Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Masters : « des pré-requis occultes » pour l'admission en M2 et des refus « non motivés » dénoncés par le rapport du médiateur

« Le succès des formations master ne saurait dispenser de rechercher des améliorations de ce deuxième cycle de l'enseignement supérieur qui, pour être exigeant, n'en doit pas moins être lisible et compréhensible », indique le rapport 2012 du médiateur de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur, Monique Sassier, rendu public jeudi 28 juin 2012. Le rapport identifie quatre types de problèmes relatifs au master : l' « accès en première année », le « déroulement des études », le « choix en fin de première année et accès en seconde année », et les « stages en cours d'études ». Il fait aussi quatre grandes recommandations : « que l'information des étudiants soit améliorée », « que le cycle M1-M2 soit organisé », « que les décisions d'admission soient motivées » ; « que les stages et la césure aient un statut social consolidé ». À l'occasion de la présentation de ce rapport, Monique Sassier déclare : « Nous partageons avec la direction générale de l'enseignement supérieur, l'idée que le master est une réforme pas tout à fait aboutie ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Cursus et Insertion

Aperçu de la dépêche Aperçu
Master : les propositions de réforme de Jean-Michel Jolion, président du comité de suivi
Lire la suite
Comité de suivi master : le stage doit être « préparé, encadré et évalué au regard des objectifs de la formation »

« Le stage est encore trop souvent un élément de formation mal inséré dans le cursus et présenté le plus souvent comme une parenthèse » et « les informations fournies aux étudiants se focalisent sur les aspects les plus quantitatifs (durée, rémunération…) et pas assez sur les objectifs du stage qui doivent être en lien avec ceux de la formation suivie », affirme le comité de suivi master en préambule de son avis sur les stages « au sein du cursus conduisant au diplôme national de master sous statut étudiant », daté du 10 juin 2011. Le texte a été élaboré conjointement avec le comité de suivi licence et le comité Stapro. La spécificité de chaque comité a donné lieu à des rédactions un peu différentes. Le comité de suivi master rappelle que « le stage est un élément important de la formation et à ce titre devrait donc être présent dans chacun des cursus de ce niveau (…). Élément du cursus à part entière, il doit être préparé, encadré et évalué au regard des objectifs de la formation. » En outre, il est nécessaire que « le milieu socio-économique, en collaboration avec les établissements d'enseignement supérieur, soit force de propositions d'offres de stages en lien avec les formations. »

Lire la suiteLire la suite
Comité de suivi master : identifier les compétences en masters « SHS » et « langues, lettres, arts »

Il faut ouvrir les débouchés professionnels des formations SHS (sciences humaines et sociales) et LLA (langues, lettres, arts) en favorisant « une identification des savoirs, des aptitudes et des compétences acquis et développés au cours des formations », indique un document de travail faisant le point, fin juin 2009, sur les travaux du comité de suivi master, dont un groupe de travail est dédié au thème « SHS et LLA ». Il s'agit aussi de « cibler les compétences concrètes » que les étudiants de ces domaines devront être amenés à valoriser. « Nous allons travailler sur ce sujet avec le comité de suivi licence. Il nous faudra sans doute une année pour aboutir », explique à AEF Jean-Michel Jolion, président du comité. Les travaux « n'en sont qu'à leurs débuts », indique le document : le groupe a commencé avec la mention « histoire » « en envisageant les questions posées par cette mention comme pouvant être transposées dans le domaine des SHS ».

Lire la suiteLire la suite