même journée par téléphone avec Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé. Ils rappelleront leurs attentes sur ce dossier au Premier ministre qu'il vont rencontrer dans les tout prochains jours. S'exprimant mardi devant le groupe socialiste à l'Assemblée nationale, Jean-Marc Ayrault a indiqué : « nous avons besoin de toutes les forces de la France pour entraîner le pays sur la voie du redressement. J'annoncerai demain le calendrier social et je présenterai la méthode pour parvenir à un accord fructueux ».

Lire la suiteLire la suite
Retraites : la « concertation » avec les partenaires sociaux « va commencer tout de suite » (Jean-Marc Ayrault)

Le décret rétablissant la possibilité pour les salariés ayant cotisé 41 ans de partir à la retraite à l'âge de 60 ans devrait être publié par le gouvernement avant l'été, après concertation avec les partenaires sociaux, indique le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, vendredi 18 mai 2012. « On travaille pour cela », déclare-t-il sur l'antenne de France Inter. « Simplement, avant de publier le décret, les partenaires sociaux le souhaitent et nous aussi, il y a une concertation et elle va commencer tout de suite », ajoute-t-il, rappelant que la mesure « correspond à un engagement du président de la République ». François Hollande s'était engagé pendant sa campagne à ce que « tous ceux qui ont 60 ans et qui auront cotisé la totalité de leurs annuités [41 années, soit 164 trimestres] retrouvent le droit de partir à la retraite à taux plein à cet âge-là ».

Lire la suiteLire la suite