Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°212117

Le Centre d'analyse stratégique lance une consultation en vue de la réalisation d'une étude sur « le plan de formation dans les entreprises »

Le CAS (Centre d'analyse stratégique) lance une consultation en vue de la réalisation d‘une étude sur le thème « le plan de formation dans les entreprises : de la formalité à l'outil stratégique ». Les structures souhaitant postuler doivent déposer leurs offres avant le jeudi 28 juin 2012, 14 heures. L'étude en elle-même devra être rendue « au plus tard au 30 mai 2013 ». L'objectif de cette étude est de « mettre en lumière les modalités pratiques d'élaboration, de mise en oeuvre et d'évaluation du plan de formation des entreprises ». Au final, elle doit « permettre d'établir un diagnostic général des usages du plan de formation autour de [cinq] objectifs : les « perceptions et investissements des acteurs dans le plan de formation », le « fonctionnement des pratiques de consultation et [le] processus de fabrication du plan », les « préférences dans l'allocation des ressources », les « freins à la mise en oeuvre du plan » et les « modalités d'évaluation et [l']impact du plan de formation ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 77 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
L'Institut Montaigne propose de moduler le montant de la contribution formation en fonction du volume de formations dispensées

« Le manque de mobilité et la rigidité de notre droit du travail sont générateurs de stress. » C'est le postulat que retient l'Institut Montaigne, dans une étude publiée mercredi 2 mai 2012, consacrée à l'insatisfaction au travail. Son auteur, l'économiste Étienne Wasmer (1), considère en effet que « le fait de ne pas pouvoir changer d'environnement professionnel lorsque les relations se dégradent conduit mécaniquement à du stress et des tensions ». Il plaide donc pour que soient favorisées les mobilités professionnelles choisies, ce qui suppose notamment un accompagnement en amont par la formation professionnelle.

Lire la suiteLire la suite
Le rapport Larcher propose de supprimer les contributions légales et conventionnelles dans les entreprises de plus de 10 salariés

« Il semble justifié de supprimer la contribution relative au plan de formation, y compris la contribution obligatoire prévue dans certaines branches. Cette suppression est bien sûr sans conséquence sur l'obligation d'élaborer et de conduire un plan de formation des salariés », estime le sénateur UMP des Yvelines Gérard Larcher, dans son rapport intitulé « la formation professionnelle : clé pour l'emploi et la compétitivité », dont l'Élysée annonce officiellement la remise vendredi 6 avril 2012 (AEF n°217376). Il juge toutefois opportun, « au moins dans un premier temps, de ne supprimer cette contribution que pour les entreprises de dix salariés et plus, et de maintenir pour les autres des moyens mutualisés au sein des Opca », afin d'éviter « de voir une fraction des plus petites entreprises s'éloigner encore un peu plus de la formation ». Le sénateur considère par ailleurs que la contribution au FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels) « doit être maintenue pour financer les actions du fonds en direction des demandeurs d'emploi et des salariés fragilisés ». Si cette proposition devait être mise en oeuvre, il souhaite qu'elle soit évaluée « après trois années d'exercice, pour en mesurer l'utilisation faite par les entreprises ».

Lire la suiteLire la suite
Suppression de la contribution légale, centralisation de la collecte des Opca… : les principales propositions du rapport de Gérard Larcher

Mettre en place un « ‘pacte de réussite professionnelle', fondé sur la qualification et la certification » pour améliorer la situation des jeunes sans qualification ; créer un « contrat formation emploi » pour permettre aux demandeurs d'emploi de bénéficier d' « une période de formation vers des métiers correspondant aux perspectives d'emplois » ; replacer la formation dans les entreprises en tant qu' « investissement » et non comme une « dépense » pour « développer une ‘culture de la formation' ». Tels sont les trois défis que le sénateur UMP des Yvelines Gérard Larcher propose de relever dans l'avant-propos de son rapport sur « la formation professionnelle : clé pour l'emploi et la compétitivité », dont l'Élysée annonce officiellement la remise vendredi 6 avril 2012. Dans ce communiqué, Nicolas Sarkozy « tient à saluer le travail effectué par Gérard Larcher qui constitue une excellente contribution au débat sur un sujet majeur pour notre pays ».

Lire la suiteLire la suite
Le Cese adopte l'avis sur la formation professionnelle et recommande d'améliorer la gouvernance du système

Le Cese (Conseil économique, social et environnemental) adopte mardi 13 décembre 2011, par 174 voix pour et 22 abstentions, son avis sur la formation professionnelle. Cet avis fait suite à la saisine du Conseil, en mai dernier, par le Premier ministre, François Fillon, pour formuler des pistes d'amélioration « sur la base d'une évaluation approfondie de notre système de formation professionnelle et de ses évolutions depuis quarante ans » (AEF n°239884). En réponse, l'assemblée consultative « formule 24 recommandations autour de quatre objectifs prioritaires à toute évolution négociée du système de formation professionnelle ». Le Cese estime par ailleurs que, « à peine deux ans après la réforme de 2009 qui n'a pas encore eu le temps de produire tous ses effets, […] il n'y a pas d'urgence à réformer à nouveau le système de formation professionnelle. En effet, il convient de se donner du temps pour mettre en oeuvre cette réforme dans tous ses aspects et pour permettre à l'ensemble des acteurs de s'en approprier les mesures avant d'en évaluer les effets. »

Lire la suiteLire la suite