Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°212651

Retraites : augmentation progressive des cotisations à compter du 1er novembre 2012 (régime général, fonctionnaires, régimes spéciaux…)

Une augmentation progressive des cotisations au titre de la retraite est prévue à compter du 1er novembre 2012 par le projet de décret « relatif à l'âge d'ouverture du droit à pension vieillesse » transmis pour consultation aux partenaires sociaux (1). À compter de la même date, ce texte ouvre droit à la retraite anticipée à 60 ans pour les assurés justifiant de la durée d'assurance cotisée requise pour leur génération et ayant commencé à travailler avant 20 ans (AEF n°213456) (2).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Retraites des fonctionnaires : la contribution employeur de l'État devrait augmenter de plus de neuf points en trois ans, à 78,28 % en 2015

Le gouvernement prévoit d'augmenter de 9,36 points en trois ans (2013-2015) le taux de la contribution employeur de l'État due pour la couverture des charges de pension de retraite des fonctionnaires, via le CAS (compte d'affectation spéciale) « Pensions ». Une circulaire budgétaire du 30 mai 2012 « Budget pluriannuel 2013-2015 - conférences de budgétisation », adressée par la Direction du budget aux ministres et mise en ligne le 6 juin 2012, prévoit en effet que les taux des contributions employeurs au CAS « Pensions » arrêtés au stade des conférences de budgétisation applicables pour les années 2013 à 2015 seront portés, pour les personnels civils et allocations temporaires d'invalidité (ATI), de 68,92 % en 2012 (taux civil de 68,59 % + 0,33 % ATI) à 74,60 % en 2013, 75,94 % en 2014, 78,28 % en 2015. Pour les personnels militaires, la contribution employeur de l'État passera de 121,55 % en 2012 à 126,07 % en 2013, 128,16 % en 2014, 131,14 % en 2015. Ces taux, qui s'appliquent sur les traitements indiciaires bruts, « sont susceptibles d'évoluer ». Ils concernent également les opérateurs de l'État.

Lire la suiteLire la suite
Élargissement des possibilités de départ à la retraite à 60 ans : le détail du projet de décret (Conseil des ministres)

« L'élargissement des possibilités de départ à la retraite à 60 ans » pour ceux qui ont commencé à travailler tôt a fait l'objet d'une communication de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, au cours du Conseil des ministres du mercredi 6 juin 2012. Conformément à l'engagement pris par le président de la République durant la campagne présidentielle de permettre aux personnes ayant commencé à travailler jeunes et qui auront cotisé la totalité de leurs annuités de partir à la retraite à taux plein à 60 ans, cette mesure fera l'objet d'un décret réformant le dispositif « carrières longues » « d'ici la fin du mois de juin ». Elle s'appliquera à compter du 1er novembre 2012.

Lire la suiteLire la suite
Le Medef chiffre l'impact du futur décret sur les retraites pour les régimes complémentaires à 2 milliards d'euros par an à partir de 2017

Laurence Parisot, la présidente du Medef, exprime mardi 22 mai 2012 lors de son point de presse mensuel des craintes quant à l'impact du futur décret autorisant un départ à la retraite à 60 ans pour les salariés ayant commencé à travailler tôt sur les régimes de retraites complémentaires. Elle chiffre cet impact à « 2 milliards d'euros par an pour l'Agirc et l'Arrco à partir de 2017 », tandis qu'il se monterait à « 5 milliards d'euros par an pour le régime général ». Après avoir rencontré lundi 21 mai Michel Sapin, ministre du Travail, les leaders syndicaux et patronaux se sont entretenus dans la même journée par téléphone avec Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé. Ils rappelleront leurs attentes sur ce dossier au Premier ministre qu'il vont rencontrer dans les tout prochains jours. S'exprimant mardi devant le groupe socialiste à l'Assemblée nationale, Jean-Marc Ayrault a indiqué : « nous avons besoin de toutes les forces de la France pour entraîner le pays sur la voie du redressement. J'annoncerai demain le calendrier social et je présenterai la méthode pour parvenir à un accord fructueux ».

Lire la suiteLire la suite