Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°211734

Assurances de personnes : les cotisations ont reculé de 12 % en 2011 et de 13 % sur les cinq premiers mois de 2012 (FFSA)

Le volume de cotisations récolté par les sociétés d'assurance en 2011 a atteint 190 milliards d'euros en 2011 (-8 %) dont 142,1 milliards d'euros en assurances de personnes (-12 %). Cette tendance s'est poursuivie sur les cinq premiers mois de l'année (-13 % sur les assurances de personnes et -9 % sur l'ensemble). C'est ce qu'indique la FFSA qui présente, ce mercredi 27 juin 2012 les chiffres annuels de l'année 2011. Au sein des assurances de personnes, les cotisations « vie et capitalisation » ont reculé de 13 % en 2011 (124,5 milliards d'euros) et de 16 % sur les premiers mois de 2012. Les cotisations en maladie et accidents (17,6 milliards d'euros) ont très légèrement augmenté (+1 % en 2011) et progressent également en 2012 (+4 %). En revanche, les prestations en assurances de personnes (127,4 milliards d'euros) ont bondi de 23 % (+17 % sur les premiers mois de 2012) en raison notamment des volumes importants de rachats sur les contrats d'assurance vie. Les prestations « maladie et accidents » ont progressé de 4 % en 2011 et plus encore au premier semestre 2012 (+6 % de janvier à mai). La collecte nette en vie et capitalisation a reculé de 84 % pour s'établir à 8,3 milliards d'euros en 2011. L'encours progresse très légèrement (1 357 milliards d'euros, soit +1 % par rapport à 2010).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 73 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Près d'un million de contrats retraite « Madelin » en cours en 2011 auprès d'une société relevant du code des assurances (FFSA/Gema)

« Au cours de l'année 2011, 88 000 nouveaux contrats de retraite 'Madelin' ont été souscrits auprès des sociétés d'assurances » indiquent la FFSA et le Gema, lundi 21 mai 2012 qui chiffre à 960 000, le nombre de contrats en cours à la fin de l'année 2011, soit une progression de 4 % sur un an. La très grande majorité de ces contrats (94 %) sont en phase de constitution. Désormais, près de la moitié (45 %) des travailleurs non salariés en activité détiennent un contrat de retraite « Madelin » (1) auprès d'une société relevant du code des assurances. Le taux d'équipement s'élève à 58 % s'il l'on tient compte des contrats souscrits auprès des organismes relevant du code de la mutualité. L'objectif des contrats de retraite « Madelin » est de permettre aux travailleurs indépendants de se constituer une retraite en complément de la retraite de base, tout en bénéficiant d'une déduction fiscale des primes versées.

Lire la suiteLire la suite
Retraites supplémentaires : les montants versés dans le cadre de contrats collectifs d'entreprise ont chuté de -21 % en 2010 (Drees)

Au cours de l'année 2010, 11,4 milliards d'euros de cotisations ont été versés aux sociétés d'assurance, aux institutions de prévoyance, aux mutuelles et sociétés de gestion de l'épargne salariale dans le cadre de contrats de retraite supplémentaire facultative » soit 13 % de moins qu'en 2009, constate la Drees dans un rapport sur « les retraités et les retraites en 2010 » qu'elle vient de publier. Pour certains dispositifs de retraite supplémentaire souscrits dans un cadre professionnel comme les contrats à prestation définies (article 39) la baisse a été très importante (-45 %). Elle atteint même presque -50 % pour les montants collectés dans le cadre de certains contrats à cotisations définies (article 82) (1). Globalement les montants versés dans des contrats d'épargne retraite collectifs ont reculé de plus d'un cinquième (-21 %) et sont passés entre 2009 et 2010 de 8,63 milliards d'euros à 6,84 milliards d'euros. Dans le même temps, les montants de cotisations collectées dans le cadre de contrats personnels (ou assimilés) ont stagné (1 %) grâce à une faible progression des Perp (+3 %) compensant le léger recul des montants souscrits dans le cadre de produits destinés aux fonctionnaires ou élus locaux (Préfon, Corem, Fonpel, Carel, etc.).

Lire la suiteLire la suite
FFSA : le chiffre d'affaires des assurances de personnes a baissé de 12 % au cours des quatre premiers mois de 2011

« Le chiffre d'affaires directe des assurances de personnes a connu une baisse très importante de 12 % » sur les quatre premiers mois de l'année 2011 indiqué le président de la FFSA, Bernard Spitz, qui vient d'être réélu, lundi 21 juin 2011 pour un nouveau mandat de trois ans à la tête de la fédération et qui présente ce jeudi 23 juin 2011 les résultats 2010 de l'assurance française. Après une année 2010 qui a vu l'activité en vie et capitalisation progresser à un rythme de 3,8 % soit un niveau similaire à celui observé sur le marché de la santé, de l'incapacité-invalidité et de la dépendance (+3,9 %), les perspectives pour 2011 semblent beaucoup plus sombres : -2 à -6 % sur le segment vie et capitalisation et +1 % à +3 % sur celui de la santé, de l'incapacité-invalidité et de la dépendance. Sur les quatre premiers mois de l'année, ce sont d'ailleurs les mauvais chiffres de l'assurance vie (-13 %) qui expliquent le recul global de l'activité en assurances de personnes et en assurance tout court (-8 % d'affaires directes toutes activités confondus, y compris les assurances de biens et de responsabilité). Pour Bernard Spitz le secteur paie « le climat d'instabilité, créé par l'environnement extérieur, par les multiples discussions autour de l'assurance-vie dans le cadre de la réforme de la fiscalité patrimoniale (1), et par la concurrence croissante des produits financiers de court terme » comme le livret A.

Lire la suiteLire la suite