Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Loi d'orientation et de programmation pour l'école : les régions « associées » à la concertation

« Le principe d'associer les régions aux décisions du ministère de l'Éducation nationale sur les sujets qui les concernent au premier chef, au nom de leurs compétences réglementaires, de l'expérience acquise et de leur investissement financier : rythmes scolaires, internats, lycées, carte des formations, orientation, lutte contre le décrochage, Greta et numérique éducatif [et] toutes questions sur lesquelles elles sont fortement engagées » est « acté », juge l'ARF au sortir d'un entretien avec le ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon, mardi 19 juin 2012.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 83 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Restauration scolaire : une étude de l'ARF recense l'action des régions

En matière de restauration scolaire, « hors approvisionnement traditionnel », 38 % des régions privilégient les produits bio, 36 % les productions locale, 23 % la production labellisée par la région, et 3 % des produits sans OGM, indique une étude menée par l'ARF et rendue publique jeudi 20 octobre 2011, alors que se déroule la « semaine du goût ». « Depuis le 1er janvier 2005, elles détiennent en effet les compétences en matière d'hébergement et de restauration dans les lycées », rappelle l'association des régions de France. « Dans ce dernier domaine, elles ont rapidement mis en œuvre des politiques d'amélioration de la qualité des menus et du service rendu aux lycéens, tout en développant l'accès à la restauration. » Aussi, estime-t-elle qu' « avec les régions, la 'semaine du goût à l'école', c'est toute l'année ».

Lire la suiteLire la suite
Collectivités locales : « la RGPP n'a pas mené à une meilleure gouvernance de l'État » (Alain Rousset, président de l'ARF)

« Je ne suis pas convaincu par le fait de laisser la compétence des collèges aux départements et celle des lycées aux régions. Faut-il, ou tout transférer aux départements, ou tout aux régions ? », interroge André Vézinhet, président (PS) du conseil général de l'Hérault, en marge de la table-ronde « les départements, les villes et les régions : quels schémas de coopération ? », organisée lors du 81e congrès de l'ADF, jeudi 20 octobre 2011, à Besançon (Doubs) (AEF n°231166). Il interpelle ainsi Alain Rousset, président de l'ARF et président (PS) du conseil régional d'Aquitaine, intervenant à la table ronde, et pour lequel « un bloc de compétences » propre aux régions se dessine : celui de la « formation, en passant par la recherche et jusqu'aux entreprises, en faisant parler deux services publics : ceux de la formation, et de l'emploi ». En outre, dans sa proposition d'un acte III de décentralisation, l'ARF demande le transfert de la compétence « orientation », afin de créer « un véritable service public régional de l'orientation, de la formation et de l'emploi » (AEF n°243311).

Lire la suiteLire la suite
Les régions veulent « piloter l'offre de formation au niveau des territoires » (ARF)

« Depuis 2003, on recense - 60 000 postes dans le second degré, et - 4 800 à cette rentrée. Et pour 2012, on apprend par la presse que 6 550 postes seraient supprimés dans le second degré (AEF n°234314). Si on a moins de postes, les classes sont plus lourdes, il y a plus d'échec, moins de possibilités de mettre en place une remédiation. Or, avec les NTIC, nous sommes dans un bouleversement pédagogique complet. Pour que le numérique soit un outil qui permette moins d'échec scolaire, qu'il permette aux enseignants de travailler ensemble, avec des enseignants formateurs, si l'on supprime 4 800 postes, c'est beaucoup de moyens en moins pour cela », déclare François Bonneau, président de la région Centre et vice-président de l'ARF en charge des questions d'éducation, à l'occasion d'une conférence de presse organisée par l'ARF, mercredi 31 août 2011. « La problématique des moyens et des postes », celles de la « réforme en cours de la filière technologique », de « l'apprentissage et des formations professionnelles en LP », « le coût de la rentrée » sont les quatre « points de tensions entre les régions et l'État » qu'identifie François Bonneau à quelques jours de la rentrée scolaire.

Lire la suiteLire la suite